ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
SOUTENIR LE MAGAZINE
(don défiscalisé)
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Économie




Cet article est sponsorisé.

Cyberattaques : la sécurité informatique encore trop négligée par les entreprises

Le nombre de cyberattaques explose, faisant peser un risque croissant sur les entreprises qui représente 70% des tentatives de fraudes.

Temps de lecture : 2 minute(s) - Par | Mis à jour le 01-10-2021 15:49 | Publié le 01-10-2021 15:41
Photo : Shutterstock  

Partager

Un préjudice mondial d'au moins 350 milliards de dollars par an

Avec l'explosion du numérique puis du télétravail, la sécurité informatique est devenue un sujet de préoccupation croissante. Et pour cause : les piratages sont de plus en plus nombreux. En France, quatre fois plus d'entreprises ont été touchées par une cyberattaque en 2020 qu'en 2019. Avec des conséquences plus ou moins importantes, pouvant aller du simple bug jusqu'à la demande de rançon.

Parmi les victimes des hackers en France, 3 hôpitaux publics ont par exemple été privés d'informatique en pleine crise du Covdi19. Mais aussi des ministères, des médias comme Ouest France, ou encore l'entreprise Bouygues Construction, dont les pirates ont réussi début 2020 à crypter les fichiers afin de demander une rançon.

A l'échelle du monde, le coût des cyberattaques est estimé entre 350 et 1000 milliards de dollars chaque année. D'ici 2025, ce chiffre déjà élevé pourrait exploser : selon Les Echos, il pourrait atteindre 10.000 milliards par an.

>> A LIRE : Insolite : la bourse serait sensible à l'humeur musicale, selon une étude





Des entreprises toujours plus vulnérables aux cyberattaques

Selon l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), 70% des attaques seraient dirigées vers des entreprises. Or, « environ 80% des PME et ETI françaises n'ont pas de plan de sécurité » explique Jean-Marc Guignier, directeur général de Zyxel France dans une tribune dans les Echos.

Pourtant, des solutions simples existent pour éviter un grand nombre d'attaques très classiques. La première des vulnérabilités informatiques est probablement à chercher dans le comportement humain. Un grand classique des hackers est d'envoyer une pièce-jointe au sein d'un mail qui, une fois ouverte, va déclencher un programme non désiré. L'une des clés est donc la formation des salariés à des gestes simples comme reconnaître un email douteux ou comment créer des mots de passe sécurisés.

Reste que malgré la prudence, tout système informatique risque d'être infiltré. S'il n'est pas ouvert sur l'extérieur (les réseaux informatiques non reliés à Internet sont devenus rares), un pirate peut toujours agir au moyen d'un programme logé dans une clé USB par exemple.

>> A LIRE : Inflation : la hausse n'est que temporaire, selon Christine Lagarde


Des solutions pour sécuriser son activité

La plupart des entreprises de toutes tailles sont dépendantes de leur système informatique, ce qui les rend vulnérables. Parce que celui-ci renferme des informations stratégiques, ou toutes leurs données d'administration. Une perte de données peut s'avérer gravement préjudiciable, voire signer l'arrêt de mort d'une TPE ou d'une la PME.

Les professionnels ne devraient pas donc négliger d'investir dans une solution de sécurité qui correspond à leurs besoins. La première chose à mettre en place est une sauvegarde des données en respectant la procédure « 3-2-1 » : disposer de 3 copies de ses données critiques, stockées sur 2 supports différents (un disque dur externe et une clé USB par exemple), et avoir une copie sauvegardée en dehors du site, sur un cloud informatique dédié par exemple. Cela permet de rapidement restaurer les données en cas de problème.

Il est aussi vivement conseillé de souscrire à un antivirus, qui agira comme un bouclier contre de nombreuses attaques. Des offres spéciales de sécurité pour les TPE existent et se trouvent adaptées, comme chez Bitdefender. La société propose également un service VPN, qui assure une protection de l'anonymat en ligne en chiffrant le trafic entrant et sortant.

>> A LIRE : Famille nombreuse : comment faire des économies sur la mutuelle et l'énergie ?



>> A LIRE : Banques : la comparaison des tarifs se complique



Ce contenu est proposé par notre partenaire Getfluence.
La rédaction n'a pas participé à sa réalisation.



   


Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !