ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

La BCE lance une bourse pour les femmes préparant un master d'économie

| Publié le 30-05-2019 09:49 | Mise à jour le 09-07-2019 15:42
🏠 Accueil   ➤    Economie
La BCE lance une bourse pour les femmes préparant un master d'économie
Crédit photo : © Wiki Commons  

La Banque Centrale Européenne (BCE) souhaite promouvoir la parité au sein des institutions économiques. Afin d'inciter les femmes à se lancer dans un master d'économie, elle distribuera des bourses d'un montant de 10 000 € par an. Les candidates peuvent déposer leur dossier jusqu'au 19 juin.

Objectif parité à la Banque Centrale Européenne

La Banque Centrale Européenne souhaite « promouvoir la diversité et l'équilibre entre les hommes et les femmes dans les banques centrales ». Selon l'institution, les femmes sont encore trop peu nombreuses en sciences économiques et restent sous-représentées à la BCE. L'institution a lancé plusieurs mesures pour attirer plus de femmes vers ces métiers.

La BCE a donc pris plusieurs mesures, à commencer par adapter ses procédures de recrutement. D'ici fin 2019, son objectif est de compter 35% de femmes à des postes de direction intermédiaire et 28% à des postes de cadres supérieurs.

L'institution déclare viser la parité à terme. Elle s'engage donc en parallèle dans l'aide à la formation, afin d'encourager les femmes à se lancer dans des carrières en sciences économiques grâce à l'octroi de bourses d'études.
« Nous aspirons à être une organisation où la diversité est accueillie et appréciée pour la richesse qu'elle offre. Il est essentiel pour notre institution de favoriser la diversité afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles pour notre personnel et pour l'Europe » a déclaré Mario Draghi, Président de la BCE.

Sur le même thème : Mouvements sur les marchés financiers : faut-il encore investir ?

10 000 € par an pour suivre un master en économie

La bourse, d'un montant de 10 000 €, pourra financer les frais de scolarité ainsi que d'autres frais liés aux études. Attribuée au mérite et sur dossier, elle pourra concerner 5 étudiantes européennes issues de familles aux revenus faibles.

Cette aide financière sera assortie du parrainage d'un économiste de l'institution, d'une visite d'étude à la BCE et de l'intégration des étudiantes au réseau « Women in Leadership » de l'institution. Elles seront également favorisées pour l'obtention d'un stage à la Banque Centrale Européenne. Une fois diplômées, elles pourront déposer leur candidature pour le programme d'études supérieures de la BCE, l'ECB Graduate Programme.

Les candidates peuvent déposer leur dossier jusqu'au 19 juin sur le site de la Banque Centrale Européenne, sur lequel elles pourront également trouver plus d'informations.

A lire également : Guerre économique : « entre deux capitalismes... »

Les femmes trop peu représentées en sciences économiques

Selon la Banque de France, les femmes ne représentent que 19% des économistes au niveau mondial (données 2017). Les femmes sont même relativement absentes aux États-Unis (16%) et surtout en Asie (6% au Japon, en Chine et en Inde).

En Europe, le taux est supérieur à cette moyenne, mais à l'exception de la Roumanie, la parité est loin d'être atteinte (en France elles ne représentent que 26% de la profession).

A lire également :
Citéco, le musée qui va vous faire aimer l'économie
Faut-il acheter ou vendre ses actions Renault suite à la tourmente de Carlos Ghosn ?


Article noté  4.7/5 (6 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site