Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Bourse & Cryptomonnaies


Return on capital employed (ROCE) : le ratio pour investir rentable



Le ROCE est l'un des indicateurs de la rentabilité financière utilisé par les investisseurs. Il permet de savoir si une entreprise cible utilise l'argent qui est à sa disposition de manière efficace.


Temps de lecture : 5 minute(s) - | Mis à jour le 28-06-2023 14:30:00 | Publié le 28-06-2023 13:51  Photo : Shutterstock  
Return on capital employed (ROCE) : le ratio pour investir rentable

Le ROCE : connaître la performance des capitaux investis

L'entreprise dans laquelle vous envisagez de devenir actionnaire investit-elle de façon efficace ?

Le calcul du ROCE, return on capital employed, que l'on peut traduire par « retour sur investissement des capitaux engagés » en français, peut apporter une réponse. Ce ratio financier rapporte le bénéfice d'une société à la somme qu'elle peut investir, que celle-ci soit issue des fonds propres de la société ou emprunté (dettes).

Les investisseurs préfèrent que le montant qu'ils apportent à une entreprise soit le plus rentable possible. Or, la façon dont ces fonds vont être utilisés résulte de choix stratégiques, dont l'efficacité peut être discutée. Pour estimer si l'argent est bien utilisé, l'une des pistes est de mesurer la rentabilité des fonds investis les années passées.

Le ROCE va précisément mesurer cet aspect. Ce ratio est fréquemment utilisé dans le domaine de la finance pour comparer la performance d'entreprises d'un même secteur. Il permet de juger la pertinence des investissements effectués avec les capitaux mis à disposition de l'entreprise.

Il est calculé sur la base des données financières annuelles, en divisant le résultat d'exploitation par la somme des dettes et des capitaux propres. Cet indicateur est aussi précieux pour mesurer l''évolution de l'efficacité financière des investissements d'une même société d'année en année.

Les investisseurs ne sont pas les seules personnes à s'intéresser à la rentabilité économique des sociétés. Cet indicateur est aussi intéressant pour les dirigeants, les directeurs financiers et les banques ou divers prêteurs.

Annonce
Assurance Vie

Comment calculer le ROCE ?

Comme l'EBITDA, qui mesure le profit brut d'une société, le ROCE ne correspond pas à un calcul officiel. Autrement dit, il peut exister plusieurs manières de l'obtenir. Son interprétation est donc sujette à précaution : avant d'évaluer sa pertinence, mieux vaut examiner la méthodologie employée. Les financiers aguerris savent qu'il est possible de faire parler les chiffres de manières très différentes.

Le calcul du ROCE part des éléments du bilan comptable. L'équilibre étant toujours respecté, il est possible de l'estimer soit en partant des emplois (actifs immobilisés et besoin en fonds de roulement), soit des ressources (fonds propres et dettes).

Considérons que l'EBIT (Earning Before Interest and Taxes) représente le résultat d'exploitation et que le Ti représente le taux d'imposition. L'actif économique correspond quant à lui la somme de l'actif immobilisé et du besoin en fonds de roulement.

En partant des emplois, l'indicateur se calcule par la formule suivante :

ROCE = ([EBIT] x [1 -Ti]) / actif économique
= Résultat net après impôts / (actif immobilisé + besoin en fonds de roulement)

En partant des ressources, où le terme CI représente la somme des capitaux investis et des actifs nets hors exploitation (c'est-à-dire les fonds propres et la dette nette), la formule de calcul est la suivante :

ROCE = ([EBIT] x [1 -Ti]) / CI
= Résultat net après impôts / (fonds propres + dette)


Comment interpréter le ROCE ?


Le calcul du ROCE permet de mettre en lumière la rentabilité des capitaux investis par une société et d'approcher les bénéfices générés par un euro de capital utilisé. Plus l'entreprise génère des bénéfices, plus elle est rentable et pourra rémunérer ses actionnaires et ses créanciers. De ce fait, plus un ROCE est élevé, plus l'entreprise maximise les résultats de ses investissements.

Un ROCE de 20 %, par exemple, signifie que, lorsqu'une entreprise utilise 100 euros de son capital pour mener une activité, elle réalise un résultat de 20 euros. L'évolution du ROCE au fil des années est aussi un indicateur de performance important, car les investisseurs privilégient les sociétés avec des niveaux de rentabilité stable et en hausse. Un bon ROCE doit ainsi :

- être supérieur à son coût de financement,
- être meilleur que celui d'autres entreprises comparables,
- s'améliorer dans le temps.
Pour mettre en perspective le ROCE, il est important de calculer au moins celui des trois années précédentes.


Calculer et comparer grâce au ROCE : exemple

Voici les résultats financiers de deux entreprises fictives du même secteur, la société Tartampion 1 et la société Trucmuche 2. Tentons de savoir laquelle a le meilleur potentiel de rentabilité des fonds investis par comparaison de leur ROCE.



Société Tartampion 1Société Trucmuche 2
Chiffre d'affaires100.000100.000
Résultat d'exploitation20.00030.000
Impôts sur les sociétés5.0007.500
Résultat après impôts15.00022.500
Actif immobilisé100.000200.000
BFR (besoin en fonds de roulement)15.00030.000
ROCE= 15.000 / (100.000 + 15.000)
= 13%
= 22.500 / (200.000 + 30.000)
= 9,7% (


Les deux entreprises ont un chiffre d'affaires identique et la société Trucmuche 2 sort un meilleur bénéfice. Si l'on se contente de la rentabilité par rapport au chiffre d'affaires, c'est elle la plus intéressante. Mais le calcul du ROCE met en lumière que le montant de son actif économique (actif immobilisé + BFR) est bien plus important que celui de la société Tartampion 1. C'est donc cette dernière qui dispose de la meilleure rentabilité des fonds investis : pour 1 euro investi, Tartampion 1 génère 13 € tandis que Trucmuche 2 ne génère que 9,70 €.

A priori, même si son bénéfice net est moins important, les investissements de Tartampion 1 sont plus efficaces. Le seraient-ils autant si elle investissait plus ? Cela reste à voir. D'où l'importante de se reposer sur d'autres éléments d'analyse au travers d'indicateurs financiers (price earning ratio ou "PER", EBITDA etc.) ainsi que le contexte économique, concurrentiel et la politique stratégique déployée par chacune de ces sociétés.

Quelle est l'utilité du ROCE lors d'un investissement boursier ?

Les gestionnaires financiers et les investisseurs potentiels peuvent utiliser le ROCE lors de l'analyse financière d'une entreprise. Ils peuvent également se baser sur cet indicateur pour comparer les entreprises d'un même secteur dans l'optique de faire un choix d'investissement judicieux. Un groupe coté en bourse doit pouvoir présenter un ROCE alléchant à ses investisseurs présents et futurs.

Cet indicateur de rentabilité et de bonne gestion donne aussi une idée sur les avantages dont peut bénéficier un actionnaire en cas d'investissement. Il sert à évaluer la pertinence de la stratégie d'une entreprise et de savoir si elle fait de bons choix dans ses investissements. Il renseigne aussi l'actionnaire sur d'éventuels risques de dilution ou d'avoirs surpayés en acquisition.

Quelles différences entre le ROCE, le ROE et le WACC ?

Le ROCE est souvent utilisé pour comparer les performances des entreprises dans des secteurs à forte intensité de capital comme l'industrie, la télécommunication, etc. Contrairement au ROE (return on equity ou rendement des capitaux propres) qui analyse la rentabilité liée aux capitaux propres, le ROCE considère tous les capitaux investis à long terme. Il s'agit des capitaux propres, des emprunts et d'autres apports extérieurs intégrés au capital.

Cet indicateur est le plus souvent appelé rentabilité financière d'une entreprise tandis que le ROE en désigne la rentabilité économique des seuls fonds apportés par les actionnaires. Par ailleurs, le WACC (weighted average cost of capital) mesurant le coût moyen pondéré des capitaux propres et de la dette est un indicateur qui facilite l'analyse du ROCE. Les financiers utilisent cet indicateur pour apprécier la rentabilité de l'entreprise.

Un ROCE supérieur au WACC signifie que l'entreprise crée de la valeur et a un excédent après rémunération des créanciers et des actionnaires. Dans le cas contraire, la marge de l'entreprise n'est pas suffisante pour faire face aux exigences de rémunération des créanciers et actionnaires, on dit que l'entreprise détruit de la valeur.

-> FOMO : les pièges d'un investissement trop rapide

-> Obligations high yield (HY) : rendement élevé, haut risque

-> Euribor : pourquoi ce taux influence votre vie quotidienne


Annonce Trading

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !