Ouvrir
Ouvrir
Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce
Assurance Vie



Annonce Assurance Vie
🏠 Accueil   ➤    Placements & épargne

La Carte Zéro : une solution de paiement à considérer avec prudence



Dans le paysage des solutions de paiement, une innovation attire l'attention : la Carte Zéro. Émise par une banque spécialisée dans les crédits à la consommation, elle offre une certaine flexibilité... à condition de bien gérer ses dépenses.


Temps de lecture : 4 minute(s) - | Publié le 05-02-2024 11:00  Photo : Shutterstock  

La Carte Zéro : avant tout pour un crédit renouvelable

La Carte Zéro est une carte Gold Mastercard. Son avantage est avant tout la gratuité apparente : les particuliers ne paient ni cotisation annuelle, ni frais d'utilisation pour leurs paiements directs. Il n'existe pas non plus de condition de revenus pour l'obtenir. Pour autant, ils bénéficieraient de certains des avantages offerts par les cartes Gold classiques.

Contrairement à une Gold classique, l'obtention de la carte Zéro nécessite pourtant un audit des comptes du client par la banque émettrice. La raison est simple : il s'agit avant tout d'une carte de crédit, au sens littéral du terme. Cette Mastercard est en effet destinée à servir de "réserve d'argent". Elle est adossée à un crédit à la consommation renouvelable de manière automatique.

Ainsi, même si le compte du titulaire est à découvert, il peut payer ses dépenses (jusqu'à une certaine limite). Avec une carte classique, la banque refuserait le paiement ou procéderait à une autorisation temporaire de découvert et le client aurait des pénalités à payer (les agios). Ici, en arrière-plan, la banque déclenche un crédit à la consommation qui génère des intérêts. Sans en avoir vraiment conscience, le client va alors rembourser cette dette par des prélèvements mensuels.
Annonce
Assurance Vie

La Carte Zéro : une carte pas si gratuite

La carte Zéro est émise par Advanzia Bank, une banque luxembourgeoise. L'ouverture d'un compte n'y est cependant pas obligatoire pour obtenir la Mastercard. Les clients peuvent l'obtenir en restant dans leur banque actuelle. La carte est alors en débit différé : l'ensemble des dépenses est réglé chaque mois par un seul prélèvement.

Si cette carte semble gratuite, c'est parce que la banque espère facturer l'usage du crédit renouvelable. Mais en la matière, la facture peut vite grimper. Début 2024, les lignes de moins de 3000 € subissent un taux d'intérêt annuel effectif global de 21,43%. Un montant compris entre 3000 et 6000 euros se voit appliquer un taux de 11,35%. Au-dessus de 6000 euros, c'est 6,53% par an. Des seuils quasiment au niveau du taux maximum légal.

Autre surprise, la tarification des retraits et des virements. Ceux-ci déclenchent également l'utilisation du crédit renouvelable. S'il n'y a pas de commission, le client paie en réalité des intérêts sur les montants tirés aux distributeurs ou virés sur le compte bancaire.

Heureusement, le débit différé est sans frais. Mais il peut se refermer comme un piège pour les personnes qui disposent d'une trésorerie limitée. L'ensemble des dépenses étant payé en une seule fois, il est possible de passer à côté de l'utilisation du crédit. Sans une gestion rigoureuse du budget personnel, la spirale de l'endettement peut facilement s'enclencher.

Les risques du crédit renouvelable

Bien que la Carte Zéro offre de nombreux avantages, elle n'est pas exempte de risques :
- Endettement : La facilité d'accès au crédit peut encourager certains utilisateurs à dépenser plus qu'ils ne peuvent se permettre, augmentant ainsi leur niveau d'endettement.
- Taux d'intérêt : En cas de remboursement échelonné, les intérêts appliqués peuvent être significatifs, augmentant le coût total des achats.
- Gestion financière : La flexibilité offerte par la carte requiert une gestion financière rigoureuse pour éviter les pièges du crédit renouvelable.

Quelques avantages dans le cadre d'une gestion raisonnée des crédits


Si le risque de dérapage est bien réel, la Carte Zéro peut aussi amener des avantages aux personnes qui souhaitent en toute conscience profiter du système du crédit renouvelable. Les utilisateurs qui disposent d'un compte chez Advanzia Bank peuvent ainsi choisir leur rythme de paiement : immédiatement, en fin de mois, ou sur plusieurs mois.

De même, une période de 6 semaines sans intérêts est proposée, ce qui permet, en jonglant bien avec les remboursements, de bénéficier d'une trésorerie gratuite.

La carte est entièrement gérable via une application mobile. Les particuliers peuvent y suivre leurs dépenses, ajuster leurs options de remboursement et accéder à certains services d'assistance.

Les alternatives à la Carte Zéro sont à aller chercher du côté des banques en ligne. Celles-ci peuvent fournir des cartes haut de gamme sans cotisation annuelle, à condition de procéder à un nombre minimum de transactions par mois et/ou d'avoir un revenu mensuel minimum.



Des assurances différentes de carte haut de gamme de MasterCard Gold

L'une des caractéristiques des cartes Gold, qui les rendent si attractives, c'est le degré de couverture assurantielle qu'elles procurent. Or, la carte Zéro ne procure pas les mêmes avantages. Certains semblent même inférieurs à ceux des cartes Mastercard de base.

Cette CB est assurée par la Llyods, une compagnie d'assurance britannique. Elle comprend des garanties sur les voyages payés avec la carte et des garanties couvrant les achats. Cependant elles ne sont pas au même niveau que la Gold Mastercard classique.

Par exemple, le contrat d'assurance ne mentionne pas de couverture en cas de retard ou d'annulation de voyage. Il n'y a pas d'assistance ou de rapatriement. Il n'y a pas non plus de garanties pour les dommages aux véhicules de location, les bagages volés ou perdus ou une responsabilité civile à l'étranger. Enfin, les montants couverts sont inférieurs à la plupart des cartes haut de gamme.

La carte Zéro propose une couverture en cas de vol d'objets achetés avec la carte. Mais celle-ci se limite à une période de 90 jours et la liste des produits exclus est longue : vêtements, bijoux, téléphone portable, denrées alimentaires, véhicules etc. Il ne reste donc pas grand-chose d'assuré.

De même, l'assurance propose une garantie prolongée des appareils électroménagers achetés avec la carte. Celle-ci couvre jusqu'à 12 mois au-delà de la garantie de certains appareils électroménagers acquis avec la carte mais là encore les cas sont réduits.

La carte propose toutefois des garanties intéressantes, dont une garantie relative aux livraisons des achats en ligne et une protection sur le prix si l'acheteur trouve moins cher dans les 15 jours suivant son achat.

Assurances liées à la carte Zéro :

Assurances voyage :
- Décès accidentel : 50 000 €
- Invalidité totale permanente : 50 000 €
- Perte de la vue des deux yeux ou perte de plus d'un membre : 50 000 €
- Perte de la vue d'un œil ou perte d'un membre : 12 500 €

Garanties des achats :
- Protection des achats : 250 € par élément, 500 € par demande, 1 500 € par an
- Garantie prolongée : 1 500 €
- Sécurité en ligne : 1 000 €
- Protection des prix : 1 000 €
- Vol au guichet automatique : 500 €
L'ensemble des conditions de ces garanties et des exclusions est à retrouver sur le contrat d'assurance.

Qui est Advanzia Bank, qui commercialise la carte Zéro ?

Advanzia Bank S.A., fondée en 2005 et basée à Munsbach, est une banque luxembourgeoise numérique dans l'offre de cartes de crédit sans frais et de comptes de dépôt pour les clients particuliers. Elle se distingue par son absence de succursales physiques, opérant exclusivement via des canaux numériques pour servir ses clients dans toute l'Europe.

Depuis sa création, Advanzia Bank a mis l'accent sur l'expansion internationale, profitant d'une directive européenne sur la commercialisation à distance des services financiers pour lancer ses opérations en France, en Autriche, en Espagne, et en Italie, en plus de son plus grand marché en Allemagne.

Sur le plan financier, Advanzia Bank a affiché un chiffre d'affaires de 5,3 milliards d'euros sur les cartes de crédits en 2022. L'encours sur les cartes de crédit était alors de 2,6 milliards d’euros pour ses 2,2 millions clients. La banque a réalisé un bénéfice de 122,41 millions d'euros.

La rédaction vous suggère :

-> Black Card : obtenir les avantages de la carte bancaire VIP

-> Assurance : votre carte bancaire vous couvre pendant vos voyages !

-> Warren Buffett : les secrets d'investissement d'un des hommes les plus riches du monde


Annonce Trading

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*Informations obligatoires. L'email n'est pas requis. Si l'entrez, vous acceptez que cette donnée soit collectée et traitée dans le strict cadre de la section commentaire de ce site.
10000

Vos avis, vos débats, vos commentaires... (1)

GéoF
Ah la la, toujours des attrape-nigauds ces solutions de paiement 'flexibles' ! J'vois bien qu'ils nous promettent monts et merveilles, mais en grattant un peu, voilà qu'elle n'est pas si gratuite que ça cette Carte Zéro. Et le crédit renouvelable, on sait comment ça se termine généralement hein ! En tout cas, ils sont forts pour nous vendre leur camelote.







x


Newsletter ideal investisseur
Pas encore abonné(e) à la Newsletter ?

Rejoignez la communauté Idéal investisseur !

Merci d'entrer votre mail
Merci d'accepter les conditions pour vous inscrire J'accepte de recevoir la newsletter, je pourrai me désabonner quand je veux. Mon adresse ne sera pas communiquée à des tiers.