ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
SOUTENIR LE MAGAZINE
(don défiscalisé)
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Vie pratique & Famille




Cet article est sponsorisé.

EDF et Engie : les tarifs réglementés encore en augmentation

Les mauvaises nouvelles ne cessent de s'enchaîner pour les consommateurs d'électricité et de gaz. Ces derniers mois les tarifs réglementés sont en constante augmentation et cela commence à peser sur la facture des abonnés. Les tarifs ont en effet grimpé d'environ 50% depuis un an, selon les dires du Médiateur National de l'énergie.

Temps de lecture : 3 minute(s) - Par | Mis à jour le 15-09-2021 09:48 | Publié le 15-09-2021 09:32
Photo : © Pixabay  

Partager

Augmentation des tarifs réglementés : le constat national

Les consommateurs abonnés aux TRV du gaz représentent 3 millions de ménages. Depuis septembre 2021, ces foyers subissent une augmentation de +8,7% sur le prix du gaz, en comparaison aux tarifs réglementés du mois d'août. Il s'agit ainsi de la 5ème hausse consécutive des prix depuis le mois de mai. Le prix du gaz naturel est aujourd'hui à son point le plus élevé depuis 2015, contraignant les consommateurs à dépenser plus d'argent pour rembourser leurs factures.

Le Médiateur National de l'énergie a d'ailleurs signalé que ces tarifs avaient drastiquement augmenté depuis un an, jusqu'à atteindre 48%. Le résultat concret pour les foyers représente une facture annuelle d'environ 1100 euros. Ce calcul a été réalisé pour une famille de 4 personnes ayant 2 enfants et vivant dans un logement d'environ 120 m2 fonctionnant intégralement au gaz. En d'autres termes, il s'agit d'une hausse de 350 euros sur un an.

Idem pour l'électricité, qui subit de nouveau une augmentation de ses prix depuis août 2021. Voici le détail de la hausse des prix de l'électricité :

- + 0,48% TTC sur le tarif bleu résidentiel à destination des particuliers ;
- + 0,38% TTC sur le tarif bleu professionnel.

Le Médiateur tire aujourd'hui la sonnette d'alarme, car le constat est inquiétant : la facture d'une personne se chauffant au gaz a grimpé de 55% depuis 2008, et de 60% en ce qui concerne l'électricité. On peut donc ici se questionner sur l'utilité des tarifs réglementés. Ces derniers ne cessent de croître et il semblerait qu'ils ne protègent plus les consommateurs des fluctuations du marché.

>> A LIRE : Économies d'énergie : comment changer de fournisseur ?





Comment expliquer la hausse des tarifs réglementés sur le marché ?

Il semblerait que la cause principale de l'évolution à la hausse du tarif réglementé de vente soit la reprise économique mondiale. Celle-ci est secondée par l'augmentation notable des prix du gaz sur le marché mondial, qui a elle-même comme explications :

- la forte demande en gaz naturel et les prix élevés en Asie ;
- la hausse de la demande en provenance des stocks européens, très sollicités durant l'hiver ;
- une augmentation croissante de la consommation de gaz pour produire de l'électricité ;
- une nette réduction des importations de gaz norvégien au sein de l'Europe ;
- une forte hausse des coûts d'approvisionnement en gaz par Engie.

Toutes ces raisons conduisent aux hausses consécutives du prix du gaz au niveau mondial. En ce qui concerne l'électricité, c'est quelque peu différent. L'augmentation du tarif bleu EDF serait due à l'intégration du TURPE 6, soit le nouveau tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité. Cette hausse des prix devrait a priori prendre fin en décembre 2021, après le rattrapage des montants non couverts courant 2019.

D'autres causes peuvent également être évoquées, comme l'augmentation des charges du fournisseur EDF, ou encore la hausse des prix sur les marchés de gros. La part des énergies renouvelables augmente, tout comme le coût de production de l'énergie nucléaire. Toutes ces raisons conduisent à une augmentation drastique sur la facture finale du consommateur.

>> A LIRE : Bourse collège 2021 : conditions, montant, versement


Quelles solutions pour un retour à des prix stables et réduire sa facture ?

La hausse continue des tarifs réglementés peut s'avérer problématique dans certains foyers, qui n'ont pas forcément les moyens de voir leur facture d'énergie s'allonger. C'est pour cela que l'association de consommateurs CLCV évoque un retour au monopole d'EDF, et donc la fin de la libéralisation du marché et de la concurrence. Pour quelles raisons ? La concurrence sur le marché de l'électricité est jugée factice, car en réalité les fournisseurs dépendent de la production émise par EDF.

Qui plus est, la production d'électricité française étant majoritairement assurée par le nucléaire, cette libéralisation a peu de sens d'un point de vue consommateur. La fin de la libéralisation est ainsi l'un des moyens proposés pour un retour à des prix plus stables et un contrat d'électricité dont la facture mensuelle est moins salée. Les TRV affichés par EDF devraient toutefois encore augmenter dans les semaines à venir, ce qui risque de faire pâlir les foyers clients du fournisseur historique.

Afin de contourner l'augmentation tarifaire d'Engie et EDF, les consommateurs n'ont pas d'autre choix que de se tourner vers les fournisseurs alternatifs. Ces derniers proposent sur le marché des offres avec des promotions allants jusqu'à -15% pour ce qui est du gaz. Du côté de l'énergie, les économies sont moindres, mais restent intéressantes en comparaison avec EDF.

Les consommateurs d'électricité peuvent tout de même profiter de tarifs intéressants, grâce aux offres des fournisseurs concurrents. Ces offres sont à prix indexé, puisqu'elles bénéficient d'une réduction sur le prix du kWh, par rapport aux tarifs réglementés. Cela permet aux consommateurs de réaliser des économies dès la souscription de leur contrat, qui ne nécessite généralement pas d'engagement de durée. Il s'agit donc d'une alternative efficace, afin de souscrire un contrat d'électricité adapté à son budget et à sa consommation.






   


Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !