ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Baisse de la collecte et du rendement pour les SCPI

| Publié le 22-11-2018 18:14 | Mise à jour le 02-07-2019 09:48
Baisse de la collecte et du rendement pour les SCPI
Crédit photo : © Pixabay  

Après une année 2017 exceptionnelle pour la collecte des SCPI, 2018 marque un net ralentissement. Les chiffres du 3ème trimestre publiés par l'ASPIM viennent confirmer la baisse de l'intérêt des particuliers pour ce placement, dont les investissements tendent à reprendre le rythme de 2016.

Un retour à la normal pour la collectes des SCPI

L'Association Française des Sociétés de Placement en Immobilier (ASPIM) vient de publier ses statistiques trimestrielles concernant les Société Civiles de Placement Immobilier (SCPI).

Ces véhicules d'investissement, destinés à acheter des immeubles de bureaux et des commerces pour les mettre en location et redistribuer les revenus aux investisseurs, ont collecté 3,47 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de l'année. Une baisse substantielle de la collecte annuelle est à prévoir au regard des 6,2 milliards qui avaient été investis par les particuliers en 2017.

Néanmoins, ce recul fait plutôt figure de retour à la normal après une période d'euphorie, les résultats de 2018 tendant à s'établir à un niveau supérieur à la moyenne des dix dernières années.

Les performances accusent également un léger recul, tout en restant attractives. Sur les 12 derniers mois, le rendement net moyen des SCPI s'établit à 4,4% et la revalorisation de leur patrimoine à 0,7%, ce qui porte la rentabilité globale à 5,1% pour les investisseurs. En 2017, la performance était enregistrée à 6,22%.

A lire également : AXA lance la première SCPI digitalisée

Les SCPI restent des produits de placement attractifs

Que l'on ne s'y trompe pas : pour les particuliers les SCPI restent un bonne option. Sur le marché des placements, leur rendement demeure attractif et le produit est peu risqué. L'érosion de la rentabilité des produits de placement à faible risque est d'ailleurs constante et normale dans un contexte de taux d'intérêt bas. Et celle-ci ne semble pas être un frein à l'investissement, comme le montre les 18 milliards d'euros collectés par les assurances-vie alors que les rendements affichés atteignent à peine 1,5% par an pour les fonds euros.

Les investisseurs ont bien conscience des avantages offerts par les SCPI : les retraits non compensés par de nouvelles souscriptions ont chuté, représentant seulement 6,3 millions d'euros pour le 3ème trimestre. Une somme bien faible au regard de la capitalisation record du produit à plus de 52 milliards.

Pour 2019, le dynamisme du marché des bureaux permet d'entrevoir de belles perspectives, portées par une forte hausse de la demande : le taux de vacance a littéralement plongé ces derniers mois dans les zones à forte activité économique. De plus, la hausse de l'inflation, que la Banque de France projette à 2%, devrait avoir un effet sur l'augmentation des loyers et donc sur les rendements.

Découvrez notre comparateur des SCPI.


Article noté  5/5 (3 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site