ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

« Épargnants, attention aux arnaques financières » : l'alerte des autorités

| Publié le 18-06-2020 18:37 | Mise à jour le 18-06-2020 19:09
« Épargnants, attention aux arnaques financières » : l'alerte des autorités
Crédit(s) photo(s) : (c) Shutterstock  

La crise du coronavirus et les inquiétudes qu'elle suscite auprès des particuliers forment un terrain propice aux arnaques financières. Les autorités invitent donc les particuliers à redoubler de vigilance, d'autant que les Français ont beaucoup épargné depuis le début de la crise.

Une alerte des gendarmes de la finance

Dans une communication conjointe, les gendarmes des placements financiers que sont l'AMF et l'ACPR alertent une nouvelle fois les épargnants contre les arnaques qui pullulent, notamment en ces temps de crise. Selon Benoît de Juvigny, secrétaire général de l'Autorité des Marchés Financiers, les risques se sont aujourd'hui multipliés.

Depuis 2018, les autorités déclarent avoir noté une accélération du développement des arnaques financières. D'après elles, les escrocs ont même « industrialisé » leurs procédés, usant notamment du clonage de sites Internet de confiance (banques, sites du gouvernement...), de l'hameçonnage par l'envoi d'emails (également nommé « fishing »), et du démarchage par téléphone.

Le risque était déjà grand, puisque les taux très bas poussent les épargnants à chercher des placements « miracles ». Mais la période que nous vivons est d'autant plus inquiétante que les crises fabriquent un « terreau propice » aux arnaques en tous genres. Les Français ont, de plus, beaucoup épargné durant le confinement.

A cette période, l'AMF et l'ACPR avaient déjà appelé les épargnants à faire preuve de prudence et à se méfier des discours commerciaux présentant certains produits comme des « valeurs refuges », « à des investissements dans des entreprises supposées tirer profit de l'épidémie, ou encore à de faux produits bancaires ou d'assurance prétendument attractifs (rendement élevé sans risque, rapidité de souscription et absence de vérification du profil de l'emprunteur, etc.) ».

Les sociétés financières et les professionnels du secteur ont également été invités à faire preuve de transparence auprès des épargnants concernant les risques liés au rendement, à délivrer un conseil approprié et à « se garder de méthodes de vente hâtives, jouant sur un sentiment d'urgence et une situation sanitaire anxiogène ». Les autorités avaient ainsi attiré l'attention des particuliers sur la nécessité de prendre le temps de la réflexion avant d'investir.

A lire : Attention aux faux sites Internet des impôts !


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Les arnaques courantes à éviter

L'esprit des escrocs est particulièrement prolifique lorsqu'il s'agit d'inventer de nouvelles arnaques. Et personne n'est à l'abri de leurs agissements. La crise du coronavirus a par exemple fait émerger une escroquerie inédite : les fausses cagnottes destinées au personnel soignant. Les escrocs récupèrent ainsi l'argent généreusement donné, sans jamais le restituer aux personnes concernées. Si vous souhaitez faire un don, préférez les associations reconnues d'intérêt général.

Les offres de crédit frauduleuses sont toujours très répandues. Les victimes sont dans ce cas souvent contactées par email. Une société ou une personne leur explique pouvoir prêter rapidement de l'argent. Ceci n'est qu'un prétexte pour récupérer des données personnelles et bancaires.

Autre dossier qui a le vent en poupe, les fausses formations au trading en ligne. Une personne se présentant comme ayant fait fortune rapidement propose une formation payante pour aider les particuliers à devenir riche. Ces sites méritent la plus grande méfiance : les personnes qui font réellement fortune n'ont généralement pas besoin de vendre des formations.

Les placements atypiques ont également le vent en poupe. Récemment, l'AMF alertait sur l'investissement dans le Whisky (voir notre article ici). Les escrocs présentent alors les bouteilles comme un placement « sûr », procurant une rentabilité très importante. Il n'en est rien. Pour l'épargnant, l'essentiel est de ne jamais perdre de vue que le placement miracle n'existe pas.

L'AMF alerte également contre les usurpations de noms, logos et sites Internet de sociétés financières ou de sociétés de gestion. Cette pratique devient courante, notamment dans le cas des SCPI. Attention donc, si vous souhaitez investir en ligne. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter la page dédiée du site de l'AMF ici.

A lire : Trading en ligne, forex... des arnaques courantes



Nouvelle arnaque sur l'investissement dans les parkings

Mardi 16 juin, l'Autorité des Marchés Financiers lançait une nouvelle alerte à destination des épargnants. Cette fois, il s'agissait de les mettre en garde contre les propositions d'investissement dans les parkings, notamment les parkings d'aéroports européens (Portugal, Espagne, Italie, Allemagne, etc.). La méthode des escrocs est ici d'usurper les noms d'acteurs financiers très connus ou de groupes immobiliers cotés en bourse pour donner confiance.

L'institution rapporte ainsi le témoignage d'un retraité, victime de cette arnaque. « Après plusieurs tractations téléphoniques, je suis intéressé pour un contrat à terme capital disponible de 50.000 €/1an/4,25 %, avec virement mensuel des intérêts acquis », a confié cet épargnant à qui l'on a proposé ensuite un rendement de 7,8 % s'il plaçait 100.000€ sur une « formule livret park ». Une fois le virement transmis, il a procédé à des vérifications et compris qu'il s'agissait d'une arnaque, sans parvenir à stopper le versement. Il s'agissait de « [ses] économies pour la retraite ».

A lire : Arnaques aux cryptomonnaies : 2 cas riches d'enseignements

Comment détecter les arnaques financières potentielles ?

L'un des rôles de l'AMF et de l'ACPR est de protéger les épargnants. Ces autorités donnent les conseils suivants pour éviter les arnaques :
• « Méfiez-vous des promesses de gains rapides sans contreparties ; il n'y a pas de rendement élevé sans risque élevé.
• Ne cédez pas à l'urgence ou aux pressions de votre interlocuteur, prenez le temps de la réflexion.
• Méfiez-vous des demandes de transfert d'argent vers des pays sans aucun rapport avec la société ni avec l'État de résidence de l'investisseur.
• Ne prenez pas pour argent comptant les informations données par les sociétés que cela soit à l'oral ou à l'écrit, les usurpations sont fréquentes, nombreuses et faciles à réaliser.
• Ne communiquez pas à des sites dont vous ne pouvez attester la fiabilité vos coordonnées personnelles (Téléphone, mail, pièces d'identité, RIB, IBAN, justificatifs de domicile…).
• Attention aux publicités que vous voyez sur internet et particulièrement sur les réseaux sociaux, ce sont les terrains de prédilection des escrocs pour hameçonner leurs futures victimes.
»

Pour aider les épargnants à détecter les escroqueries, les autorités tiennent également une liste noire des sites Internet frauduleux. Depuis le début de l'année, elles y ont ajouté 200 noms, ce qui porte le nombre d'acteurs non autorisés identifiés à 1400.

L'idée de procéder à des vérifications fait de plus en plus son chemin dans l'esprit des particuliers, puisque d'après le communiqué de l'ACPR et de l'AMF, le site internet Assurance Banque Épargne Info Service, « dont les contenus sont sans cesse enrichis, a vu son audience fortement augmenter, dépassant l'an dernier avec un an d'avance son objectif du million de visites (1,15 million de consultations sur l'année 2019, soit une progression de 45 % par rapport à 2018) ». Attention, car sur Internet, tout va très vite : un site qui ne figure pas sur cette liste n'est pas pour autant automatiquement honnête.

A lire : Arnaque aux placements : le piège de la technique « de la bouilloire »


Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !



Mieux comprendre l’article

Les mots soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

ACPR :
L'ACPR, Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, est une institution intégrée à la Banque de France, chargée de la surveillance de l'activité des banques et des assurances en France.

Autorité des Marchés Financiers (AMF) :
L'AMF (Autorité des Marchés Financiers) est chargée de réguler les acteurs de la finance. Parmi ses principales missions, l'institution créée les règles à respecter, surveille les acteurs, autorise la mise sur le marché de produits financiers, sanctionne ceux qui ne respectent pas les règles, et informe les épargnants.