Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Vie pro, vie perso


Pourquoi les fonds ISR vont devenir incontournables



Selon le cabinet en gestion de patrimoine Investisseur Privé, la chute des marchés financiers liée au coronavirus a mis en évidence une différence de performance entre les fonds d'investissement socialement responsables (ISR) et les autres. Le point avec Lucas de Raemaeker, expert en allocation d'actifs.

Temps de lecture : 1 minute(s) - | Mis à jour le 29-12-2020 17:57:00 | Publié le 17-05-2020 07:10  Photo : Shutterstock  
Pourquoi les fonds ISR vont devenir incontournables

De plus en plus de fonds répondent aux critères ESG (Environnement, Social, Gouvernance)

« Sur les 131 classes d'actifs que nous recensons, les trois quarts intègrent désormais des critères ESG. Cela représente aujourd'hui 10% de l'offre disponible aux épargnants, et ce chiffre est en pleine croissance. »

En effet, la prise de conscience et la demande des investisseurs d'approches responsables n'ont jamais été aussi fortes. Les sociétés de gestion en sont bien conscientes et proposent une palette de solution d'investissements toujours plus large dans ce domaine. Nous sommes bien loin du temps où seules les actions étaient concernées par une conduite durable. En 2020, les trois quarts des catégories d'actifs sont désormais impliquées : obligataire, monétaire, immobilier, sectoriel... L'offre suit bien la demande.

Outre l'aspect moral que revêt ce type d'investissement, une conviction : investir dans des fonds ISR (Investissement Socialement Responsable), c'est capitaliser sur les grandes mutations de notre monde en participant activement à la transition écologique, digitale et démographique. Et ce pari peut être vecteur de performance.

A lire : Perial : "Notre démarche ISR soutient la valeur des parts de nos SCPI à travers la revalorisation des immeubles"

Annonce
Assurance Vie

Sur les 96 classes d'actifs proposant des fonds ESG, les deux tiers ont mieux résisté à la baisse des marchés impliquée par l'épidémie de coronavirus

Du 20 février au 20 mars, au plus fort de la chute des bourses mondiales, le CAC 40 a perdu en un mois 33,20 % alors que le Dow Jones reculait de 34,38 %.

Sur la même période, de fortes dispersions sont apparues au sein de certaines classes d'actifs en faveur des fonds ESG vis à vis des autres : plus de 5 points d'écart sur les catégories petites et moyennes capitalisations Monde et Etats-Unis, 8 points sur le secteur durement touché de l'Industrie et jusqu'à 9 points sur les Actions Croissance Monde. Fini l'époque où investir ESG était synonyme de renonciation à une part de performance, il est désormais possible de construire une allocation diversifiée, durable et performante.

A lire : Label ISR : nouveau cap franchi avec 321 fonds labellisés pour 121 milliards d'encours



Passer des convictions à la construction de portefeuilles


Investisseur Privé proposera dès le 1e juillet six mandats de gestion 100% ISR au sein de son contrat d'assurance vie IP Vie, une première sur le marché de la gestion de patrimoine. Fort de ses partenariats avec la société Quantalys et l'assureur Generali, Investisseur Privé référence plus de 120 fonds ISR sur son contrat.

A lire : Generali : « L'investissement responsable peut changer les choses »




Annonce Trading

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !