ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

AirBnB version Monopoly : la rue de la Paix n'est pas la plus rentable

| Publié le 03-05-2019 17:08 | Mise à jour le 07-06-2019 09:20
AirBnB version Monopoly : la rue de la Paix n'est pas la plus rentable
Crédit(s) photo(s) : © GuestReady  

A quoi ressemblerait le Monopoly version AirBnB ? Le spécialiste de la location à court terme GuestReady a remplacé les prix d'achat par ceux de la location à la journée d'un 2 pièces. Et surprise ! La fameuse rue de la Paix n'est pas la plus chère.

La rue de la paix détrônée

Plus la peine d'acheter un hôtel rue de la Paix (2ème arrondissement). Cette voie cossue, située entre la place de l'Opéra et la place Vendôme, n'est pas la plus prisée pour la location de courte durée ! Comme dans la première version du Monopoly de 1948, elle reste parmi les plus chères, affichant un coquet 200 € la nuit à l'instar des Champs Élysées (8ème).

Mais la palme revient à... l'Avenue Foch (16ème), pour laquelle il faut débourser 270 € en moyenne. Il s'agit de l'une des avenues qui mènent à l'Arc de Triomphe depuis la Porte Dauphine dans l'Ouest parisien.

La rue de Vaugirard, qui traverse les 15ème et le 6ème arrondissements de la porte de Versailles au Palais du Luxembourg, n'est pas en reste. Située dans les premières cases du plateau du jeu historique, elle est en bonne place dans la version AirBnB, affichant 189 € par jour. L'avenue de Breteuil (7ème et 15ème) arrive juste derrière avec 180 €.

L'avenue de Matignon (8ème), l'avenue Mozart (16ème) et la rue de Courcelles (17ème) tiennent elles aussi le haut du pavé. Il faut compter en moyenne 150 € par jour pour y louer un appartement meublé.

A lire également : La ville de Nice évaluée à 58,2 milliards d'euros !


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !

Pas de chamboulement pour les zones les moins chères

L'environnement des gares est moins onéreux, bien que celles-ci restent des emplacements stratégiques pour les touristes. On peut par exemple passer une nuit dans les quartiers de la Gare Saint-Lazare (8ème), de Montparnasse (14 et 15ème) ou de la Gare de Lyon (12ème) pour environ 120 €.

Les rues les moins chères à la location en AirBnB sont à peu de choses près les mêmes que celles du Monopoly traditionnel. On peut ainsi séjourner du côté de la rue Lecourbe pour 89 €, voire moins Avenue de la République (80 €), Boulevard de Belleville (77 €) ou vers la Gare du Nord (73€).

Sur le même thème : AirBnB : la plateforme condamnée à une amende par la ville de Paris

Les écarts de prix se sont réduits

GuestReady note cependant que les quartiers les moins chers ont vu leur prix progresser plus rapidement que les plus cotés.
« Ce qui est surprenant à propos de cette nouvelle version du Monopoly, c'est que la différence de prix entre les zones les moins chères et les plus chères a diminué. A l'époque, la rue de la Paix était 6.5 fois plus chère que le boulevard de Belleville. Aujourd'hui, cette différence n'est seulement que de 3.5 fois. Avec le temps, les zones historiquement moins intéressantes de Paris deviennent de plus en plus appréciées par les voyageurs », commente Pierre Rouleau, Directeur Général France de GuestReady.

GuestReady est une société spécialisée dans la gestion des locations saisonnières. Elle offre une assistance 24h sur 24 et 7 jours sur 7 aux hôtes, ainsi qu'un accueil personnalisé et des services de conciergerie pendant les séjours. Les biens sont loués via Airbnb, mais également sur d'autres plateformes telles que Booking.com et HomeAway.


Article noté  4.7/5 (6 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site