ideal investisseur
Magazine économie et finances personnelles accessible à tous
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Économie numérique

Fortuneo élargit son offre de paiement mobile à Google Pay et Samsung Pay

Payer avec son smartphone : voici une nouvelle tendance sur laquelle Fortuneo se développe. En ajoutant Google Pay et Samsung Pay à son offre, la banque en ligne propose désormais le plus large choix de solutions de paiement mobile.

Temps de lecture : 2 minute(s) - Par | Publié le 30-04-2019 16:21, Mis à jour le 04-01-2021 11:58
Photo : © Shutterstock  

Partager

Google Pay et Samsung Pay sont désormais disponibles pour les clients de Fortuneo

Les clients de la banque en ligne pourront désormais payer avec leur mobile via Google Pay et Samsung Pay chez leurs commerçants éligibles. Fortuneo proposait déjà les services de Apple Pay, Fitbit Pay et Garmin Pay. En ajoutant les deux géants des nouvelles technologies à ses solutions de paiement, elle devient la banque qui propose le plus large choix de solutions de paiement mobile à ses clients.

« Nous innovons en continu pour proposer à nos clients des moyens de paiement toujours plus diversifiés et ainsi nous adapter aux besoins de chacun. Nous sommes aujourd'hui la banque proposant le plus large choix de solutions de paiement en France ! » explique Gregory Guermonprez, directeur de Fortuneo.

SCPI Accimmo Pierre : rendement, avis dans notre comparatif



Le paiement mobile : une alternative à la carte bancaire

Le paiement sans contact au moyen d'une carte bancaire s'est considérablement développé ces dernières années. Ce dispositif simplifie le paiement de nombreux particuliers pour les sommes allant jusqu'à 30 euros.

En parallèle, le paiement mobile a aussi de beaux jours devant lui. Comme pour un paiement par carte bancaire, il s'agit de présenter son téléphone ou une montre connectée au terminal du commerçant pour que le paiement soit effectué. Mais le paiement mobile permet également d'acheter des applications ou de payer sur Internet.

Si le procédé peut encore surprendre et soulever des questions quant aux possibilités de piratage ou de vol, les opérateurs indiquent sécuriser les données comme pour une carte bancaire. Ainsi, Google Pay (qui fonctionne sur les appareils Androïd) indique que les données ne sont jamais partagées avec le marchand grâce à un procédé de « tokenistaion » et qu'il est toujours possible de contrôler le téléphone à distance. Par ailleurs, il est nécessaire d'entrer un code pour tous les paiements nécessitent dépassant 30 €.


Vers une disparition de la monnaie ?

Le développement des nouvelles technologies de paiement, notamment grâce aux smartphones, soulèvent des questions quant à l'avenir de l'argent liquide. Le développement de la carte bancaire n'avait pas donné lieu à ces interrogations, puisque jusqu'à l'arrivée récente du paiement sans contact, peu de commerçants l'acceptaient en dessous de 10 ou 15 €.

La possibilité de payer de petites sommes grâce à son smartphone a déjà des répercussions. En Suède, l'argent liquide se fait de plus en plus rare. Le verbe « swisher », du nom de l'application de paiement « Swish » utilisée par 6 Suédois sur 10, est même passé dans le langage courant. De fait, beaucoup de commerces n'acceptent même plus l'argent liquide, à tel point que certains experts anticipent sa disparition dans les 5 années qui viennent.

Une nouvelle qui n'est pas sans inquiéter en hauts lieux, puisque le gouverneur de la banque centrale suédoise Stefan Ingves a, dans une interview de juin 2018, mis en garde contre la vulnérabilité potentielle des sociétés dans lesquelles tous les moyens de paiement seraient détenus par des acteurs privés.



Cet article vous a été utile ?

      
  Dîtes-nous en plus dans les commentaires !



Partager


A propos de l'auteur
Caroline Courvoisier est titulaire d’un master de Gestion de patrimoine et a suivi des formations économiques et financières spécialisées dispensées par l’université de New York (Real Estate Finance) et l’INSEAD (spécialisation « blockchain revolution in financial services »). Elle a travaillé 10 ans dans l’univers du financement et de la gestion de projets immobiliers avant de se consacrer au journalisme économique.
Linkedin Caroline Courvoisier



Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !