ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

L'ESS : un secteur d'avenir sur lequel mise l'Union européenne



L'économie sociale et solidaire a démontré une capacité de résilience durant la crise, au point de devenir un secteur stratégique pour l'UE.

Temps de lecture : 2 minute(s) - | Mis à jour le 03-03-2022 15:04 | Publié le 03-03-2022 14:56
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

L'Économie sociale et solidaire, moteur d'activités à impact

L'Économie Sociale et Solidaire, abrégée "ESS", est un écosystème qui regroupe des acteurs économiques de tous horizons (commerce, agriculture, finance, santé, assurance, industrie) autour de valeurs de cohésion sociale, de solidarité et de partage. Ce sont des entreprises, des coopératives, des mutuelles et des associations qui ont adopté un mode de fonctionnement particulier. Tous ont pour point commun de viser un impact social dans leur activité.

Alors que la gestion de ce type de structures reste en général très verticale, les membres de l'ESS ont pour principe d'adopter une gouvernance démocratique et participative. Si elles font des bénéfices, elles doivent les réinvestir ou les partager, le profit personnel étant proscrit. Enfin, lors de la vente d'une entreprise de l'ESS, la loi prévoit une information aux salariés afin de favoriser la reprise par ces derniers.

Les acteurs de l'économie sociale et solidaire se fédèrent ainsi par les valeurs qu'ils transmettent, qui s'étendent de l'inclusion et de la transformation sociale, au développement durable.

>> A LIRE : Success Story : Back Market, la révolution du reconditionné



L'ESS a permis l'émergence de secteurs sous-investis

Le secteur de l'économie sociale et solidaire a créé un cadre favorable au développement d'activités qui étaient délaissées à la fois par les pouvoirs publics, faute d'investissements, et par les acteurs privés, faute de modèle économique suffisamment rentable. Il a progressivement démontré la capacité d'innovation de ses acteurs et la pertinence de son modèle économique. Il s'est aussi distingué par une meilleure résistance aux cycles économiques, grâce à une vision de long terme centrée sur l'humain. Ses capacités de résilience ont d'ailleurs été mises en valeur lors de la crise de 2020.

En France, c'est une loi de 2014 qui a créé les contours de l'ESS. Depuis, l'écosystème ne cesse de grandir. Aujourd'hui, il est représenté par des structures issues de nombreux secteurs d'activité (agriculture, presse, sport, bancassurance, économie circulaire, santé…). Ces secteurs d'activité sont aussi de toutes tailles, de la plus petite association de quartier à des acteurs majeurs comme AÉSIO mutuelle, qui a récemment lancé l'observatoire « Innovation ESS pour la santé » avec la chair entreprenariat et innovation impact de l'ESSEC.

>> A LIRE : Ma Prime Rénov' 2022 : conditions, barème et montants

Des aides spécifiques pour les acteurs de l'ESS
Le statut d'entreprise commerciale n'est pas incompatible avec l'ESS ; au contraire, il est même encouragé. Lorsqu'elles font la démarche de s'inscrire dans cet univers, celles qui obtiennent un agrément ESUS et peuvent même avoir accès à des financements publics dédiés (aides régionales, réductions d'impôts pour la prise de participation par les investisseurs privés notamment). Les sources de financements privés sont multiples, comme les structures de capital-risque et les plateformes de financement participatif spécialisées.


L'un des axes stratégiques pour la « résilience » de l'Union européenne

Le développement de l'écosystème a notamment été permis grâce à la reconnaissance des pouvoirs publics et du monde économique. Au fil des ans, de nombreuses mesures ont en effet été prises au niveau français et européen pour développer ce secteur afin de favoriser une croissance économique plus saine, bâtie autour d'une cohésion sociale.

Selon les derniers chiffres de la Chambre Française de l'Économie Sociale et Solidaire (ESS France), le secteur comptait ainsi 2,4 millions de salariés en 2020, soit près de 15% des emplois hors fonction publique.

En Europe, il rassemble 13 millions d'emplois. Et ce nombre devrait progresser dans les années à venir. Selon le site de la Présidence française du Conseil de l'Union Européenne, l'ESS constitue une « réponse d'avenir aux défis climatiques et sociaux ». La Commission européenne l'a ainsi désignée parmi les 14 écosystèmes industriels sur lesquels l'UE va appuyer sa croissance dans les prochaines années.

>> A LIRE : Créer une entreprise sans argent ni relations, c'est possible !





Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de partager un commentaire ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !