ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Argent de poche : leurs premiers pas vers l'autonomie financière !

| Publié le 17-06-2019 16:19 | Mise à jour le 17-06-2019 16:56
🏠 Accueil   ➤    Quotidien
Argent de poche : leurs premiers pas vers l'autonomie financière !
Crédit(s) photo(s) : (c)Shutterstock  

Donner de l'argent de poche est l'occasion d'apprendre à ses enfants à connaître la valeur de l'argent et à bien gérer un budget. Le point sur les pratiques courantes et sur les dernières applications qui aident les 10-18 ans à faire bon usage de leur tirelire.

Apprendre à ses enfants à bien gérer un budget

Donner de l'argent de poche est une occasion formidable d'apprendre à un enfant ou un adolescent à bien gérer un budget. Un apprentissage « de terrain », qui portera ses fruits plus tard lorsqu'il sera devenu adulte. En effet, faire bon usage de son argent de poche est la première étape vers l'autonomie financière.

Pour un enfant, recevoir ses premières pièces, c'est un peu « entrer dans le monde des grands ». L'expérimentation qui en découle va être utile pour apprendre à identifier ce qui est cher ou pas et pourquoi il faut épargner pour se payer l'objet de ses rêves. Faire découvrir la valeur de l'argent à un enfant ou un adolescent et lui faire comprendre que rien ne tombe pas du ciel sont des étapes primordiales vers son indépendance.

Sur le même thème : Épargner pour ses enfants : les placements de 0 à 17 ans


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Définir des règles et s'y tenir

L'expérience de la gestion de l'argent de poche va avoir une vraie valeur éducative dès le plus jeune âge. A condition de ne pas remettre en cause les choix de l'enfant ou de lui donner une rallonge quand il est "à sec". Dans la vie d'un adulte, cela n'existe pas, et les erreurs font partie de l'apprentissage !

Aussi pour que l'argent de poche ait bien une vertu éducative, il est nécessaire de fixer des règles avec l'enfant et de s'y tenir. En premier lieu : la périodicité. Fixez la fréquence à laquelle vous aller lui donner "ses sous" (une fois par semaine ou par mois) et ne dérogez jamais à la règle.

Le remplissage de la tirelire peut aussi reposer sur le comportement de l'enfant ou de l'adolescent : réalisation de tâches ménagères, résultats scolaires... A chacun d'établir ses propres lois.

L'argent de poche peut être dissocié d'un compte épargne. Il est tout à fait possible de mettre de l'argent de côté pour l'enfant sur un compte dédié tout en lui donnant directement de l'argent qui aura vocation à être dépensé à plus ou moins court terme.

A quel âge commencer et quelle somme donner ?

Selon une étude d'AXA Investment Managers, les Français âgés de 8 à 15 ans recevraient en moyenne 7,83 € d'argent de poche par semaine, soit un peu plus de 30 euros par mois. Mais pour commencer à remplir les tirelires, le plus important est de prendre en compte l'âge de l'enfant et le budget de la famille.

Ainsi avant 8 ans, 1 ou 2 euros par semaine peut très bien faire l'affaire. C'est l'occasion d'apprendre à épargner en commençant à remplir sa tirelire, avant de dépenser dans de petits plaisirs : bonbons, petits jouets, livres... Notez toutefois qu'à cet âge, recevoir un petit peu d'argent chaque semaine est plus concret qu'une fois par mois.

Pour un adolescent, le versement mensuel de l'argent de poche va permettre de le responsabiliser d'avantage en le forçant à gérant un budget sur une longue période. En même temps, plus l'enfant va grandir et plus ses besoins vont augmenter : 10 à 15 euros par mois permettront aux 8-10 ans de bien garnir leur portefeuille. A l'entrée au collège, les envies changent : vêtements, cinéma, repas entre amis... Si le budget familial le permet, une vingtaine d'euros par mois leur permettra d'apprendre à gérer leur budget loisirs. A partir du lycée, les sommes pourront être plus importantes.

Commencer à donner de l'argent pendant la période estival est un bon test. L'enfant n'étant pas dans un contexte habituel, il sera plus simple d'arrêter à la rentrée si ce système ne convient pas. Les vacances d'été peuvent être une période propice à l'apprentissage.

Les parents doivent-ils intervenir dans les dépenses ?

Comme toujours, les excès ne sont pas forcément bons. Ainsi, ne pas du tout intervenir rend l'apprentissage difficile pour un enfant puisqu'il manque encore de recul. A l'opposé, valider les dépenses avant que l'enfant ne les réalise a un effet déresponsabilisant qui ôte tout le côté positif de l'apprentissage.

La difficile tâche des parents consiste donc à permettre à l'enfant d'apprendre par lui-même, tout en le guidant et le conseillant. Lorsque l'enfant est petit, il est possible d'établir des règles de fonctionnement en expliquant les raisons du choix (par exemple ne pas acheter de bonbons parce que vous ne souhaitez pas qu'il en mange).

Plus l'enfant grandit et plus le laisser libre lui permet d'apprendre à gérer seul son argent de poche. Si vous le souhaitez, vous pouvez toujours fixer un budget de dépenses avec un adolescent afin qu'il s'y tienne (telle somme pour les sorties au cinéma, tel budget pour les vêtements...). Cette période est aussi l'occasion de le responsabiliser en l'incitant à épargner pour plus tard.

A lire également : 70% des enfants épargnent

Tirelire, compte bancaire et applications

Aujourd'hui, 72% des enfants de 8-15 ans ont un compte bancaire. Pour autant, les enfants n'ont pas abandonné leur tirelire puisque 70% en conservent une dans un endroit sûr.

Cependant les plus jeunes vivront probablement leur vie d'adulte dans un monde où circuleront de moins en moins de billets et de pièces. Dès 10 ans, l'apprentissage peut donc passer par la gestion de l'argent directement grâce à une application. De nombreuses solutions existent en ligne pour apprendre à sa progéniture à gérer son argent de poche. 2 offres adaptées aux 10 – 18 ans ont retenu notre attention.

Xaalys, qui se présente comme la « néobanque des 12-17 ans », veut accompagner les adolescents vers leur autonomie financière. Pour les plonger directement dans le grand bain, elle leur propose une carte Mastercard avec laquelle ils peuvent payer en magasin et retirer de l'argent au distributeur. Pas d'inquiétude toutefois : aucun découvert n'est possible. Les parents disposent de leur côté d'une application mobile « miroir » pour suivre les dépenses de leur enfant. Mais la vraie valeur ajoutée de l'application est d'avoir aussi inclus des contenus pédagogiques sur la finance sous forme de jeux.

La société Pixpay propose elle aussi une carte Mastercard couplée à une application mobile. Celle-ci permet à ses jeunes clients de recevoir de l'argent, de payer, d'épargner et de bénéficier de remises sur certaines marques. L'application permet aussi d'organiser des cagnottes en ligne pour récolter l'argent nécessaire à un achat important. Là encore, les parents peuvent surveiller les dépenses et les retraits de leurs enfants grâce à l'application qui leur est dédiée.

Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site