ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

A Rennes, le marché immobilier s'envole

| Publié le 12-06-2019 14:44 | Mise à jour le 12-06-2019 15:44
A Rennes, le marché immobilier s'envole
Crédit(s) photo(s) : © Shutterstock  

L'effet LGV Paris-Rennes ne semble pas se tasser. Depuis un an, le marché immobilier Rennais est tendu. L'offre ne suit pas la demande. « Certains biens partent dans la journée voire en quelques heures. Cela est dû à un manque de biens à vendre. » indique Christophe Malignier, conseiller immobilier Optimhome.

Des quartiers privilégiés en fonction du bien recherché

Les quartiers proches de la gare ou avec un accès rapide sont toujours très recherchés comme Saint-Hélier, Gare, République, Place de Bretagne, Alphonse Guérin. On y trouve essentiellement des appartements. Pour acquérir un T3 de 90 m² situé proche de la Place des Lices, il faudra débourser en moyenne entre 280 000 € et 330 000 €.

Les primo-accédants privilégient la recherche d'appartement même dans des quartiers où les prix sont élevés : l'emplacement du bien est le premier critère (gare, métro, commerce...). « Attention toutefois aux grands ensembles immobiliers, ils n'attirent pas plus que ça et les prix du bien peuvent être dévalués. Par exemple, un appartement au dernier étage d'une tour de 75m² s'affiche en moyenne autour de 90 000 €. » précise Christophe Malignier, conseiller immobilier Optimhome.

Pour une maison, il faut se concentrer sur les quartiers de Sainte-Thérèse, Sacré-Cœurs, Oberthur, Jeanne d'Arc, ou encore la Poterie. Le prix moyen se situe autour de 420 000 € pour 90m². A contrario, des quartiers comme le Blosnes, le Triangle, Bréquigny, Maurepas suscitent moins d'intérêt, malgré les nombreux aménagements qui y sont prévus.

A savoir : Dans l'ancien, Rennes propose encore de nombreuses petites maisons au fort potentiel. Une extension permet généralement d'arriver à une surface de 140m² habitable pour un prix d'achat raisonnable.


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !

Les Prairies Saint-Martin : un projet au fort potentiel

Les Prairies Saint-Martin est un projet phare de la ville de Rennes. Il consiste à un réaménagement entier des Prairies Saint-Martin pour proposer un parc naturel de plus de 30 hectares situé au cœur de Rennes (proche du canal d'Ille-et-Rance). Les travaux d'aménagement ont débuté à l'été 2017 et la livraison est prévue pour 2020.

Ce programme d'envergure comportera un îlot de végétation, un terrain de pétanque, une guinguette... Avec ces installations, il est certain que le quartier Baud-Chardonnet à proximité, sera bientôt le nouveau quartier de Rennes.

Côté immobilier de nombreux programmes vont voir le jour. Environ 5 200 personnes pourront s'installer au sein d'immeubles à l'architecture variée, des maisons de ville aux bâtiments de belle hauteur ouverts sur l'horizon et les toits de la ville. A la Courrouze, un ensemble de trois immeubles avec 127 logements face à la nouvelle station du métro sortira de terre cette automne avec une livraison prévue pour le 4ème trimestre 2021. Plusieurs commerces vont s'y implanter : un supermarché, un café brasserie, des boutiques, un jardin potager partagé, un espace de coworking ainsi qu'une résidence étudiante.

Des opportunités d'investissements réels

« L'investissement locatif a la vie belle. Je n'ai pas une seule semaine sans coup de téléphone d'un investisseur pour réaliser du locatif pour y faire de la colocation d'étudiants. C'est une demande importante. » confie le conseiller immobilier Optimhome.

A savoir : Les appartements de type T3 restent le graal pour l'investissement locatif. En effet, c'est le produit immobilier par excellence pour un budget qui avoisine les 330 000 €. Même si ces produits existent, ils sont rares.

Des délais de vente réduits

La demande est forte sur le marché rennais. Pour autant, afin d'assurer une vente, il est nécessaire de respecter les prix du marché. Les acheteurs sont à l'affût mais ne veulent toutefois pas acheter à tout prix. « Même si la demande est forte, il ne faut pas oublier qu'il existe un prix de marché et que l'on ne fait pas un jackpot à chaque mise en vente. Les biens qui ne trouvent pas acheteurs ont tous un point commun : un prix défaillant par rapport au marché », alerte Christophe Malignier.

Article noté  4.1/5 (10 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site