ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Immobilier

Immobilier : Nantes et son agglomération en forte hausse

La Loire-Atlantique se hisse parmi les départements qui gagnent le plus d'habitants chaque année. La demande immobilière est forte, tirant les prix vers le haut.

Temps de lecture : 3 minute(s) - Par | Publié le 05-01-2021 14:41, Mis à jour le 05-01-2021 14:59
Photo : Adobe Stock  

Partager

10ème département le plus peuplé de France

La Loire-Atlantique est entrée dans le top 10 des départements les plus peuplés de France. Le département a gagné 83.700 habitants, soit une croissance de 6,3%. Et la tendance s'accélère. Il se place désormais au 3ème rang des départements français qui enregistrent la plus forte progression, derrière la Gironde (Bordeaux) et là Haute-Garonne (Toulouse).

Selon le dernier recensement de l'INSEE, qui porte sur la période 2013-2018 et dont les données sont parues le 28 décembre 2020, son nombre d'habitants dépasse désormais celui de deux départements d'Ile-de-France, à savoir la Seine-et-Marne et le Val-de-Marne.

>> A LIRE : Immobilier : les villes les plus rentables pour un investissement



Une hausse qui n'est pas liée aux déménagements post-confinement

Certes, la crise sanitaire de ces derniers mois a des conséquences sur la demande de logements dans de nombreuses régions. Les périodes de confinement ont fait revoir leurs critères à une partie des acquéreurs potentiels, notamment en région parisienne. Las de leurs petits logements, nombre de Franciliens ont d'ores et déjà franchi le pas et sont partis s'installer en province.

Pour autant, la croissance de la population dans le Grand-Ouest n'est pas liée à l'arrivée massive de personnes quittant l'Ile-de-France. D'une part, la période couverte par le recensement ne prend pas en compte l'année 2020. De plus, la demande des Franciliens reste largement minoritaire à ce stade, puisqu'elle ne représente que 6% des acheteurs de logements.

>> A LIRE : Investir : 10 conseils pour réussir dans l'immobilier locatif en 2021


La région nantaise : pôle d'attractivité

Département le plus peuplé de la Bretagne historique, la Loire-Atlantique voit sa population croître de façon constante depuis plus de 40 ans, et la demande immobilière augmenter avec elle. Attirés par son l'industrie, notamment représentée par la construction navale et l'aéronautique, ou par l'implantation d'entreprises le numérique d'envergure comme Capgemini, les nouveaux habitants profitent du dynamisme économique du département et de sa situation privilégiée au bord de l'océan.

Avec cette pression démographique, la région est également convoitée par les investisseurs, qui y réalisent des investissements locatifs dans l'ancien ou dans l'immobilier neuf. 40 villes sont classées en zone B pour le dispositif Pinel, et une dizaine sont éligibles à la loi Denormandie.

>> A LIRE : Justice : 200 propriétaires attaquent Pierre et Vacances pour non-paiement des loyers


L'agglomération nantaise a le vent en poupe

Conséquence directe de cet attrait, les prix de l'immobilier ont fortement progressé ces dernières années, affichant +31% en 5 ans selon les données de MeilleursAgents. Ceci est notamment vrai dans l'agglomération nantaise (+38%).

Malgré cette évolution, la demande ne cesse de croître. Le nombre de personnes habitants à Nantes progresse en moyenne de 1,4% chaque année. La cité des Ducs abrite aujourd'hui près de 315.000 âmes, soit presque un quart des habitants du département. La demande immobilière n'a pas été enrayée par la crise sanitaire : d'après les notaires, le prix médian de l'immobilier à Nantes a fortement progressé sur l'année 2020 (+13,2%). Et pour cause : l'offre de logement progresse moins vite que la demande, et le taux de logements vacants plafonne à moins de 6% selon Urb'invest.fr, spécialiste de l'immobilier neuf dans le Grand-Ouest.

Nantes n'est pas la seule ville à accélérer. Son agglomération de plus de 650.000 habitants réunit 4 des 5 communes les plus dynamiques du département. Sautron a gagné près de 4% d'habitants en plus en 5 ans, tout comme Bouaye, Saint-Léger-les-Vignes et Thouaré-sur-Loire. Saint-Herblain progresse également, avec 2500 habitants de plus en 5 ans. Les prix restent encore abordables dans ces communes, et l'offre de logements neufs y est dynamique.

Rezé, quatrième ville la plus peuplée du département, a accueilli 2800 habitants de plus en 5 ans. Cette progression pousse même la municipalité à envisager des mesures pour ralentir la densification, avec pour objectif de construire des logements neufs mieux répartis sur la ville.


Des habitants plus nombreux dans la plupart des villes de Loire-Atlantique

La demande immobilière ne se tarit pas non plus en dehors de l'agglomération nantaise. Sur la côte, à proximité de la Vendée, La Bernerie-en-Retz est la 5e ville du département en termes de croissance de population. D'autres communes du pays de Retz attirent également par leur proximité avec Nantes et enregistrent des progressions significatives en 5 ans, comme Sainte-Pazanne (+2,6%), Cheix-en-Retz (+2,2%) et Pornic (1,7%).

Une grande partie des communes qui composent le pays d'Ancenis poursuivent elles aussi leur progression avec entre 1,5 et 2% d'habitants en plus en 5 ans, dont Pouillé-les-Coteaux, Ligné, Joué-sur-Erdre, et Ancenis. La région de Châteaubriant n'est pas en reste, puisqu'elle a l'avantage de se situer à 1 heure de voiture de Rennes et de Nantes.

Fortement marquée par les chantiers navals, l'agglomération de Saint-Nazaire accueille aujourd'hui plus de 125.000 habitants. Sa population a nettement progressé (+4,5%), encouragée par des prix immobiliers encore raisonnables.

Enfin, stations balnéaires phares de la côte Atlantique, La Baule, Pornichet et Guérande poursuivent également leur croissance malgré des prix de l'immobilier élevés.

Cet article vous a été utile ?

      
  Dîtes-nous en plus dans les commentaires !



Partager




Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !