Ouvrir
Ouvrir
Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce
Assurance Vie



Annonce Assurance Vie
🏠 Accueil   ➤    Bourse & Cryptomonnaies

Price/Earnings Ratio (P/E) : définition, calcul, interprétation



Le PER est un indicateur boursier qui permet de savoir sur une action est chère par rapport à d'autres. Plus il est haut, plus le titre risque d'être surcoté. Le PER correspond schématiquement au nombre d'années qu'il faudrait à croissance constante pour rembourser intégralement le montant de l'investissement grâce aux dividendes. C'est ainsi l'inverse du taux de rendement d'une action.


Temps de lecture : 6 minute(s) - | Mis à jour le 22-06-2023 13:57:00 | Publié le 22-06-2023 13:43  Photo : Shutterstock  

Un indicateur pour évaluer une société

Lors de l'achat d'une action, la tâche principale d'un investisseur est d'estimer si son prix correspond bien à la valeur de l'entreprise. Car en bourse, le prix des actions se forme par la rencontre entre l'offre et la demande. Plus il y a d'acheteurs pour le titre, plus le cours monte. À l'inverse, moins il y a d'acheteurs face aux vendeurs, plus le prix baisse.

Le prix d'une action ne correspond donc jamais à la valeur réelle de l'entreprise : il peut être supérieur ou inférieur. Il est même parfois complètement déconnecté. La valeur boursière de certaines compagnies aériennes s'était par exemple retrouvée nettement inférieure à la valeur totale de leur flotte d'avions en 2008, lors de la crise financière. Une sous-évaluation qui avait conduit certains investisseurs à parier sur un fort rebond des titres.

En estimant l'écart entre le prix des actions et la valeur de la société cible, il est possible de se forger une idée sur l'intérêt de l'investissement. Qui voudrait acheter une action 2 fois trop chère ou au contraire, qui n'examinerait pas plus attentivement l'opportunité d'un titre sous-coté ?

Voilà pour la théorie, car en pratique la difficulté se cache dans l'essentiel : évaluer l'entreprise. De quelle valeur parle-t-on ? Est-ce la valeur de l'ensemble des actifs qu'elle possède, un multiple du bénéfice qu'elle va potentiellement distribuer à l'avenir, ou un mélange de tout cela ?

La tâche est complexe : il existe une multitude d'approches pour estimer l'opportunité d'un investissement. L'approche par l'EBITDA, qui met en lumière le bénéfice brut, en est une. L'approche par le rapport du bénéfice sur le prix de l'action, le "price/earnings ratio" (ou P/E, PER, voire parfois p/e/a/r) en est une autre.

Ces difficultés de valorisation des sociétés mettent en lumière le degré de complexité de la valorisation des cryptomonnaies, puisqu'elles ne reposent sur aucun actif tangible.

Approcher la rentabilité grâce au P/E/R

Si vous vous rendez sur une plateforme boursière, vous pourrez constater que le "PER" est l'un des indicateurs financiers mentionnés pour les actions, aux côtés du BNA (bénéfice net par actions) et du PEG (Price-Earnings to Growth, soit le PER ramené au taux de croissance estimé des résultats futurs).

De l'anglais « Price/Earnings Ratio » (ratio prix/bénéfices), le PER est utile pour dénicher les meilleures opportunités d'investissement lors de la composition d'un portefeuille boursier. Il fait partie des outils les plus utilisés par les investisseurs.

Le PER est un indicateur d'analyse financière. Il est donc fréquemment rencontré en bourse, où il est utilisé pour déterminer la valeur d'un titre par rapport à d'autres titres du même secteur. Bien qu'il ne tienne compte de la structure économique de la société que de manière indirecte (endettement, trésorerie, rendement en dividende, etc.), c'est un élément de base du calcul de plusieurs autres indicateurs financiers.

Le price/earnings ratio permet d'estimer la valeur intrinsèque d'une entreprise en se basant sur sa distribution de dividende. Il détermine si le prix de marché d'une action est déconnecté ou non de la valeur que lui octroie le marché. Il aide également à comparer la valorisation d'une même société à travers le temps.

Le PER est aussi une manière d'approcher le rendement d'une action, et son intérêt par rapport aux placements sans risques. L'investissement dans des actions suppose un risque de perte de tout ou partie du capital investi. Pour prendre ce risque, les investisseurs exigent une "prime", symbolisée par l'écart entre le taux de rendement de l'action et celui des emprunts d'État, réputés sans risques.

Par ailleurs, la valeur du PER peut être influencée par les droits de propriété des investisseurs et les niveaux de valorisation. Puisqu'il dépend principalement de l'industrie dans laquelle évolue l'entreprise analysée, cet indicateur sert aussi à comparer la valorisation de plusieurs entreprises du même secteur.

Comment se calcule le PER ?


Le PER ou « ratio cours sur bénéfices » peut se calculer de 2 manières.

Soit en divisant la capitalisation boursière d'une entreprise par son résultat net en fin d'exercice, soit en divisant le cours de l'action par le bénéfice net par action (BNA). Ce bénéfice net est déterminé en divisant les bénéfices de la société par le nombre d'actions ordinaires en circulation. Ainsi :

- PER = capitalisation boursière/résultat net
- PER = cours de l'action/bénéfice net par action

Pour avoir une juste valeur du PER, il est important d'utiliser les données du dernier exercice annuel de la société. Les analystes financiers les plus expérimentés peuvent cependant utiliser des données trimestrielles pour déterminer un PER glissant.

Ils ont également la possibilité de se servir des données de bénéfices prévisionnels pour évaluer un PER futur. C'est d'ailleurs ces anticipations qui sont le plus souvent inscrites sur les fiches des actions sur les plateformes boursières. Ces calculs donnent une vision sur les éventuelles progressions de l'action. C'est une donnée intéressante pour une vision de moyen ou long terme.

Le PER correspond aussi à l'inverse du taux de rendement. Ainsi :

- Taux de rendement de l'action = 1 / PER de l'action
Le rendement correspond en effet au montant du dividende divisé par le cours de l'action. Connaître le rendement peut aussi être éclairant pour mesurer la pertinence par rapport aux placements sans risques.

PEG et BNA
Ces deux indicateurs complètent la panoplie d'indicateurs financiers à regarder avant d'investir dans une action.
- Le PEG permet de comparer les sociétés qui ont un fort potentiel de croissance, y compris si leurs bénéfices sont faibles. Plus il est haut, plus l'action est considérée comme "chère" par rapport à sa croissance attendue. Le PEG se calcule en divisant le PER par le taux de croissance de l'entreprise.
- Le BNA (ou EPS - earnings per share) est un bénéfice net ramené à une action. Pour l'obtenir, il faut diviser le bénéfice net d'un exercice par le nombre d'actions.



Comment comprendre un P/E ?

Également désigné par le terme « multiple de capitalisation d'une société », le price-earnings ratio renseigne sur ce que les investisseurs sont prêts à payer pour une action en fonction de son bénéfice. Un faible PER indique une action bon marché (peu chère) tandis qu'un PER élevé traduit en général une action chère par rapport aux autres sociétés, soit parce qu'elle est surévaluée, soit parce que les attentes des investisseurs sont fortes en matière de profits futurs.

À l'inverse, un price-earning ratio faible caractérise une action qui suscite moins d'intérêt et qui sont parfois sous-évaluée par rapport aux fondamentaux. Les entreprises ayant un petit PER sont donc souvent moins volatiles. Elles ont des perspectives moins importantes, mais offrent, de manière générale, plus de stabilité (ceci reste une tendance et ne peut pas être une certitude pour les titres pris indépendamment).

De façon générale, la valeur du price-earnings ratio permet d'identifier les attentes des marchés financiers en ce qui concerne les perspectives de bénéfices et de rentabilité d'une société. C'est tout à fait logique, puisqu'une de ses composantes est le cours de l'action. Cela justifie par exemple le fait que les sociétés cotées susceptibles de faire l'objet d'offre publique d'achat voient leur PER augmenter en cas de ramassage de titres et d'anticipations de changement de contrôle.

P/E/A/R : exemple d'interprétation

Prenons l'exemple de L'Oréal. En 2022, son résultat net par action a été de 10,65 euros. Son cours en fin d'année était de 356,15 euros. Son PER était donc de 381,8/10,65 = 35,85. Autrement dit, le prix de l'action correspondait à 33,44 fois son bénéfice. À évolution constante, il aurait fallu environ 33 ans pour totalement rembourser le montant de l'investissement initial grâce au dividende. Son rendement (hors valorisation) était de 1 / 33, soit 3,03%. C'est peu, puisque le taux des OAT, emprunts d'état réputés sans risques, était alors de 3%.

Dans le même secteur, Interparfums présentait un résultat net par action de 1,61 euro en 2022. Son cours de fin d'année était de 71,50 euros. Son P/E/A/R 2022 a donc été de 71,50/1,61 = 44,41. Le cours de bourse correspondait donc à 44,41 fois les bénéfices de la société. Il aurait donc fallu 44,4 ans pour rembourser le montant de l'investissement, à ratio constant. Le rendement était donc ici de 1/44,4 soit 2,25%. C'est inférieur aux OAT.

Le PER permet ainsi de déterminer que ces 2 actions étaient chères par rapport à leur potentiel de bénéfices, comparé au niveau des taux d'intérêt des investissements sans risque. Mais cette analyse ne se suffit pas à elle seule pour prendre ou non une décision d'investissement. D'autres ratios, l'analyse économique et sectorielle, ainsi que les perspectives des entreprises sont à étudier (brevets et innovations, implantation ou non sur de nouveaux marchés, environnement juridique...).

Quelle est l'importance du PER dans le cadre d'un investissement ?

Le Price-Earning ratio offre la possibilité de comparer des actions. Sa détermination permet aussi de savoir si une action est sous-évaluée ou surévaluée par rapport à son marché de référence. Le ratio PER est un point de départ utile pour filtrer efficacement le nombre d'options d'investissement disponibles.

Cet indicateur est aussi pratique pour concentrer ses recherches d'offres d'investissement sur des sociétés spécifiques dans un secteur. Il est ainsi possible d'établir une stratégie d'investissement en se basant uniquement sur le price-earnings ratio.

Pour plus d'efficacité dans la démarche, il convient cependant d'analyser d'autres indicateurs en dehors du PER pour réduire les risques de mauvaises anticipations. Et se souvenir que l'investissement en bourse ne peut être garanti et suggère la possibilité de perdre tout ou partie de son capital. Autant investir sagement et diversifier.

La rédaction vous suggère :

-> Obligations high yield (HY) : rendement élevé, haut risque

-> FOMO : les pièges d'un investissement trop rapide

-> Code ISIN, code LEI : définition, fonctionnement, différences


Annonce Trading

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*Informations obligatoires. L'email n'est pas requis. Si l'entrez, vous acceptez que cette donnée soit collectée et traitée dans le strict cadre de la section commentaire de ce site.
10000

Vos avis, vos débats, vos commentaires...

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !







x


Newsletter ideal investisseur
Pas encore abonné(e) à la Newsletter ?

Rejoignez la communauté Idéal investisseur !

Merci d'entrer votre mail
Merci d'accepter les conditions pour vous inscrire J'accepte de recevoir la newsletter, je pourrai me désabonner quand je veux. Mon adresse ne sera pas communiquée à des tiers.