ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

BPIFrance : focus sur la banque publique qui accompagne les entreprises

| Publié le 06-10-2020 10:10 | Mise à jour le 06-10-2020 10:50
🏠 Accueil   ➤    Economie
BPIFrance : focus sur la banque publique qui accompagne les entreprises
Crédit(s) photo(s) :  

A l'heure où se multiplient plans de relance et mesures ciblées pour soutenir la croissance des entreprises, la pertinence de la BPI est d'autant plus d'actualité. La Banque Publique d'Investissement, dont la mission est de soutenir les PME et les ETI et de les aider à se développer, a un rôle crucial à jouer en cette période de crise sanitaire. L'organisme français créé en 2012 pour accompagner la croissance des entreprises via l'innovation, est devenu au fil des années un acteur incontournable du capital investissement*.

Bpifrance, un regroupement de fonds pour aider les entreprises

La Banque Publique d'Investissement a été créée par la loi du 31 décembre 2012. Elle fait suite à différents regroupements ayant eu lieu plusieurs années auparavant.

Le premier intervient en 1995 et concerne la CEPME, organisme de crédit aux PME, et la Sofaris, évoluant dans le domaine des garanties, pour créer la banque des PME, nommée la BDPME.

Plusieurs opérations ont lieu les années suivantes, avec l'absorption par la BDPME d'Anvar innovation, qui devient Oséo Innovation en 2007. C'est alors le rapprochement entre OSEO et CDC Entreprise Fonds stratégique d'investissement, qui donne naissance à la Banque Publique d'Investissement en 2012.

Dès sa création, les ambitions de BPIFrance sont fortes, avec une prévision de 12 milliards d'euros d'investissement d'ici 2017 dans les entreprises françaises. L'organisme est depuis 2013 nommé BPIFrance, et doté d'un capital de 21 milliards d'euros.

Malgré sa dénomination, BPIFrance n'est toutefois pas considérée comme une banque en tant que telle, mais comme une compagnie financière, car elle ne dispose pas d'agrément bancaire. Son capital est détenu par l'Etat et la Caisse des dépôts, ainsi que par différents types de sociétaires.
Cette institution aux fondations solides joue aujourd'hui un rôle important dans l'économie des PME en France, avec plusieurs missions stratégiques.

>> A LIRE : Plan de relance : stratégie, inquiétudes et critiques


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Les différentes missions de Bpifrance

De façon globale, l'objectif de BPIfrance est d'accompagner la croissance et l'internationalisation des entreprises françaises, via des financements réalisés auprès de partenaires investisseurs, bancaires, ou institutionnels.

Plus précisément, les missions de l'organisme vont se décliner en différents types de solutions, organisées en fonction de plusieurs thématiques :

Innovation
BPIfrance propose des aides et des concours à l'innovation, comme le i-Lab, ainsi que des financements en R&D et des prêts, par exemple pour le lancement d'un nouveau produit.

Financement
L'organisme propose des prêts avec garantie, allant jusqu'à 15 ans, pour des investissements matériels ou immobiliers, des prêts sans garantie compris entre 5 et 7 ans, notamment pour des besoins en fond de roulement, ainsi que des prêts de trésorerie.

Garantie
Les missions de la BPI concernent également le domaine des garanties, avec des assurances export, visant par exemple à soutenir les actions de prospection des marchés étrangers. Des garanties allant jusqu'à 70% des prêts bancaires ou investissements en fonds propres sont aussi proposées par l'organisme.

Fonds propres
BPIfrance a la possibilité de prendre des participations minoritaires dans des entreprises aux côtés de fonds privés, mais aussi d'investir dans des fonds de capital-innovation* régionaux ou nationaux, aux côtés de tiers privés ou publics.

International
Toute une série de dispositifs de BPIfrance sont ensuite dédiés au soutien des entreprises à l'export, avec des prêts, des garanties, des assurances export, ainsi que l'accompagnement à l'internationalisation avec l'organisme Business France.

Accompagnement
Enfin, l'organisme joue un rôle de formation et d'accompagnement des dirigeants avec des conseils, par exemple en développement d'entreprise. BPIfrance organise également des séminaires et des ateliers thématiques.

>> A LIRE : BPIFrance se lance dans le private equity avec le FCPR



Un rôle clé pour financer la croissance des entreprises françaises

Chacune de ces missions de BPIfrance se matérialise par des solutions adaptées, selon la typologie ou le secteur des entreprises. Il peut s'agir d'une bourse French Tech par exemple, proposée aux créateurs de start-up, ou encore d'un fonds d'investissement qui va aider les PME et ETI engagées dans les domaines de l'économie circulaire et de l'efficacité énergétique.

Récemment, en début d'année 2020, l'organisme a lancé un fonds d'investissement dédié aux entreprises de la culture, mais également un programme pour soutenir les entreprises agroalimentaires en difficulté suite aux conséquences de la crise sanitaire, en partenariat avec l'INAO.

Aujourd'hui, BPIfrance est impliquée dans près de 420 fonds, qui permettent de soutenir différentes typologies d'entreprises et de rassurer les investisseurs privés. Alors que plus de 25 milliards d'euros ont été drainés avec des investisseurs tiers depuis sa création en 2012, l'organisme est devenu un acteur incontournable et son rôle pourrait se renforcer en période de Covid-19.

En effet, il pourrait s'impliquer encore davantage en proportion dans les levées de fonds, mais aussi dans des domaines spécifiques, comme le redressement d'entreprises fragilisées.

BPIfrance a d'ailleurs lancé en septembre 2020 avec la Banque des Territoires un plan climat de 40 milliards d'euros jusqu'en 2024, déclinaison du plan de relance, destiné à financer le développement d'entreprises dans le bâtiment et les énergies renouvelables.

Enfin, poursuivant de nouvelles stratégies de soutien aux entreprises, BPIfrance a lancé le 1er octobre un nouveau dispositif original, nommé fonds BPIFrance entreprises 1.

L'idée est de favoriser et démocratiser les investissements en capital de la part des Français, en mettant en place un ticket d'entrée abordable, pour les pousser à investir dans les PME et autres start-up.

Plutôt qu'un ticket d'entrée à 100 000 euros en moyenne, ce fonds débute à 5000 euros, et il répond à la demande croissante des Français qui préféreraient soutenir leurs entreprises qu'investir en bourse dans de grands groupes.

D'autres fonds similaires pourraient être mis en place par BPIfrance en cas de succès, alors que ce dispositif va permettre de renflouer les fonds propres de nombreuses PME qui ont été obligées de s'endetter ces derniers mois.

En cette période particulière, nul doute que les entreprises françaises auront d'autant plus besoin du soutien de BPIfrance pour stimuler leur croissance et leur développement, via différentes stratégies d'investissement.

>> A LIRE : Bruno Le Maire a demandé la création d'un placement financier « patriotique » à la BPI


Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !



Mieux comprendre l’article

Les mots marqués d'un * ou soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Capital développement :
Le capital développement est une branche de l'investissement qui consiste à soutenir des entreprises non cotées en bourse ayant déjà atteint un seuil de rentabilité et une certaine taille. Il s'agit de prendre des parts du capital de ces PME pour financer une nouvelle étape de leur croissance.

Capital innovation :
Le « Capital innovation » est un type d'investissement dans les entreprises non-cotées en bourse, qui a pour but de financer les dépenses liées au développement de produits ou services innovants.