ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Label ISR : nouveau cap franchi avec 321 fonds labellisés pour 121 milliards d'encours

| Publié le 05-12-2019 10:19 | Mise à jour le 02-01-2020 12:54
Label ISR : nouveau cap franchi avec 321 fonds labellisés pour 121 milliards d'encours
Crédit(s) photo(s) :  

En cette fin d'année 2019, 321 fonds d'investissement ont reçu le Label ISR (Investissement Socialement Responsable). Octroyé à l'issue d'un audit précis, il fait figure de repère pour les particuliers soucieux d'allier performance économique et engagement responsable dans leurs placements. L'ensemble de ces fonds totalise 121 milliards d'euros d'encours. Un succès pour ce label lancé en 2016.

Qu'est-ce que le Label ISR ?

Investir responsable est une demande croissante des particuliers. Pour leur permettre de se repérer dans la jungle des placements, l'État a lancé le « Label ISR » en 2016. 3 ans plus tard, les 351 fonds labellisés se sont vu confier 121 milliards d'euros par des investisseurs particuliers ou professionnels. Ils sont gérés par 59 sociétés de gestion françaises et étrangères.

Soutenu par le ministère des Finances, le Label ISR est destiné donner plus de visibilité aux produits d'investissement officiellement reconnus comme « socialement responsables ». Dans cette définition entrent les fonds de placement dont l'objectif est de sélectionner des actifs conciliant à la fois la performance économique et l'impact social et/ou environnemental. Par exemple, un fonds destiné à investir dans des actions françaises devra sélectionner des entreprises nationales dont l'activité est compatible avec les objectifs de l'ISR.

NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Une procédure d'attribution stricte

Le label ISR est attribué selon une procédure de certification précise. Un audit de chaque fonds est mené par deux organismes indépendants afin de vérifier que ceux-ci respectent bien les critères d'éligibilité. Il s'agit de l'Afnor Certification et de EY France, eux-mêmes accrédités par le COFRAC (le Comité Français d'Accréditation, en charge de délivrer les accréditations aux organismes intervenant dans l'évaluation de la conformité en France).

Pour déterminer si le fonds peut recevoir le label ISR, les deux organismes étudient notamment la composition de son portefeuille et les méthodes utilisées pour sélectionner ses actifs. Ils évaluent par exemple si les critères de sélection reposent bien sur une évaluation ESG des entreprises cibles (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, c'est-à-dire de gestion), si le fonds fait preuve de transparence et cherche à mesurer les impacts.

A lire également : « ISR et performance économique sont compatibles »

Quels sont les produits labellisés ISR ?

Le Label ISR se veut être un repère pour les épargnants qui souhaitent placer leur argent dans des supports d'investissement qui portent un sens particulier. La diversité des fonds labellisés offre un bon panel de choix. On peut y trouver des fonds dédiés à l'investissement dans des actions, des obligations, du monétaire, des fonds diversifiés, et même d'autres fonds d'investissement. La diversité géographique est également bien représentée.

Pour les particuliers, le plus intéressant est peut-être de savoir comment investir dans un de ces fonds labellisés. Là encore, les solutions sont multiples.

Les fonds ISR sont tout d'abord disponibles au sein de différentes enveloppes d'épargne. Côté épargne salariale, les Plans d'Épargne Entreprise (PEE) peuvent proposer un ou plusieurs FCPE ISR, ou fonds solidaires. Les assurances-vie multisupports peuvent aussi offrir un choix d'unités de compte investies sur des supports labellisés ISR. Il faut toutefois vérifier leur présence dans la liste des UC disponibles sur chaque contrat. Enfin, si vous êtes plus spécifiquement intéressé par l'un des 351 fonds ISR labellisés, sachez que ceux-ci sont accessibles au moyen d'un PEA ou d'un compte-titres classique.

Découvrez les fonds ISR labellisés sur www.lelabelisr.fr.

A lire également : Comprendre la finance verte


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site




Mieux comprendre l’article

Les mots soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Critères ESG :
Les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) permettent d'analyser le risque d'un investissement, à côté des risques purement financiers. Il s'agit d'examiner les risques de l'activité d'une entreprise au regard de son impact sur le climat, sur les aspects sociaux (dans l'ensemble de la société ou sur ses salariés), ainsi que les risques liés à la manière dont elle est gérée et contrôlée.