ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

L'épargne responsable attire les Français, mais les placements accessibles restent méconnus

| Publié le 26-09-2019 11:20 | Mise à jour le 30-09-2019 12:34
L'épargne responsable attire les Français, mais les placements accessibles restent méconnus
Crédit(s) photo(s) : © Pixabay  

Bien que soutenu par 6 Français sur 10, l'investissement socialement responsable (ISR) peine à s'imposer dans leur épargne. La faute à une méconnaissance des placements existants.

L'épargne solidaire est identifiée par une minorité de Français

L'intérêt des Français pour l'épargne responsable a fait un bond entre 2017 et 2018. Près de deux tiers d'entre eux accordent désormais une importance aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements. C'est ce que révèle une étude de l'IFOP pour Vigeo Eiris (agence de notation sociale et environnementale) et le Forum pour l'Investissement Responsable, menée à l'occasion de la semaine de la finance responsable qui s'est ouverte ce 26 septembre.

Un intérêt qui n'est pourtant pas suivi dans les faits. Selon le sondage, les dispositifs existants restent largement inconnus du grand public. L'épargne solidaire est identifiée par une minorité des personnes interrogées. 61% des Français déclarent même n'avoir jamais entendu parler « d'ISR » (Investissement Socialement Responsable). Enfin, ils ne sont que 5% à déclarer y avoir investi.

Lors de la Semaine de la Finance Responsable, des événements se tiennent partout en France pour faire découvrir aux particuliers et épargnants toutes les formes d'investissement responsable. Leurs organisateurs sont des établissements financiers, des plateformes, des associations, des écoles et universités…


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Des efforts à faire en matière de pédagogie financière

Si l'ISR reste inconnu du grand public, c'est qu'il est encore peu mis en avant par les établissements financiers. Les conseillers restent cependant la principale source d'information pour 55% des Français, devant les associations de consommateurs, les pouvoirs publics, les médias, les proches et les réseaux sociaux.

L'étude souligne ainsi que « le faible activisme des banques pour proposer de l'ISR est d'autant plus pénalisant que le conseiller bancaire demeure l'acteur le mieux placé pour informer sur le sujet ». Rien d'étonnant donc, à ce que seuls 6% des personnes disposant d'une épargne déclarent s'être fait proposer un de ces produits.

L'ISR est un mode d'investissement qui consiste à intégrer des critères autres que financiers dans l'analyse des supports de placements. Par exemple, l'analyse des entreprises dans lesquelles va investir un fonds d'investissement ISR va se porter sur des critères de respect de l'environnement, de gouvernance et de gestion vertueuse des salariés et fournisseurs (critères ESG).

La loi Pacte pourrait changer la donne

6 Français sur 10 déclarent pourtant accorder une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements. La pollution (82%), le changement climatique (76%) et la biodiversité (69%) suscitent notamment un fort intérêt de la part des épargnants.

Nicole Notat, Présidente de Vigeo Eiris, note : « L'intérêt des particuliers pour les problématiques sociales et environnementales se confirme. La loi Pacte crée l'obligation d'offrir, à partir du 1er janvier 2020 des contrats d'assurance-vie garantissant l'accès à des produits d'épargne verte ou solidaire ou socialement responsable. Une disposition qui devrait permettre aux particuliers épargnants de trouver de nouvelles voies d'épargne responsable ».

D'autres produits d'épargne responsable sont déjà disponibles. Il s'agit notamment de fonds d'investissement dans lesquels les épargnants peuvent investir directement auprès des établissements qui les proposent ou par l'intermédiaire d'un conseiller en gestion de patrimoine.

A lire également :
L'investissement Socialement Responsable (ISR) est compatible avec la performance
Investissement responsable : Meeschaert AM lance une nouvelle gamme de fonds d'investissement


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site




Mieux comprendre l’article

Les mots soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Critères ESG :
Les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) permettent d'analyser le risque d'un investissement, à côté des risques purement financiers. Il s'agit d'examiner les risques de l'activité d'une entreprise au regard de son impact sur le climat, sur les aspects sociaux (dans l'ensemble de la société ou sur ses salariés), ainsi que les risques liés à la manière dont elle est gérée et contrôlée.

ISR :
L'Investissement Socialement Responsable est un mode d'investissement, qui prend en compte des critères purement financiers ainsi que des critères extra-financiers. Les qualités de l'entreprise étudiée sont examinées sous l'angle de critères environnementaux (impact sur le climat notamment, pollution liée...), sociaux (impact dans la société ou sur les salariés) et de gouvernance (méthode de gestion). Ces critères sont souvent désignés par le sigle "ESG". Ces données extra-financières sont désormais reconnues comme exprimant un risque pour les entreprises, qui peut impacter leur rentabilité financière.
Certains produits d'investissement qui sélectionnent des entreprises par le prisme de ces critères peuvent demander à obtenir le label ISR. Ce label est destiné à ce que le produit financier soit identifiable par le public, et son obtention n'est pas obligatoire.


Unités de compte (UC) :
En assurance-vie, les unités de compte, ou UC, sont des supports d'investissement. Elles peuvent héberger un ou plusieurs actifs financiers : panier d'actions, SICAV, SCPI... Il est possible de souscrire à plusieurs unités de compte au sein d'un même contrat.