ideal investisseur
Le média grand public qui démocratise les placements, l'immobilier et la finance
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Le PEA : une solution intéressante pour investir en bourse

Publié le 23-10-2018 11:10 - Mise à jour le 23-10-2018 11:28 -
- Crédit photo : Shuttertock
Article noté  5/5 (1 avis)    
Evaluez cet article  


Le PEA : une solution intéressante pour investir en bourse

Pour diversifier vos investissements, le Plan d’Epargne en Actions (PEA) peut être une solution intéressante. Le PEA est un compte de titres permettant d’investir sur les marchés européens via des actions et des Organismes de Placement Collectif (SICAV et FCP) dans un cadre fiscal avantageux. Il possède toutefois des règles de gestion très spécifiques qu’il est important de connaître avant d’ouvrir, de gérer ou de transférer un PEA.

Un cadre fiscal avantageux

Le PEA : une solution intéressante pour investir en bourse

Grâce à cette fiscalité avantageuse, vos plus-values éventuelles sont exonérées d’impôts (hors prélèvements sociaux)¹ sous réserve de conserver votre PEA pendant 5 ans au minimum sans effectuer de retrait.

Le capital investi dans votre PEA n’est pas bloqué, vous pouvez effectuer des retraits quand vous le souhaitez dès lors que les titres sont suffisamment liquides. Les conséquences et la fiscalité qui s’appliquent en cas de retraits varient en fonction de la date de retrait :

Avant 2 ans :
• Imposition des plus-values² → 22,5%
• Prélèvement → 17,2%
• Clôture du PEA → Obligatoire

Entre 3 et 5 ans :
• Imposition des plus-values² → 19%
• Prélèvement → 17,2%
• Clôture du PEA → Obligatoire

Entre 5 et 8 ans :
• Imposition des plus-values² → 0%
• Prélèvement → 17,2% + taux variable en fonction de la date d'acquisition de la fraction du gain taxé
• Clôture du PEA → Obligatoire

Après 8 ans :
• Imposition des plus-values² → 0%
• Prélèvement → 17,2% + taux variable en fonction de la date d'acquisition de la fraction du gain taxé
• Clôture du PEA → Facultative, plus de versement ultérieur possible

Il est possible d’alimenter son PEA en effectuant des versements complémentaires dans la limite du plafond légal de 150 000€.

Si vous souhaitez transférer votre PEA, vous ne perdez pas son ancienneté et donc l’avantage fiscal qui en découle. De plus, vous avez le droit à un PEA par personne mais deux PEA par foyer fiscal, une bonne astuce à savoir pour augmenter votre plafond d’investissement limité à 150 000€ par PEA.

Le PEA-PME bénéficie des mêmes avantages fiscaux que le PEA. Grâce à un plafond de 75 000€, le PEA- PME est également une solution d’investissement complémentaire si votre PEA a atteint son plafond. Ce Plan d'Epargne est réservé aux personnes physiques dont le domicile fiscal est situé en France.

Ouverture d’un PEA, en pratique

Pour bénéficier au plus tôt des avantages fiscaux de votre PEA, prenez rendez-vous le plus rapidement possible. Ouvrez un PEA avec quelques dizaines d’euros pour déclencher le début de la période de 5 ans au-delà de laquelle la fiscalité avantageuse s’applique.

A noter : la date de calcul pour démarrer la fiscalité est le 1er versement d’espèces.

Le PEA et le PEA-PME incontournable pour aller en bourse et une fiscalité avantageuse

Le PEA et le PEA-PME donnent l’opportunité aux investisseurs de diversifier leur patrimoine en allant sur les marchés financiers dans un cadre fiscal avantageux. Les dividendes et plus-values de cession ne sont pas imposables à condition d’être maintenus ou réinvestis dans le PEA.

Le PEA-PME permet d’investir dans des PME et ETI répondant aux critères qui sont définis par l’Insee : des sociétés de moins de 5 000 salariés et un chiffre d'affaires n'excédant pas 1,5 milliard d'euros ou un total de bilan inférieur à 2 milliards d'euros. Cela signifie qu’à travers vos investissements vous participez au développement de ces entreprises françaises et européennes. En d’autres termes, vous contribuez ainsi à soutenir l’emploi et le financement de l’économie réelle en Europe.

Vous profitez également du potentiel de croissance des petites et moyennes entreprises mais également de leurs performances boursières.

Le PEA-PME présente néanmoins les risques de perte en capital inhérents à tout placement en actions auxquels s’ajoute pour ce segment particulier l’inconvénient d’une liquidité plus réduite.

Les investissements boursiers comportent un risque de perte en capital et sont soumis aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse.

¹ Fiscalité à date, susceptible d'évolution
² Taux actuellement en vigueur, susceptible d'évolution

Découvrez l'offre Bourse Fortuneo

A propos de l'auteur
Renaud BELLIVIER DE PRIN est le responsable du département Bourse et Patrimonial chez Fortuneo. Banque en ligne française fondée en 2000, Fortuneo est une marque commerciale d'Arceau Direct Bank, filiale du Crédit Mutuel Arkéa.
Courtier en assurance n°ORIAS 07 008 441
www.fortuneo.fr

Découvrir les placements

Vous débutez dans en matière de placements ou souhaitez suivre les évolutions des différents supports ? Cette rubrique vous donne accès aux informations nécessaires à une compréhension des bases de chaque placement ou produit d'investissement.

Livrets et comptes d'épargne


Livret A
LDDS
épargne logement - PEL

La pierre-papier


SCPI



L'épargne retraite


PEE
PERP




Dictionnaire
de l'épargne
et des placements