ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    education-financiere

Hedge funds : des fonds spéculatifs à haut risque

Les hedge funds sont des fonds d'investissement. Ils interviennent sur un nombre important de transactions sur les principaux marchés. Autrefois de petites tailles, ce sont aujourd'hui des colosses financiers disposant de leviers très importants. On estime qu'ils gèrent actuellement plus de 1 500 milliards de dollars d'actifs.

Ainsi, les hedge funds ont la capacité de déstabiliser les marchés. Cependant, ils restent des fonds d'investissement très rentables pour les grands épargnants grâce à leurs stratégies de gestion alternative.

Temps de lecture : 2 minute(s) - Par | Publié le 12-03-2021 09:48, Mis à jour le 12-03-2021 10:20
Photo :  

Partager

Principes et mécanismes des hedge funds

Les hedge funds, ou fonds de couverture, sont des fonds d'investissement. Il s'agit de produits financiers particulièrement risqués, car ils sont peu ou pas réglementés. Une part importante de leurs fonds peut être investie dans des actifs complexes et peu profonds.

Les gérants de ces fonds alternatifs utilisent des techniques permettant de spéculer sur l'évolution des marchés financiers. Ces fonds ont donc pour objet principal de générer une performance absolue basée sur des stratégies plus agressives et plus risquées que les opérateurs de marché traditionnels. Les hedge funds sont des véhicules agiles pouvant se positionner rapidement sur tous les instruments financiers et sur n'importe quel marché.

En général, les investisseurs ne peuvent pas réduire leur participation à tout moment. Ils doivent attendre certaines périodes prédéterminées par la société de gestion. En substance, un hedge fund est donc un fonds spéculatif ouvert à un nombre restreint d'investisseurs avertis recherchant un profit élevé.

La mauvaise réputation des hedge funds vient notamment du fait qu'ils sont, la plupart du temps, implantés dans les paradis fiscaux et utilisent des méthodes opaques.

Quand les traders amateurs ont fait trembler Wall Street
En janvier 2021, des milliers de boursicoteurs se sont ligués contre des hedge funds qui avaient parié sur la baisse du cours d'un titre. Le mouvement a pris tant d'ampleur, que certains de ces fonds ont encaissé des pertes colossales. Retrouvez le récit de l'affaire GameStop ici.



Les acteurs des hedge funds

Les hedge funds sont gérés par des experts financiers qui se rémunèrent en fonction de leur performance. Les plus célèbres sont Bridgewater Associates (qui gère plus de 100 milliards de dollars d'actifs), Renaissance Technologies (70 milliards d'actifs investis dans le high tech), Man Group (62 milliards de dollars d'actifs), Millenium Management (45 milliards) et Eliott Management (41 milliards).

Du côté des investisseurs, ces fonds s'adressent à des investisseurs chevronnés disposant de ressources conséquentes. Ainsi, la clientèle est majoritairement représentée par des entreprises, des établissements financiers ou de riches familles.


Focus sur la gestion alternative

Les hedge funds utilisent des stratégies de gestion alternatives. Parmi celles-ci, nous en retiendrons trois principales :

- Les fonds Global Macro : ces fonds se basent sur les principales tendances de marché et tentent d'anticiper les retournements macro-économiques. Ainsi en fonction des convictions du gérant, le fonds pariera sur la baisse des indices européens ou anticipera un retournement de cycle favorable, en misant sur les matières premières, par exemple.

- L'Event-driven : ce mode de gestion est un pari sur l'avenir en misant sur des sociétés qui ont un potentiel mais dont le marché se désintéresse pour le moment. Le gérant va rechercher des valeurs se trouvant, par exemple, dans une mauvaise passe ou dans une conjoncture macro-économique peu favorable avec l'espoir de tirer profit en cédant les titres lors d'une prochaine embellie.

- Le Long-Short Equity : comme dans l'event-driven, cette méthode consiste à se positionner sur des valeurs décotées.


Quels sont les risques liés aux hedge funds ?

Les fonds dits de « gestion alternative » sont par nature peu réglementés et peuvent être très risqués, car ils utilisent des effets de levier* importants, voire parfois la vente à découvert*. Par ailleurs, certains fonds demeurent opaques. La faible transparence de ces fonds dans leur choix de gestion peut parfois cacher des pratiques illégales. Comme l'affaire Madoff l'a démontré.

En résumé :
Avec un ticket d'entrée élevé (environ 500.000 dollars dans la plupart des cas), les hedge funds sont réservés à des clients fortunés, des banques ou d'autres fonds de placement. L'avantage est qu'ils peuvent proposer des objectifs de taux d'intérêt très élevés (à deux chiffres, parfois dépassant 20% par an), mais l'inconvénient majeur est qu'ils présentent un risque de perte total du capital. Il souffrent aussi d'une certaine illiquidité, et l'absence de réglementation les rend souvent opaques.



Cet article vous a été utile ?

      
  Dîtes-nous en plus dans les commentaires !



Partager




Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !





S'abonner à la newsletter


Mieux comprendre l’article
Les mots marqués d'un * ou soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Effet de levier :
Le terme "effet de levier" désigne le fait de recourir à un crédit pour décupler sa capacité d'investissement, et multiplier le rendement des fonds investis.

Vente à découvert :
La vente à  découvert est une pratique boursière spéculative très risquée. Elle consiste à  revendre un titre financier au prix du marché, avant de l'avoir payé. L'objectif est de parier sur la baisse future de son cours, qui permettra, le moment venu, de payer ce titre financier à un prix inférieur auquel il aura déjà  été revendu. Le tout afin d'encaisser une plus-value. Lorsque le cours du titre baisse, celui qui l'a revendu à  découvert gagne de l'argent. A l'inverse, si le cours monte, les sommes perdues peuvent être colossales.