Ouvrir
Ouvrir
Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce
Assurance Vie



Annonce Assurance Vie
🏠 Accueil   ➤    Placements & épargne

Argent : les Français veulent être conseillés mais sont méfiants envers les professionnels



Les Français se disent en manque de culture financière et attendent des conseils pour gérer leur argent. Mais ils restent méfiants à l'égard des professionnels.


Temps de lecture : 1 minute(s) - | Publié le 22-01-2024 11:17  Photo : Shutterstock  

Une insuffisance en culture financière

Selon une étude menée par Goliaths, application sociale d'investissement, 73% des Français ne se sentent pas suffisamment armés en termes de culture financière pour prendre des décisions d'investissement ou d'épargne. Ces résultats font écho à une étude de la Banque de France sur la même thématique, d'après laquelle 77% déclarent ressentir un manque de connaissances.

Seules 27% des personnes interrogées considèrent détenir les informations nécessaires à une gestion efficace de leurs finances. La lacune est reconnue par 51% des personnes interrogées, qui admettent n'avoir aucune connaissance en la matière, tandis que 22% estiment avoir un niveau de connaissance moyen.

Ainsi, les deux tiers des répondants déclarent avoir besoin de conseils pour prendre les bonnes décisions. Un constat peu étonnant, étant donné la complexité grandissante du secteur des placements et les besoins croissants en matière d'épargne face aux incertitudes.
Annonce
Assurance Vie

Un manque de confiance dans les services financiers

Malgré de fortes attentes, le niveau de confiance envers les professionnels n'est pas optimal.
Si plus de la moitié des Français se sentent en confiance avec leur conseiller immobilier ou un gestionnaire de patrimoine, ils ne sont moins de 4 sur 10 à croire leurs conseillers bancaires.

De même, malgré l'utilisation croissante des services numériques et des applications d'investissement, une méfiance notable s'exprime à l'égard de ces services : un tiers des personnes interrogées n'ont pas confiance dans les banques en ligne, dans les sites dédiés à l'immobilier ou dans leurs courtiers en bourse. La défiance est particulièrement notable à l'égard des sites et applications de cryptomonnaies, avec 88% de méfiants.

Cette étude confirme une tendance de fond. L'incertitude face à l'avenir pousse un nombre croissant de Français à trouver des placements adéquats. En parallèle, l'offre se multiplie et les produits deviennent plus complexes et difficiles à déchiffrer. Un plus grand accès à l'information permet aussi à chacun de comparer différentes solutions. Dans certains cas, les recommandations de conseillers professionnels se retrouvent décrédibilisées face à un public qui les considère plus comme des commerciaux cherchant à placer leurs produits que comme des alliés. Une précédente étude révélait par exemple que près des trois-quarts des Français se sentent mal accompagnés par leur banque.


La rédaction vous suggère :

-> Crédit immobilier : baisse des taux attendue en 2024

-> L'approche de la croissance économique doit être repensée, selon le Forum Economique Mondial


Annonce Trading

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*Informations obligatoires. L'email n'est pas requis. Si l'entrez, vous acceptez que cette donnée soit collectée et traitée dans le strict cadre de la section commentaire de ce site.
10000

Vos avis, vos débats, vos commentaires... (2)

LeFinancier
C'est toujours la même rengaine, on veut bien être conseillés mais on n'accorde pas notre confiance aux professionnels. Comment voulez-vous qu'on progresse dans la culture financière si on refuse d'écouter ceux qui savent ? C'est un peu à l'encontre de toute logique, non ?
OldSchoolInvestor
Ca m'étonne pas que les gens soient mefiants avce les professionnels de finance, avec toutes les arnaques qu'on voit tourner. Perso, je preferre apprendre par moi-meme, quelques tutoriels et une bonne dose de bon sens peuvent faire des merveilles. J'ai l'impression que l'article ne valorise pas assez ce coté autodidacte, non?







x


Newsletter ideal investisseur
Pas encore abonné(e) à la Newsletter ?

Rejoignez la communauté Idéal investisseur !

Merci d'entrer votre mail
Merci d'accepter les conditions pour vous inscrire J'accepte de recevoir la newsletter, je pourrai me désabonner quand je veux. Mon adresse ne sera pas communiquée à des tiers.