ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

6 conseils pour bien (re)négocier son prêt immobilier

| Publié le 31-10-2019 10:12 | Mise à jour le 01-11-2019 11:14
6 conseils pour bien (re)négocier son prêt immobilier
Crédit(s) photo(s) : © Shutterstock  

Alors que le taux des prêts immobiliers est historiquement bas, peut-être est il temps pour vous de vous lancer dans l'achat d'un bien immobilier ou la renégociation de votre prêt ?

Si tel est votre souhait, ne vous précipitez pas tout de suite vers votre conseiller bancaire. Commencez par pousser la porte d'un courtier en crédit. Avec un regard neutre sur votre situation, il sera à même d'avoir une approche peut-être plus objective. Tenu par aucun établissement bancaire, il fera pour vous une étude détaillée de vos capacités d'emprunts et de remboursements.

Faites jouer la concurrence grâce à un courtier

Tout comme votre conseiller bancaire, un courtier en crédit est un spécialiste du financement. La différence fondamentale réside dans le fait que lui ne travaille pas pour un établissement bancaire en particulier. En relation avec différents établissements bancaires, son rôle est de chercher le meilleur prêt aux meilleures conditions. S'il prend en compte le taux de prêt immobilier, il tient aussi compte des frais de dossier, des pénalités de rachat, des taux d'assurances.... Un courtier en crédit immobilier vous proposera le meilleur taux de crédit au niveau national dans les meilleures conditions. Ce sera pour vous un gain de temps et d'argent.

Côté frais de courtage certains professionnels s'octroient 1% du montant global du financement, tandis que d'autres sont directement rémunérés par les organismes de crédit.

En savoir plus sur le rachat prêt immobilier.


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Mettez un apport personnel suffisant

Même si en théorie, la loi ne vous impose aucun apport personnel pour vous lancer dans un crédit immobilier, en pratique il en va autrement. Globalement les établissements financiers attendent un minimum de 10% d'apport personnel. Pour un emprunt de 150 000€, si vous arrivez avec un apport personnel de 15 000€ ou plus vous serez en bien meilleure posture pour négocier votre emprunt et son taux d'intérêt, que votre voisin qui, lui n'aura que 5 000€ d'apport personnel.

Réduisez votre durée d'emprunt

Si, par le passé, les situations professionnelles et familiales de la population ne connaissaient que peu de variations, il en est tout autre aujourd'hui. Mieux vaut, dans la mesure du possible, emprunter sur des durées courtes.

De plus, un bien immobilier est amené à vieillir dans le temps et à nécessiter des travaux. Pour libérer au plus vite sa capacité d'emprunt, mieux vaut tabler sur une durée restreinte dans la mesure du possible et de vos capacités financières.

Limitez votre taux d'endettement

Bien que globalement limité par les établissements de crédit entre 30 et 35%, le taux d'endettement doit être respecté pour ne pas se retrouver dans l'incapacité de rembourser son prêt immobilier. Ce taux varie aussi selon la situation du ou des emprunteurs, de l'apport personnel...

Utilisez le PTZ pour un premier achat

Le prêt à taux 0% est une aide sans intérêts, accordée par l'État pour le premier investissement immobilier des ménages dans le cadre d'un résidence principale uniquement. Son montant dépend d'un certain nombre de critères (composition du ménage, zone géographique où se fait l'achat ou la construction, revenus, montant total de l'emprunt...). Il doit être inférieur de 39% du montant des autres emprunts. Attention, le projet de loi de finance applicable au 1er janvier 2020 prévoit la suppression du prêt à taux 0% pour l'acquisition de logements neufs dans 93% des communes françaises.

Valorisez le potentiel locatif en cas d'investissement

Alors qu'avec des taux d'intérêts excessivement bas, des offres de crédit attractives, les meilleures conditions sont réunies, vous êtes très nombreux à vouloir franchir le pas de l'investissement locatif. Des investissements immobiliers qui sont aussi encouragés par des dispositifs de défiscalisation tels que la Loi Pinel.

Un investissement locatif qui pourra s'avérer particulièrement intéressant à la condition que les loyers que vous allez percevoir pour ce bien couvrent les mensualités de votre prêt immobilier. Pour louer votre bien dans les meilleures conditions, mieux vaut travailler en amont à la valorisation de votre investissement. L'emplacement de ce bien doit être stratégique (demande importante dans ce quartier, proximité des commodités), tout comme sa surface, ses différents aménagements, les travaux prévus dans la copropriété...

Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site