ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

Verrière, combles... Les solutions pour agrandir son intérieur



Grâce à quelques travaux intérieurs, il est parfois possible de gagner une, voire plusieurs pièces habitables dans son logement.

Temps de lecture : 2 minute(s) - | Mis à jour le 29-07-2022 14:55 | Publié le 29-07-2022 14:49
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Installation d'une verrière intérieure : créer une pièce en plus ou apporter de la lumière

Annonce

Agrandir son intérieur par la pose d'une verrière de type atelier rehausse la qualité de l'habitat. Ce type de cloisonnement permet de créer une pièce en plus en prenant un peu d'espace dans une salle existante, ou d'apporter de la lumière à une pièce qui ne dispose pas d'ouverture vers l'extérieur. Elle laisse passer la lumière tout en offrant une isolation phonique intéressante, que ce soit dans l'habitat ou un bureau.

Esthétique et lumineuse, son point fort est de s'adapter à tous les styles d'architecture. Doté d'un châssis acier, aluminium ou bois, on l'apprécie pour la rapidité de son installation qui offre un gain de temps appréciable et limite les travaux.

La verrière dispose aussi d'un intérêt économique. Utilisé dans une véranda, son double vitrage constitue une excellente isolation thermique en limitant les déperditions de chaleur en hiver.

Le principal point faible d'une verrière demeure l'absence d'intimité des occupants à cause de la transparence du vitrage. Elle est donc à éviter pour les chambres ou les salles de bain.

>> A LIRE : Comment traiter avec les locataires difficiles ?



Aménager ses combles : un gain de surface habitable qui peut être important

Pour les maisons ou appartements qui disposent d'un grenier ou de combles, l'aménagement de ces espaces représente une solution idéale pour agrandir son intérieur. Gagnée sous les toits, la surface permet de créer des pièces à part entière telles qu'une ou plusieurs chambres, un bureau, une salle de jeu voire d'une salle de bains. Bien que les surfaces sous 1,80 m2 de plafond ne soient pas comptées comme habitables lors de la vente, le gain de surface de plancher peut grandement valoriser le prix d'un logement.

Transformer les combles offre aussi un intérêt particulier en renforçant l'isolation de la demeure. Grâce aux travaux de rénovation de la toiture et à l'installation d'une couche d'isolant performante, la déperdition de chaleur est limitée, ce qui est facteur d'économies d'énergie.

L'aménagement des combles présente toutefois quelques inconvénients notamment la nécessité de travaux souvent lourds : création de velux, d'escalier, parfois réfection du plancher ou de la charpente... Le budget à prévoir peut parfois être conséquent.

>> A LIRE : Groupe immobilier Duval, Pichet, Galia... ces géants qui sont restés familiaux


Comparaison des coûts à titre indicatif

Le coût d'aménagement des combles pour agrandir un intérieur fluctue selon le type de charpente. La charpente classique ou traditionnelle avec un montage sur une planche porteur en bois coûte 500 euros à 700 euros/m2. Si votre toiture est en état de dégradation, prévoyez des dépenses supplémentaires pour les travaux d'isolation. Il en est de même pour le relèvement de la hauteur ou la modification de la pente. Ces surcoûts représentent 50 à 70% de plus d'un aménagement basique. Solide et durable, un comble monté sur une plaque de béton vaut plus de 1000 euros/m2.

L'installation d'une verrière de type atelier pour agrandir votre espace de vie varie selon le style et la prise en charge ou non de la main-d'œuvre :

- Environ 200 à 500 euros le m2 pour une verrière contemporaine
- 350 à 800 euros par m2 pour une verrière avec un soubassement typique pour les cuisines
- 450 à 800 euros pour m2 pour une verrière de type orangerie, typique des jardins d'hiver
- Pour une verrière de type véranda, avec un espace gagné sur l'extérieur, les prix peuvent varier de 1200 à 4000 euros par m2 en fonction de la surface et des matériaux choisis. Attention, car dans certains cas cette extension nécessitera le dépôt d'un permis de construire auprès de la mairie.

>> A LIRE : Bureaux, santé, immobilier européen... Diversifier ses placements grâce aux SCPI




Annonce


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




Corum