Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Bourse & Cryptomonnaies


Les ETF sur semi-conducteurs, grands gagnants du 1er trimestre



Selon MorningStar, 4 ETF spécialisés sur les semi-conducteurs se classent parmi les 10 meilleurs trackers du début d'année, avec des performances allant de +21 à +36,7%.

Temps de lecture : 2 minute(s) - Par | Mis à jour le 21-05-2024 13:35 | Publié le 21-05-2024 12:53  Photo : Shutterstock  
Les ETF sur semi-conducteurs, grands gagnants du 1er trimestre

Un marché en pleine expansion

Après une baisse de 11,3% en 2023, le marché des semi-conducteurs a nettement rebondi au premier trimestre, entraînant une hausse de nombreuses valeurs boursières.

Les semi-conducteurs sont devenus omniprésents dans les équipements électroniques, allant des véhicules et appareils électroménagers et aux ordinateurs. En prime, la course à l'intelligence artificielle (IA) a intensifié les besoins : ces composants jouent un rôle crucial dans une technologie qui nécessite des puces de haute performance pour traiter des données complexes.

En début d’année, la Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC), parmi les principaux fabricants mondiaux, a annoncé qu’elle anticipait une forte hausse de la demande rien que pour répondre aux besoins de l'IA. Cette déclaration a renforcé les prévisions de croissance pour l'industrie : le cabinet Gartner envisage une progression de 16,8% de son chiffre d’affaires pour 2024.

La montée de la demande a aussi des implications significatives sur les marchés financiers. Ces derniers mois, les entreprises liées au secteur ont enregistré des augmentations substantielles de leurs valeurs boursières, et les fonds d'investissement orientés vers la technologie et l'innovation ont vu leurs portefeuilles s'apprécier. Les ETF spécialisés ont nettement bénéficié de cette tendance haussière.
Annonce
Assurance Vie

ETF basés sur les semi-conducteurs : une croissance à 2 chiffres

Parmi les 10 meilleurs ETF du premier trimestre, 4 sont spécialisés sur le secteur des semi-conducteurs. Leur hausse est comprise entre +21,2% à +36,7%, alors que la performance moyenne des fonds de la catégorie des actions technologiques affiche 9,9 %.

Amundi MSCI Semiconductors ESG Screened UCITS ETF (CHIP) : +36,7%
Selon les données de MorningStar, c’est ce fonds d’Amundi qui a enregistré la meilleure performance du marché des ETF tous secteurs confondus au premier trimestre 2024. l'ETF se concentre uniquement sur les actions de sociétés spécialisées dans les semi-conducteurs, tout en intégrant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

VanEck Semiconductor UCITS ETF (SMH) : +25,5%
Sur la deuxième marche du podium, l’ETF de VanEck suit une stratégie de gestion passive, répliquant l'indice MVIS US Listed Semiconductor 25, qui comprend les principales entreprises du secteur.

HSBC NASDAQ Global Semiconductor UCITS ETF : +22,9%
Le tracker s’impose en cinquième position malgré sa taille encore réduite (34 millions d’euros). Également géré de manière passive, il affiche +22,9% sur le trimestre et surtout +58,7% en un an, bien au-dessus de la moyenne des actions technologiques (+29,1%).

iShares MSCI Global Semiconductors UCITS ETF : + 21,2%
L’ETF de BlackRock se classe neuvième, avec une performance de 21,2 % sur le 1er trimestre et de 53,7% sur une année glissante. Il suit l’indice MSCI ACWI Semiconductors, offrant une exposition diversifiée aux leaders mondiaux de l'industrie des semi-conducteurs et incluant des poids lourds de l'industrie tels que Intel, Qualcomm et NVIDIA.


Des risques omniprésents et une intensification de la concurrence


Si les semi-conducteurs sont désormais indispensables, la crise du Covid-19 a mis en lumière la dépendance de nombreuses industries aux fabricants asiatiques, incitant à la relocalisation d'une production désormais considérée comme stratégique. Plusieurs pays, y compris les États-Unis et des membres de l'Union européenne, ont lancé des initiatives pour augmenter leurs capacités locales. La France a ainsi annoncé un investissement de 5,5 milliards d’euros, tandis que l’Allemagne et l'Italie subventionnent des activités locales à hauteur de 4 et 3 milliards d'euros.

Les investissements massifs sont dirigés vers la construction de nouvelles usines et le développement de technologies avancées de fabrication de puces. Toutefois, la demande croissante entraîne également une compétition mondiale accrue pour les talents et surtout les ressources nécessaires à cette industrie, ce qui n’est pas sans soulever des questions d’ordre géopolitique.

Ainsi, les belles performances du premier trimestre ne doivent pas faire oublier que l’investissement reste risqué et fortement lié au climat international. Le marché mondial des matières premières reste très sensible à l’inflation et aux tensions entre Etats. En 2023, les semi-conducteurs avaient par exemple subi le contrecoup de la guerre en Ukraine, le pays étant l’un des principaux pays exportateurs de néon, gaz utilisé pour la fabrication des composants. Enfin, la technologie nécessite l’emploi d’une main-d’œuvre qualifiée, qui elle aussi vient à manquer.

N'oubliez pas : les performances passées ne préjugent pas des performances futures. N'investissez que des sommes que votre situation financière personnelle vous permet de perdre.



Quelques entreprises fabricantes dont il est possible d’acheter des actions en direct au sein d’un compte-titres : Samsung Electronics, Intel, NVIDIA, ainsi que Soitec et ST Microelectronics dont les titres sont éligibles aux PEA.

La rédaction vous suggère :

-> Bourse : les ETF, grands favoris des jeunes investisseurs particuliers

-> Vanguard va-t-elle s'ouvrir aux cryptomonnaies avec l'arrivée de Salim Ramji ?

-> « ELTIF » : les placements de long terme dans les PME relancés par l'UE


Annonce Coinhouse

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires (11)

Effectivement, la demande pour les semi-conducteurs n'a jamais été aussi forte avec l'essor de la tech et des véhicules électriques. Mais attention, les turbulences économiques et la concurrence féroce peuvent transformer ces gains en pertes plus rapidement qu'on ne le pense.

Les semi-conducteurs sont vraiment un marché d'avenir.

Super nouvel pour ceux qui ont investi dans les semi-conducteurs !

Ah, les semis ! C'est toujours rassurant de voir une croissance à deux chiffres, mais il ne faudrait pas oublier les risques importants non plus, surtout avec une concurrence qui s'intensifie. On espère juste que ça dure !

Ça conforte bien l’idée que les semi-conducteurs sont vraiment le moteur de l’innovation en ce moment.