ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Prélèvement à la source : « un succès technique et politique », selon Gérald Darmanin

| Publié le 06-09-2019 15:21 |
🏠 Accueil   ➤    Politique
Prélèvement à la source : « un succès technique et politique », selon Gérald Darmanin
Crédit(s) photo(s) : Gérald Darmanin et Danièle Giazzi, maire du 16ème arrondissement lors de la conférence de presse sur  

Lors de son déplacement du 5 septembre à la mairie du 16ème arrondissement de Paris, le ministre de l'Action et des Comptes Publics s'est félicité du bilan du prélèvement à la source, 9 mois après sa mise en place.

Près de 20 millions de Français vont voir leur taux évoluer en septembre

Pour Gérald Darmanin, la mise en place du prélèvement à la source est « une réussite technique de l'administration fiscale, mais aussi une réussite politique : c'est la réforme préférée des Français, 77% de nos compatriotes y sont favorables ». Les chiffres sont tirés d'un sondage BVA pour La Tribune datant de février dernier.

L'instantanéité de l'impôt a permis à 2 millions de Français de moduler leur taux de prélèvement grâce à l'outil « gérer mon prélèvement à la source », dont plus de la moitié à la baisse. Il s'agit dans la plupart des cas d'une mise à jour suite à une modification de salaire. Par ailleurs, l'actualisation automatique des taux en septembre devrait permettre à près de 10 millions de foyers de voir leur impôt baisser suite à leur déclaration de revenus 2019. Mais dans le même temps, ils seront presque autant à voir leur taux augmenter.

A lire également : Avantages fiscaux : le fisc a commencé les remboursements aux contribuables


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !

Un gain de trésorerie pour l'État

Le prélèvement à la source permet aussi à l'État de recouvrer l'impôt rapidement et plus facilement. Ainsi, les services de Bercy annoncent un taux de recouvrement de 98,5%, contre 97% avec l'ancienne formule. Une progression que le ministre du Budget explique par une réduction mécanique de la fraude fiscale, rendant automatique le prélèvement pour « ceux qui, par fraude ou par une certaine phobie administrative, ne s'acquittaient pas de l'impôt ». Un point positif pour les finances de l'État, puisque « 1 point de plus, c'est 1 milliard d'euros de recettes supplémentaires, sans augmenter les impôts ».

Enfin, Gérald Darmanin estime que le prélèvement à la source est un gage de stabilité de l'impôt pour les Français : « il empêchera les gouvernements futurs d'augmenter l'impôt sur le revenu, puisque l'effet serait immédiat sur les fiches de paie », a-t-il indiqué.

A lire également : Crédit d'impôt : vers un gain instantané grâce au CESU+


Article noté  4.7/5 (6 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site