ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
ideal-investisseur.fr
Le magazine qui donne du sens à votre argent
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Économie numérique

La Chine interdit les cryptomonnaies, le Bitcoin chute encore



Les institutions financières du pays ne sont plus autorisées à proposer des services liées aux cryptomonnaies. L'annonce entraîne une nouvelle chute du Bitcoin.

Temps de lecture : 1 minute(s) - | Mis à jour le 19-05-2021 17:02 | Publié le 19-05-2021 14:28
Photo : Adobe Stock © Eagle  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Quelques mois après avoir saisi 3,5 milliards de dollars en Bitcoins dans une affaire d'escroquerie aux cryptomonnaies, la Chine vient d'interdire leur usage à ses banques ainsi que les ICO (levées de fonds en cryptomonnaie).

Les sociétés financières et de paiement du pays ne seront désormais plus autorisées à fournir des services liés aux cryptomonnaies, tels des moyens de paiement ou des produits d'épargne ou financiers. Pour le moment, les particuliers sont toujours autorisés à en détenir, mais les autorités les mettent en garde contre les risques élevés des cryptoactifs qu'elles considèrent spéculatifs, « non soutenues par une valeur réelle » et dont la valeur est « facilement manipulable ».

« Récemment, les prix des cryptomonnaies ont grimpé en flèche et chuté, et le commerce spéculatif des cryptomonnaies a rebondi, portant gravement atteinte à la sécurité des biens des personnes et perturbant l'ordre économique et financier normal », ont déclaré 3 institutions financières dans un communiqué conjoint (National Internet Finance Association of China, China Banking Association and Payment and Clearing Association of China).

Alors qu'elle teste son Yuan numérique (le e-Yuan), la Chine fait donc un pas de plus vers le bannissement des monnaies virtuelles de son sol. En 2017, elle avait mis fin aux bourses locales de cryptomonnaies. 2 ans plus tard, la Banque centrale* chinoise avait déclaré qu'elle bloquerait l'accès à toutes les plateformes d'échanges de cryptomonnaies et ICO, locales et étrangères.

Cette nouvelle n'est pas sans conséquences à court terme sur le prix des cryptomonnaies, dont la tête de proue reste le Bitcoin. Après avoir dépassé les 52.000 euros mi-avril, la cryptomonnaie star a amorcé une spirale descendante. Le 18 mai, son prix n'était plus que de 35.000 euros (-33%). Ce revirement brutal fait aussi suite aux annonces du constructeur automobile Tesla, qui est revenu sur sa décision d'accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement, celle-ci étant considérée comme trop polluante.

>> A LIRE : 10 cryptomonnaies alternatives au Bitcoin à suivre en 2021








Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur

A propos de l'auteur
Caroline Courvoisier a travaillé 10 ans dans le financement et la gestion de grands projets immobiliers avant de se consacrer au journalisme économique et financier. Elle a suivi un parcours universitaire en économie et est titulaire d’un master de Gestion de patrimoine, cursus qu'elle a complété par des formations financières spécialisées à l’université de New York (Real Estate Finance) et à l’INSEAD (spécialisation « blockchain revolution in financial services »).
Linkedin Caroline Courvoisier



Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !