ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

La construction passive, avenir du logement vue par Reynald Rousselin et Eucleia Groupe



L'explosion du coût de l'énergie et les contraintes du réchauffement climatique font de la construction « passive » un atout incontournable pour le logement.

Temps de lecture : 2 minute(s) - | Mis à jour le 15-11-2022 13:48 | Publié le 15-11-2022 13:40
Photo : Eucleia Groupe  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Les bâtiments passifs peuvent presque se passer de chauffage d'après Reynald Rousselin, promoteur immobilier en construction passive

Annonce

Une construction passive permet quasiment de se passer de chauffage : ce type de bâtiment est généralement équipé d'un ou deux radiateurs au maximum, d'un poêle à bois, voire d'aucun équipement de chauffage dans certains cas. Pour cela, la conception du bâtiment s'appuie sur trois grands principes : une optimisation des apports solaires qui permettent naturellement de chauffer le bâtiment, une réduction drastique des déperditions par les parois (murs, planchers, toitures, menuiseries) et enfin une très forte étanchéité à l'air.

Les apports solaires peuvent être optimisés en suivant les principes bioclimatiques via une orientation des pièces à vivre vers le sud avec de grandes baies vitrées tandis que les pièces les moins utilisées seront-elles orientées nord avec des surfaces de menuiseries réduites (fenêtres et portes-fenêtres notamment). Les menuiseries installées seront sélectionnées pour optimiser la quantité de rayonnement solaire entrant dans l'habitation.

En ce qui concerne l'isolation des parois opaques, l'épaisseur des isolants est renforcée par rapport à une construction aux normes standards, empêchant ainsi la chaleur de s'échapper, et la construction peut par une forme plus compacte permettre une diminution des surfaces nécessitant d'être isolées. Les menuiseries installées sont souvent en triple vitrage.

Enfin, les déperditions par les ponts thermiques, ces jonctions plus fragiles par lesquels les échanges de chaleur avec l'extérieur peuvent être favorisés, sont réduites au minimum. D'une part, grâce à l'utilisation d'une ventilation double flux qui recycle l'air vicié extrait du logement pour le réinsuffler après traitement (tout en conservant une bonne partie des calories contenue dans celui-ci). Ensuite via un traitement des ponts thermiques, c'est-à-dire toutes les potentielles fuites que peuvent être les liaisons entre les différentes parois (murs, planchers, toitures...), autour des menuiseries ou des éléments techniques (câbles électriques, sortie de toiture, etc.).

Cette étanchéité à l'air est étudiée dès la conception puis est mesurée sur site tout au long de la construction du bâtiment via des tests d'infiltrométrie réalisé à différents intervalles.

>> A LIRE : Location : l'électricité de votre logement nécessite-t-elle une mise aux normes ?

La construction passive nécessite un savoir-faire technique important. C'est la spécialité de EUCLEIA Groupe. Créé en 2015 par Reynald Rousselin, ce promoteur travaille notamment dans le sud de la France pour des clients privés et des bailleurs sociaux, ainsi qu'au Portugal sur des projets de luxe dont la transformation de l'ancien palais de la reine dénommé PACO DA RANHIA en habitation de luxe avec terrasse et piscine. Le groupe a récemment ouvert son capital aux investisseurs privés et va lancer 4 nouveaux projets passifs en 2023.

Reynald Rousselin compte à son actif plus de 3 programmes immobiliers dans le Sud de la France dont le premier au nom de l'Exception, qui est en train de sortir de terre.
Ce programme immobilier dont Reynald Rousselin a obtenu une Garantie GFA sera livré courant 2023.

Pour 2023, EUCLEIA Groupe a déjà lancé la promotion de SAPHIR 2 et d'AGAY dans le même concept que l'Exception en termes de construction passive nous fait savoir son PDG Reynald Rousselin.




Pour les habitants, une facture énergétique réduite au minimum

Le premier avantage d'une maison passive est la réduction drastique des coûts de chauffage. Alors que les facteurs d'énergie flambent et même si un bâtiment passif va coûter plus cher à la construction, les économies peuvent être importantes sur le long terme.

La place prise par les équipements techniques (chauffage, eau chaude et ventilation) est aussi plus faible que dans une construction classique. Les habitants de ce type d'habitation ressentent aussi un confort grâce à la température intérieure qui s'avère très agréable, et à l'absence de parois froides.

Alors que les étés sont de plus en chauds, l'isolation renforcée et la conception du bâtiment garantissent aussi un confort d'été. La qualité de l'air intérieur est assurée grâce à la forte étanchéité à l'air du bâti et à la ventilation double flux.

Une construction passive possède aussi une valeur patrimoniale importante et respecte déjà tous les critères d'une construction bas carbone. L'étiquette DPE du bien est souvent A, et le bien peut bénéficier d'une labellisation attestant de son caractère passif. Enfin, les coûts de maintenance, d'entretien et de rénovation sont plus faibles qu'une construction standard.

>> A LIRE : Location meublée : pensez à louer à une entreprise





>> A LIRE : La division immobilière, solution de rentabilité en investissement locatif



>> A LIRE : Crowdfunding immobilier : notre comparatif des plateformes


Annonce


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




Corum