ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

[INTERVIEW] Alice Lhabouz : l'entrepreneuriat comme vocation

| Publié le 13-08-2019 08:50 |
[INTERVIEW] Alice Lhabouz : l'entrepreneuriat comme vocation
Crédit(s) photo(s) : Alice Lhabouz © Trecento AM  

Sur 630 sociétés de gestion en France, seulement 6 ont été fondées par des femmes. Alice Lhabouz est l'une d'entre elles. Dotée très jeune de la fibre entrepreneuriale, cette passionnée des marchés financiers porte ses valeurs et sa vision du métier au travers de Trecento AM, la société qu'elle a créée. Sachant toujours se donner les moyens d'atteindre ses objectifs, elle fait aujourd'hui partie des personnalités qui comptent dans le monde de la finance. Ideal-investisseur.fr l'avait rencontrée dans le cadre de la journée des femmes en mars dernier.

« Il faut tenter sa chance »

Fille d'entrepreneurs, Alice Lhabouz est élevée dans une culture où l'on prend son destin professionnel en main, sans se laisser porter par le courant. C'est en école de commerce qu'elle découvre les marchés financiers et développe un intérêt particulier pour les sociétés de gestion. Avec de très bons résultats scolaires et un stage de fin d'études à l'AMF (Autorité des Marchés Financiers), elle postule et intègre LA société de gestion qui faisait, selon elle, rêver tous les étudiants à ce moment-là. Si depuis l'enfance, elle savait qu'elle allait créer une entreprise, en arrivant à son premier poste, elle a su que ce serait une société de gestion.

Alice Lhabouz découvre alors le monde extra-masculin de la finance. Elle travaille beaucoup et fait ses preuves, ce qui l'amène à intégrer une deuxième société de gestion. Elle apprend de ses clients et développe son réseau journalistique. Puis un jour, elle saute le pas et démissionne pour monter sa propre société, Trecento AM. Ses collaborateurs sont alors très étonnés par ce choix audacieux, que personne ne qualifie de judicieux.

« Il faut tenter sa chance. De mon point de vue, la vie est aussi faite pour voir jusqu'où on est capable d'aller », explique-t-elle. « Si vous avez conscience de toutes les embûches et de tous les challenges qui vous attendent, si vous prenez trop le temps d'y réfléchir, vous ne faites rien. […] Ça ne veut pas dire que je ne prends pas le temps d'évaluer le risque, mais je crois que l'on trouve des solutions à mesure que l'on avance. »

NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


« Plus vous faites sauter des barrières, plus les enjeux sont importants »

Elle commence alors les démarches pour créer une société de gestion. Réunir le capital de démarrage en levant des fonds auprès de chefs d'entreprise, monter la société, obtenir l'agrément... Un processus très long, mais qui aboutit au succès. En 2012, Trecento AM nait, et à moins de 30 ans, Alice Lhabouz devient la plus jeune femme en Europe à obtenir le précieux agrément de société de gestion.

Alice Lhabouz veut que sa société reflète son état d'esprit. Les thèmes des produits d'investissement, la santé et la robotique, sont concrets, innovants et porteurs de croissance.

Elle décide également de faire participer des acteurs de l'économie réelle dans un comité consultatif, aux côtés des experts financiers internes. Ces démarches permettent aux investisseurs de mieux comprendre dans quoi leur argent est investi.

« C'est un univers qui est masculin depuis tellement longtemps, c'est un peu normal que les habitudes et les usages soient plus adaptés aux hommes. »

Alice Lhabouz s'exprime rarement sur le fait d'être une femme dans un milieu très masculin. « Je ne me considère pas comme féministe, de mon point de vue les femmes ne sont pas supérieures aux hommes. Mais si elles se donnent les mêmes moyens que les hommes, elles doivent avoir les mêmes résultats. Ce à quoi je crois, c'est la méritocratie. »

Elle rappelle également que 90% des investisseurs auprès desquels elle a constitué son capital sont des hommes. Ces personnes-là ont cru en elle, elle leur en est reconnaissante. « Honnêtement, je ne dis pas que c'est facile. Si j'étais un homme, est-ce que je serai à un niveau beaucoup plus élevé, ou pas ? Je connais des hommes qui ont créé des sociétés comme la mienne et qui n'ont pas réussi et d'autres qui ont très bien réussi. Ce qui est sûr, c'est qu'il faut redoubler d'efforts pour faire connaître la qualité de son travail et pour obtenir crédibilité et légitimité. »

Malgré tout, certains codes dans le milieu des affaires ne sont pas toujours très adaptés aux femmes. Ce qui est logique, puisque qu'elles restent encore minoritaires. Un frein peu important à l'ère des médias, d'Internet et des réseaux sociaux sur lesquels elle communique beaucoup. Sans oublier de montrer la qualité de leur travail de façon plus personnalisée, notamment en conviant des investisseurs à des réunions internes et en fournissant des analyses financières très poussées à ses prospects et clients.

Trecento Asset Management est une société de gestion qui se veut en phase avec le monde économique et les entreprises. Les produits d'investissement sont construits pour être transparents et compréhensibles pour les investisseurs, avec des thèmes clairs, novateurs et porteurs de croissance sur le long terme, tels que la santé et la robotique.


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site