ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
SOUTENIR LE MAGAZINE
(don défiscalisé)
ideal-investisseur.fr
Le magazine qui donne du sens à votre argent
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Économie numérique

Les jeunes vont devenir le moteur de l'économie post-covid

La pandémie de Covid19 accélère la numérisation de l'économie, ce qui devrait profiter aux plus jeunes sur le marché du travail dans les 10 années à venir.

Temps de lecture : 1 minute(s) - | Mis à jour le 23-03-2021 14:44 | Publié le 23-03-2021 14:29
Photo : Adobe Stock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Une génération déjà familière des outils numériques

Selon une étude d'Oxford Economics réalisée pour le réseau social Snapchat, les personnes actuellement âgées de moins de 25 ans devraient jouer un rôle majeur dans l'économie durant la prochaine décennie.

D'après l'étude, qui porte sur 6 pays (Australie, France, Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni et États-Unis), la pandémie mondiale de coronavirus et les récessions qu'elle a entraînées ont considérablement accéléré le développement de la numérisation de pans entiers de l'économie.

Oxford Economics estime ainsi qu'en 2030, plus de la moitié des emplois d'Europe de l'Ouest nécessiteront des compétences numériques avancées. Une accélération des besoins a d'ailleurs été observée ces 3 dernières années des secteurs de l'intelligence artificielle, de la sécurité informatique, de la technologie des réseaux ou de la communication numérique...

La « génération Z », c'est-à-dire celle des enfants nés entre 1997 et 2010, est particulièrement bien armée sur le maniement des nouvelles technologies. Née avec un téléphone mobile ou une tablette dans la main, adepte de réseaux sociaux, elle pourrait tirer un avantage conséquent sur le marché du travail grâce aux compétences naturellement acquises.

>> A LIRE : Les Millénials bousculent le monde des placements et de la finance





Des compétences numériques en phase avec les besoins de demain

Selon l'analyse d'Oxford Economics, les moins de 25 ans disposent d'une culture numérique plus avancée que leurs aînés.

L'exemple est flagrant avec la réalité augmentée, secteur numérique dont les perspectives de croissance sont fortes : 66 % des 16-25 ans interrogés expliquent avoir déjà utilisé cette technologie pour partager des photos des vidéos, soit 10 points de plus que les 25-39 ans.

Les compétences naturelles des 16-25 sont aussi adaptés à la communication : 60 % d'entre eux ont déjà créé quelque chose sur Internet et 25% savent monétiser un contenu. Agile et créative, la « génération Z » aurait également un tempérament « plus entrepreneur », selon le président de Snapchat France, et plus sensible à l'innovation.

Si cette génération souffre actuellement des restrictions liées à la pandémie, elle devrait donc pouvoir, à terme, tirer profit de l'accélération de la digitalisation de l'économie.

>> A LIRE : Les 18-34 ans arrivent en force sur les placements financiers





Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur
merci magazine ideal investisseur

   


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




ideal investisseur magazine banniere