ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
SOUTENIR LE MAGAZINE
(don défiscalisé)
ideal-investisseur.fr
Le magazine qui donne du sens à votre argent
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Vie pratique & Famille

Travailler au Canada : ai-je besoin d'une AVE ou d'un permis de travail ?

Les diverses politiques de diversité et d'inclusion sur le lieu de travail, combinées à la qualité de vie élevée, ont fait du Canada une destination très populaire pour vivre et travailler. Bien qu'un voyage d'affaires au Canada ne nécessite normalement pas de visa mais seulement une AVE, ceux qui souhaitent travailler pour une entreprise canadienne ou créer une entreprise dans le pays n'auront pas besoin d'une AVE, mais devront demander un permis de travail.

Temps de lecture : 3 minute(s) - | Mis à jour le 19-11-2021 08:49 | Publié le 19-11-2021 08:43
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

L'AVE Canada

L'abréviation AVE signifie « Autorisation Virtuelle Électronique » (autorisation de voyage électronique). Il s'agit d'un permis qui est nécessaire pour entrer au Canada par avion. Cette autorisation de voyage est similaire à l'ESTA pour les États-Unis. L'AVE peut être demandée entièrement en ligne à l'aide d'un simple formulaire numérique. Une fois que la demande a été soumise, elle sera évaluée par le Service d'immigration canadien afin de déterminer s'il existe des risques éventuels pour la sécurité du pays.

L'AVE Canada est accordée dans un délai moyen de 3 jours, après quoi l'autorisation de voyage est liée au passeport du voyageur et partagée avec la compagnie aérienne et les autorités douanières, de sorte que vous n'avez pas à l'imprimer. L'AVE est valable pendant cinq ans à compter de la date de délivrance, période pendant laquelle un nombre illimité de voyages d'une durée maximale de six mois chacun peuvent être effectués sans qu'il soit nécessaire de demander un visa.

>> A LIRE : Exil fiscal à Dubaï : le fisc pourrait rattraper des influenceurs expatriés





Voyages et activités d'affaires autorisés avec une AVE Canada

Outre les voyages à des fins touristiques, l'AVE est également valable pour les voyages d'affaires. Par exemple, vous pouvez rendre visite à des partenaires commerciaux (potentiels), assister ou organiser des réunions, des foires commerciales ou des conférences, visiter des entreprises, dispenser des formations dans la branche canadienne de votre propre entreprise, acheter ou vendre des produits ou des services et fournir des services après-vente. En outre, il est possible d'effectuer des travaux physiques ou manuels de nature managériale ou universitaire, à condition que cela ne soit fait qu'une seule fois pendant un maximum de 15 jours consécutifs par semestre ou une seule fois pendant un maximum de 30 jours consécutifs par an.

En outre, les personnes exerçant les professions suivantes sont autorisées à travailler au Canada avec une AVE : les conférenciers invités (pour des événements d'une durée maximale de 5 jours), les universitaires (qui évaluent des projets de recherche), les athlètes et leurs entraîneurs, les artistes et leur personnel de soutien, les arbitres, les journalistes et les membres d'une équipe de tournage.

Pour les personnes qui se rendent au Canada pour affaires, il est conseillé d'apporter une lettre d'invitation rédigée par le partenaire commercial et une déclaration de l'employeur détaillant l'objet et la durée du séjour afin de prouver que les exigences ci-dessus ont été respectées. Cette lettre d'invitation doit contenir des informations telles que le prénom, le nom de famille et la date de naissance du voyageur ; le titre de son poste ; le nom de l'entreprise où il travaille et la relation entre son employeur et l'entreprise (et la personne) canadienne qu'il visite ; le nom, l'adresse, le site Web et une brève description de l'entreprise (et de la personne) à visiter ; un numéro de téléphone où le partenaire commercial peut être joint ; une réservation de logement au Canada ; et une description de la façon dont le coût du voyage sera divisé.

>> A LIRE : Logement : le gouvernement a-t-il signé l'arrêt de mort de la maison individuelle ?


Visa, permis de travail ou PVT

Les visas de travail les plus couramment demandés au Canada sont le permis de travail et le visa vacances-travail, qui peuvent tous deux être demandés en ligne.

Les personnes qui souhaitent travailler pour une entreprise canadienne pendant une période plus longue que celle autorisée par une AVE, ou qui souhaitent effectuer un travail physique ou manuel dans le pays, ce permis de voyage n'est pas suffisant et elles doivent demander un permis de travail. Ce visa est destiné aux personnes qui souhaitent travailler au Canada pour une entreprise canadienne et ne peut être demandé qu'après avoir trouvé un emploi au Canada et reçu une confirmation écrite de votre employeur canadien. Avec ce type de visa, vous recevrez également une AVE, qui est accordé automatiquement et ne doit pas être demandé séparément. Les jeunes professionnels ou les étudiants à qui l'on a proposé un emploi ou un stage au Canada doivent demander un « Permis de travail spécifique à l'employeur », un permis spécifique leur permettant de travailler pour une entreprise au même endroit pendant toute la durée de leur séjour au Canada.

Le programme Vacances-Travail est destiné aux jeunes âgés de 18 à 30 ans qui veulent travailler au Canada pour financer des vacances dans le pays. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'avoir trouvé une entreprise à l'avance et le programme ne peut être utilisé qu'une seule fois.

En bref, travailler au Canada avec une AVE n'est possible que si vous êtes payé par une entreprise basée à l'extérieur du Canada ou si vous voyagez pour affaires dans le cadre des activités autorisées susmentionnées.

>> A LIRE : L'essor du portage salarial en 2021





Ce contenu sponsorisé est proposé par un de nos partenaires.
La rédaction n'a pas participé à sa réalisation.


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur
merci magazine ideal investisseur

   


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




ideal investisseur magazine banniere