ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

65% des Français pensent qu'ils vont devoir financer leur retraite eux-mêmes

| Publié le 28-01-2019 18:50 | Mise à jour le 04-06-2019 09:48
65% des Français pensent qu'ils vont devoir financer leur retraite eux-mêmes
Crédit photo : © Shutterstock  

Les Français ne semblent plus croire en l'avenir du système de retraite : ils sont désormais 65% à penser qu'ils doivent agir pour se créer eux-mêmes un patrimoine de sécurité. Dans ce contexte, l'immobilier garde une place privilégiée.

Perte de confiance dans le système des retraites : un bond spectaculaire

Recul de l'âge de départ en retraite, bonus-malus, augmentation de la CSG, retour de l'inflation, gel de la rémunération de l'épargne sécurisée... Le contexte semble peser sur la confiance des Français à l'égard du système des retraites.

D'après le « 4ème baromètre de l'épargne immobilière » réalisé en décembre 2018 par l'IFOP et la société d'investissement Périal, près de 2 français sur 3 anticipent une baisse des pensions et considèrent qu'il faut se préparer à financer soi-même sa retraite. L'étude note une hausse spectaculaire de cette crainte, qui progresse de 25 points en seulement une année.

La tendance est beaucoup plus marquée en Ile de France, où ils sont désormais près de 70% à estimer que la constitution d'une épargne spécifique est indispensable. « Une crispation et une inquiétude très forte se fait ressentir sur la question du financement des retraites alors que la réforme d'Emmanuel Macron devrait être mise en place au cours de ce quinquennat », explique Eric Cosserat, Président de Périal.

Sur le même thème : Retraite : investir dans l'immobilier entre 35 et 50 ans

L'immobilier est toujours plébiscité, les SCPI gagnent en notoriété

Malgré la volonté de l'État d'orienter l'épargne des Français vers l'économie et les PME, la pierre conserve son statut de valeur refuge. Si l'investissement locatif, bien qu'il reste le premier placement immobilier, séduit moins qu'il y a un an (-7 points), les arguments avancés par les produits d'épargne immobilière (SCPI notamment) semblent faire mouche auprès des personnes interrogées. Leur notoriété, leur possession et leur attractivité augmentent simultanément.

« Les épargnants intéressés par l'épargne immobilière l'associent à un produit rassurant, aux rendements attractifs et pertinent pour préparer son avenir. De manière générale, l'épargne immobilière est globalement mieux perçue par la globalité des Français qui la perçoivent comme le « produit de retraite par excellence » à 64% », révèle l'étude. Celle-ci indique par ailleurs que 30% des répondants qui ont placé de l'argent dans l'immobilier en 2018 ont choisi la pierre-papier avec une SCPI (19%), un OPCI (6%) ou une foncière (5%).

« Les Français sont de plus en plus nombreux à s'intéresser à l'épargne immobilière qui représente une alternative solide pour gagner du pouvoir d'achat et ainsi préparer l'avenir », conclut Eric Cosserat.

Sur le même thème : Savoir dans quoi investir grâce à notre dossier spécial placements


Article noté  4.7/5 (6 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site