ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

Attractivité de la France : des résultats plus contrastés qu'il n'y paraît



Le nombre d'investissements étrangers a beaucoup progressé en 5 ans, mais le bilan est plus constaté si l'on regarde les montants investis.

Temps de lecture : 2 minute(s) - | Mis à jour le 14-03-2022 14:42 | Publié le 14-03-2022 14:29
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

+25% de projets financés par des investissements internationaux depuis 2016

En 2021, les investisseurs internationaux ont financé 1607 projets en France. Il s'agit du plus haut niveau enregistré au moins depuis 2014. Ce chiffre a progressé de 9 % par rapport à 2019 et de presque 25% depuis 2016.

Selon le cabinet Ernst et Young, la France est aujourd'hui premier pays européen en matière d'investissements étrangers en nombre de projets. La nouvelle qui doit ravir en hauts lieux, à quelques jours de l'élection présidentielle.

Attirer les capitaux étrangers était en effet l'un des axes de la politique économique d'Emmanuel Macron tout au long de son quinquennat. La continuité a été marquée par des réformes comme celles du marché du travail, de la fiscalité pour orienter l'épargne vers les entreprises, ainsi que par la baisse des impôts de production et de l'impôt sur les sociétés... Le plan de relance post-covid a aussi probablement renforcé quelques intérêts.

Il ne faut pas non plus oublier les qualités intrinsèques du pays, comme ses infrastructures, le bon niveau de formation de sa population et la taille intéressante de son marché intérieur, qui sont aussi des arguments intéressants pour décider une entreprise ou une entité étrangère à investir.

>> A LIRE : Flat tax (PFU) : ce choix qui peut réduire vos impôts



Des investissements majoritairement européens

Les deux tiers des investisseurs sont européens. Les Allemands sont désormais les premiers investisseurs à miser sur le pays (18% des investissements). Ils sont passés devant les Américains (15% des projets), mais ceux-ci restent les plus générateurs d'emplois. Le Royaume-Uni arrive en troisième position.

Selon les données communiquées par le ministère de l'Économie et des Finances, 45.000 emplois ont été créés ou maintenus grâce à ces investissements. Ceux-ci ont été répartis sur tout le territoire, dont 20 % dans le secteur du Grand Paris. Les investissements dans les projets industriels ont bondi de 49% en un an.

>> A LIRE : L'or a progressé de 17% en un mois, sur fond de crise en Ukraine


Une position plus fragile en matière de montant d'investissements

Ce regain d'investissements étrangers doit cependant être mis en regard du départ des capitaux français vers l'étranger. Car si en volume de projets financés la France tient une bonne place, elle perd du terrain sur le montant des investissements. Selon les données de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), le tableau est ainsi plus contrasté.

Les entreprises françaises ont investi 40 milliards d'euros à l'étranger en 2020, tandis que la France a reçu 4,4 milliards d'investissements étrangers. Autrement dit, les investissements internationaux reçus ne compensent pas le départ des capitaux Français à l'étranger, qui sont 9 fois plus importants. Néanmoins nous ne disposons pas du détail de ces investissements, et il faut signaler que l'ouverture de filiales dans un autre pays est aussi susceptible de favoriser l'export.

Toujours selon ces données, la France a glissé dans le classement mondial des pays recevant des investissements étrangers directs en termes de montants, passant du 15e rang avant la crise sanitaire au 18e en 2020. En Europe, elle a reculé de la 5ème à la 6ème place. Malheureusement, les données 2021 ne sont pas encore connues, ce qui empêche de tirer des conclusions claires quant à la réelle attractivité du pays pour les investisseurs internationaux en 2021.

>> A LIRE : Simulation prime d'activité 2022 : calcul et conditions





Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de partager un commentaire ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !