ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Coronavirus : la BCE « se tient prête » à agir

| Publié le 03-03-2020 15:26 | Mise à jour le 03-03-2020 15:36
🏠 Accueil   ➤    Economie
Coronavirus : la BCE « se tient prête » à agir
Crédit(s) photo(s) :  

Dans un communiqué, la Présidente de la Banque Centrale Européenne Christine Lagarde a indiqué que l'institution suit l'évolution de l'épidémie et se tient prête à agir.

L'adaptation des comportements suite à l'épidémie de coronavirus provoque un ralentissement de l'économie. Dans ce contexte, il n'est pas exclue que la BCE prenne des mesures pour la soutenir. Néanmoins les marges de manoeuvre sont réduites, compte tenu de la faiblesse des taux directeurs depuis quelques années.

Le communiqué précise : « Le contexte très évolutif de l'épidémie de coronavirus crée des risques pour les perspectives économiques et pour le fonctionnement des marchés financiers. La BCE suit attentivement ces
évolutions et leurs implications pour l'économie, pour l'inflation à moyen terme et pour la transmission
de sa politique monétaire. Nous nous tenons prêts, le cas échéant, à prendre des mesures appropriées et ciblées, qui soient proportionnées aux risques sous-jacents.
»

A lire : Coronavirus : faut-il craindre ses effets sur les investissements ?


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !




Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !



Mieux comprendre l’article

Les mots soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Banque centrale :
La banque centrale émet la monnaie d'un pays (ou d'une zone comme la zone Euro) et exécute la politique monétaire définie.

Inflation :
L'inflation peut se définir comme la hausse continue du niveau général des prix.

Une des conséquences de l'inflation est la perte de pouvoir d'achat de la monnaie. Lorsque les prix augmentent, la même quantité de monnaie ne suffit plus pour acheter les mêmes produits.

Par exemple, avec une inflation de 1,8% par an, un produit qui coûterait 100 € en 2019 pourrait coûter 101,8 € en 2020. Il faudrait donc augmenter la quantité de monnaie nécessaire pour acheter le produit.