ideal investisseur
L'information économique libre et indépendante
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Économie

Tesla : au-delà du monde automobile

2020 a été l'une des plus mauvaises années pour l'automobile. Sauf pour Tesla, dont la valeur est désormais équivalente à celle de tous les autres constructeurs réunis. Par Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l'analyse de marchés chez eToro.

Par | Publié le 12-01-2021 18:11, Mis à jour le 12-01-2021 18:20

La crise sanitaire a eu un impact sans précédent sur de nombreux domaines d'activités, et notamment sur les secteurs cycliques c'est-à-dire ceux qui accompagnent le cycle économique. Etant donné que 2020 a été la pire année, depuis la seconde guerre mondiale, en termes de croissance économique (- 4,9% selon le FMI), les secteurs comme l'automobile, secteur cyclique par excellence, en ont particulièrement souffert.

En 2020, les ventes annuelles mondiales d'automobiles auraient chuté de 17%, soit 74,1 millions d'unités, selon les chiffres d'IHS Markit. En France, avec 1,65 million de véhicules neufs vendus (? 25,6%), nous sommes tout simplement revenu au niveau de 1975 !

Outre le fait que la pandémie soit passée par là, les exigences des régulateurs en matière d'émissions de CO2 ainsi que la dynamique négative des ventes depuis trois ans peuvent expliquer ces mauvais résultats.

Ceci étant, tout n'est pas à jeter au sein du secteur automobile, bien au contraire ! Les constructeurs automobiles ont réduit leurs coûts et devraient profiter de la reprise attendue des immatriculations en 2021. Beaucoup d'équipementiers se sont positionnés sur les véhicules propres (électriques ou à hydrogène), ce qui pourrait aussi séduire les investisseurs.

Par ailleurs le secteur se consolide avec la fusion à 43 milliards d'euros entre Peugeot et Fiat Chrysler donnant naissance au groupe Stellantis, devenant ainsi le 4e groupe automobile mondial et dépassant en nombre de ventes annuelles, General Motors, Hyundai et Ford. Stellantis restera cependant derrière le trio de tête Volkswagen, Toyota et l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Enfin, le dernier constructeur en date à avoir pris une avance considérable dans l'électrique est évidemment Tesla, qui au dernier pointage était valorisé à 768 milliards de dollars, l'équivalent de tous les constructeurs mondiaux réunis ! Tesla, qui a rejoint le S&P 500 fin décembre, a suscité un large intérêt des investisseurs depuis que le titre a grimpé de 730% en bourse l'année dernière.

>> A LIRE : Bourse : le tweet à 3,8 milliards de dollars d'Elon Musk





Poster un commentaire

Commentaire

Nom

Adresse e-mail

Votre adresse e-mail n'est pas publiée lorsque vous ajoutez un commentaire.
Tous les champs sont obligatoires pour soumettre votre commentaire.

S'abonner à la newsletter