ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Vie pratique & Famille

Regroupement de crédit : une solution judicieuse ?

Crédit immobilier, emprunt pour l'achat d'une voiture, pour des travaux... de nombreux ménages ont plusieurs crédits en cours, à des taux et échéances distinctes. Parfois, certains les conditions de marché font qu'une renégociation des taux serait favorable. Parfois, la multiplication des mensualités complique la gestion du budget familial. Dans certains cas, le regroupement de crédit, également appelé « rachat de crédit », peut être une opportunité intéressante. D'autant que les taux d'emprunt restent actuellement très bas, frôlant encore les niveaux historiquement les plus faibles.

Temps de lecture : 2 minute(s) - Par | Publié le 08-09-2021 09:58, Mis à jour le 08-09-2021 10:01
Photo : © Shutterstock  

Partager

Regrouper tous ses crédits en un seul

Le regroupement de crédit est une opération qui consiste à réunir tous ses emprunts en un seul auprès d'un seul établissement bancaire. Les ménages qui procèdent à cette restructuration de dettes n'ont plus qu'une seule ligne de crédit, une seule échéance et une seule mensualité. A bien des égards, cela simplifie la gestion quotidienne et la visibilité sur les dépenses.

Tous les types de crédits peuvent être concernés par le rachat, que ce soient les crédits immobiliers, les crédits à la consommation ou même les crédits professionnels. Certains établissements peuvent aussi accepter d'inclure d'autres dettes dans ce nouvel emprunt. Par exemple, regroupez facilement vos crédits avec Sofinco, qui propose une offre complète en la matière.

>> A LIRE : Les arnaques à la location étudiante explosent



Comment se passe un regroupement de crédit ?

Demander un regroupement de crédit, c'est comme solliciter un nouvel emprunt. Le processus est donc le même que lors d'une première demande. Les particuliers doivent contacter un ou plusieurs établissements bancaires et leur présenter leur situation, dont notamment leurs revenus et évidemment leurs différents crédits en cours.

Comme pour tout autre crédit, le taux d'endettement final après regroupement ne doit pas dépasser un tiers des revenus. Cette solution n'est donc pas toujours possible, notamment dans le cadre d'un surendettement. Si le regroupement de crédit est possible, l'établissement va procéder à l'étude du dossier et envoyer aux particuliers qui l'ont sollicité une offre de crédit par courrier. A partir de ce moment, l'emprunteur va disposer d'un délai légal de 10 jours de réflexion si au moins 60% du crédit global concerne un crédit immobilier. Ce délai est porté à 14 jours dans les autres cas, le nouveau crédit entrant dans le cadre du crédit à la consommation.

Après ce laps de temps incompressible, le ménage peut renvoyer l'offre contresignée s'il souhaite s'engager. La nouvelle banque mettre en place le crédit unique et procédera au remboursement des autres emprunts.

>> A LIRE : Investir à Paris en 2021 : pourquoi utiliser des simulateurs de loyers


Un regroupement de crédit est-il plus avantageux ?

Cela dépend de la situation particulière de chacun. Dans certains cas, le taux global peut être moins élevé. A durée égale, les particuliers réduisent alors le coût de leur emprunt. Mais dans d'autres situations, le coût final du crédit peut s'avérer plus élevé. Le regroupement peut toutefois rester intéressant, cela dépend des objectifs et de la situation patrimoniale du ménage.

L'établissement de crédit peut proposer un taux plus faible, ce qui contribue à alléger le budget du ménage, mais assorti d'une durée de remboursement plus longue. Il s'agit alors d'une facilité de trésorerie, mais le coût du crédit revient plus cher au fil des années.

Dans d'autres cas, la banque peut proposer une mensualité équivalente ou plus élevée, en contrepartie d'un délai de remboursement plus court. Une démarche intéressante si les revenus du foyer ont par exemple augmenté depuis la souscription des crédits et qu'il souhaite accélérer les remboursements.

Dans toutes les situations, la loi oblige le nouvel établissement à indiquer formellement sur l'offre si le nouveau crédit augmente la durée de remboursement ou le coût global de l'emprunt. Les particuliers doivent donc prendre garde et veiller à bien comparer les différentes offres reçues avec leur crédit actuel afin de déterminer si un regroupement est judicieux.




Cet article vous a été utile ?

      
  Dîtes-nous en plus dans les commentaires !



Partager

A propos de l'auteur
Hélène Rossi est rédactrice spécialiste des finances personnelles, de l'assurance et l'économie.



Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !