ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

« Les meilleures entreprises européennes sortiront renforcées de la crise »

| Publié le 25-06-2020 13:44 | Mise à jour le 25-06-2020 14:02
« Les meilleures entreprises européennes sortiront renforcées de la crise »
Crédit(s) photo(s) : Ben RITCHIE, gérant du fonds ASI Europe chez Aberdeen Standard Investments  

Quel avenir pour le marché des actions européennes ? L'avis de Ben RITCHIE, gérant du fonds ASI Europe chez Aberdeen Standard Investments.

Ideal-investisseur.fr. - Quelle est votre analyse du marché des actions européennes ?

Ben RITCHIE. - Le rebond des marchés part de l'hypothèse que le deuxième trimestre constitue le creux de l'activité économique et que les mesures de relance compenseront largement le choc économique résultant du confinement. L'ampleur de l'intervention des politiques monétaire et budgétaire est certainement favorable au prix des actifs et soutiendra la reprise.

Toutefois, nous observons également que de telles interventions comportent des risques politiques, notamment dans la mise en oeuvre d'un plan de relance budgétaire coordonné au niveau de l'UE. A ceux-ci, s'ajoutent les risques liés à une potentielle deuxième vague de ce qui est encore un nouveau virus. Tout cela pourrait conduire à de nouvelles périodes de volatilité.

Nous estimons également que la réouverture ne conduira pas à une reprise complète, car les dommages économiques risquent d'être durables indépendamment de ce soutien. En conséquence, les perspectives sur les bénéfices sont faibles et inégales. Après de nombreuses années de croissance fragile sur le marché européen, les bénéfices connaîtront une baisse significative en 2020, exacerbée par des situations de stress financier pour les entreprises les plus faibles, tandis que les prévisions de forte reprise en 2021 reposent sur des hypothèses économiques qui pourraient s'avérer trop optimistes. En revanche, nous sommes convaincus que les entreprises de grande qualité pourront, une fois de plus, enregistrer des bénéfices et des flux de trésorerie nettement supérieurs à ceux du marché en 2020 et au-delà.

A lire : « Épargnants, attention aux arnaques financières » : l'alerte des autorités


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Comment voyez-vous la gestion d'un portefeuille d'actions européennes dans le monde « d'après » ?

La poursuite de la reprise du marché pourrait être marquée par une brève période de surperformance des actifs « distressed », comme on l'avait vu au second semestre 2012 ou après mars 2009. Mais, à plus long terme, nous pensons que le monde de l'après-Covid-19 intensifiera bon nombre des tendances existantes qui étaient déjà de puissants moteurs pour notre portefeuille.

Avec une croissance faible, des taux d'intérêt bas et une inflation faible, et qui pourrait encore baisser, les conditions du marché sont adaptées à une approche, comme la nôtre, qui met l'accent sur la solidité financière des entreprises. Cela nous permet de voir au-delà de l'impact temporaire de la crise sur leurs bénéfices, sans craindre des pertes permanentes de destruction de capitaux.

Nous sommes convaincus que les meilleures entreprises européennes sortiront renforcées de la crise actuelle et pourront déployer des capitaux pour investir. Pour autant, nous sommes également conscients des risques qui se présentent dans ce nouvel environnement complexe.

À ce titre, b>notre objectif sera de trouver un équilibre entre se préserver contre les risques de baisse du marché, et améliorer le potentiel de rendement futur du portefeuille. Cette politique nous a permis, par le passé, d'atteindre un taux de captation à la hausse de 106 % sur trois ans et de seulement 69 % à la baisse, ce qui reflète une exécution disciplinée de notre stratégie.



Quelle vision portez-vous sur votre fonds ?

Nous gardons donc une vision positive sur les perspectives du portefeuille de réaliser une surperformance durable, soutenue par de puissants facteurs structurels tels que l'évolution démographique de la population mondiale, la digitalisation de l'industrie et les nouveaux modes de consommation à croissance rapide.

Ces tendances structurelles permettront à certaines entreprises d'avoir une croissance dépassant sensiblement celle du cycle économique.

Parallèlement, l'attention que nous portons à la solidité des bilans, la gestion des risques ESG et les modèles d'entreprise durables nous permet d'assurer la résistance des bénéfices et une certaine protection à la baisse, caractéristiques particulièrement appréciables dans le marché incertain d'aujourd'hui.

A lire : Crowdfunding : que deviendra votre argent en cas de décès ?

Quelle est votre approche du marché européen ?

L'Europe est un marché parfait pour les investisseurs de conviction avec une approche bottom-up et disposant de moyens importants, notamment en matière d'analyse financière. C'est un marché profond, complexe, parfois sous-analysé qui nous permet de trouver des opportunités d'investissement intéressantes, souvent mal évaluées et délaissées par les investisseurs de la région.

Notre approche très sélective signifie que nous n'avons pas besoin de posséder l'ensemble du marché - seulement nos meilleures idées (29 participations à l'heure actuelle) qui génèrent un rendement plus élevé, une croissance des bénéfices plus rapide et un effet de levier plus faible que le marché. La différenciation par rapport à l'indice de référence (environ 85 % de parts actives) assure une déconnexion importante entre la performance de nos portefeuilles et les perspectives plus larges du marché des actions européennes.

A lire : Pourquoi l'or conserve-t-il son statut de valeur refuge lors des crises économiques ?


Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !



Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à commenter :


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site




Mieux comprendre l’article

Les mots soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Approche bottom up :
Méthode de gestion de portefeuille boursier qui consiste à investir dans une société dont le prix de l'action parait sous évalué malgré son potentiel de rendement.

Critères ESG :
Les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) permettent d'analyser le risque d'un investissement, à côté des risques purement financiers. Il s'agit d'examiner les risques de l'activité d'une entreprise au regard de son impact sur le climat, sur les aspects sociaux (dans l'ensemble de la société ou sur ses salariés), ainsi que les risques liés à la manière dont elle est gérée et contrôlée.