ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Retraites : les 18-24 ans pour une retraite par capitalisation

| Publié le 22-07-2019 16:19 | Mise à jour le 30-11-2019 19:12
🏠 Accueil   ➤    Economie
Retraites : les 18-24 ans pour une retraite par capitalisation
Crédit(s) photo(s) : © Shutterstock  

Jean-Paul Delevoye vient de publier son rapport sur la réforme des retraites. Parmi les informations dévoilées, un chiffre a retenu notre attention : plus de la moitié des 18-24 ans préférerait une retraite par capitalisation, tandis que 64% des actifs sont pour conserver la retraite par répartition. La France de demain ira-t-elle vers une retraite à l'américaine ?

Retraite par répartition ou par capitalisation : quelle différence ?

En France, le système des retraites actuel est basé sur la « répartition ». Autrement dit, c'est un système solidaire dans lequel l'ensemble des actifs cotisent obligatoirement pour payer les pensions des retraités.

A l'inverse, la retraite par capitalisation consiste à économiser seul pour payer sa propre retraite. C'est un système qui a cours notamment dans les pays anglo-saxons : celui qui est en mesure de mettre une partie de son salaire de côté peut alors investir dans des produits financiers ou immobiliers qui sont destinés à lui procurer des revenus une fois à la retraite.

Le système par capitalisation est individuel et non collectif. Il n'a donc rien d'obligatoire. Mais celui qui ne met pas d'argent de côté peut se retrouver dans le besoin à un âge avancé. Ainsi aux États-Unis, il n'est pas rare de voir des personnes très âgées travailler pour pouvoir gagner les moyens de leur subsistance.

Sur le même thème : Réforme des retraites : que prépare le Gouvernement ?


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


La France pourrait-elle basculer vers un système de retraite par capitalisation ?

Le projet de réforme des retraites actuel n'en prend pas le chemin. Mais en parallèle, la baisse effective du niveau de vie entre la période active et la retraite pousse les Français à faire appel à des produits permettant de capitaliser pour se constituer un complément de retraite.

Ajouté à l'incertitude sur le niveau des futures pensions, rien d'étonnant à ce qu'un nombre croissant de particuliers choisisse de placer de l'argent dans des produits financiers « spécial retraite ». Il peut par exemple s'agir du Perp, du contrat Madelin (équivalent au PERP pour les professionnels indépendants) ou du PERCO (plan d'épargne-retraite collectif proposé par les entreprises), dont l'épargne est destinée à être transformée en rente.

Mais les produits favoris des Français restent l'assurance-vie, dont le capital peut être soit utilisé soit transformé en rente, et l'investissement locatif.

A lire également : 65% des Français pensent qu'ils vont devoir financer leur retraite eux-mêmes


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site




Mieux comprendre l’article

Les mots soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Capitaliser / Capitalisation :
Mettre de l’argent de côté pour le faire fructifier.
Parlant des retraites, la capitalisation consiste à épargner de façon individuelle et volontaire pour se créer une future pension.


Rente :
Somme reçue périodiquement pour une durée déterminée ou pour toute la vie (on parle alors de « rente viagère »). Le montant des rentes viagères est généralement calculé en prenant en compte l’espérance de vie de celui qui la reçoit.