ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
SOUTENIR LE MAGAZINE
(don défiscalisé)
ideal-investisseur.fr
Le magazine qui donne du sens à votre argent
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Immobilier

Loi de défiscalisation Denormandie : un bilan en demi-teinte

Après 2 ans d'existence, le dispositif de défiscalisation dans l'immobilier ancien peine à s'imposer face à la loi Pinel.

Temps de lecture : 1 minute(s) - | Mis à jour le 08-11-2021 12:06 | Publié le 13-04-2021 13:16
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

>> A LIRE : Loi Climat : pourrez-vous continuer à louer votre logement ?





Un dispositif plébiscité par les acteurs de l'immobilier

Pour les professionnels de l'immobilier, le dispositif inspiré de son proche cousin le Pinel est plutôt bien équilibré. Ainsi, de nombreuses villes qui disposent d'un parc de logements anciens devraient pouvoir tirer leur épingle du jeu grâce à la loi Denormandie, à l'image d'Albi, classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Certains coeurs de ville devraient aussi pouvoir en profiter pour dynamiser leur marché immobilier local. En 2021, les 3 villes de plus de 30 000 habitants « les plus en vue » pour investir en Denormandie sont Quimper, Niort et Limoges.

Pour les investisseurs, le dispositif de défiscalisation permet, selon les projets immobiliers, de viser une rentabilité nette moyenne de 3,8% par an contre 2,1% pour la location nue (soit +70%). Elle peut même monter jusqu'à 4,9% pour les plus belles opérations.

>> A LIRE : A Paris, la baisse des prix de l'immobilier se confirme


Un dispositif qui souffre d'un déficit de notoriété

Le grand public n'est pas toujours au courant de la manne fiscale offerte par le dispositif. La plupart des investisseurs sont très « aux faits » de la loi Pinel et de ses atouts, ce qui n'est vrai pour le Denormandie. Pour pallier à ce déficit d'image, la communication est indispensable pour que les professionnels de l'immobilier disposent d'informations idoines et qu'ils aient, in fine, une maitrise parfaite des rouages du dispositif de défiscalisation.

Mais malgré l'appétence des investisseurs pour les dispositifs de défiscalisation, il reste toujours difficile pour les promoteurs et les sociétés de gestion de structurer une offre globale. De plus, certains ont été échaudés par un périmètre trop étroit à son lancement en 2019.

Désormais, avec 22 communes d'Île-de-France ajoutées à la liste des villes éligibles et des travaux pouvant porter maintenant sur l'assainissement et l'aménagement de surfaces habitables, les pouvoirs publics entendent bien booster les investissements en loi Denormandie.

>> A LIRE : 10 cryptomonnaies alternatives au Bitcoin à suivre en 2021




Une concurrence des produits de défiscalisation déjà bien installée

Le Denormandie doit maintenant se faire une place parmi d'autres dispositifs de défiscalisation comme l'ultra célèbre loi Pinel. Et ce ne sera pas chose aisée.
Car lorsque l'on additionne le prix d'acquisition du lot et celui des travaux, le coût global d'une opération atteint rapidement un niveau similaire à celui d'un bien de défiscalisation dans le neuf. Surtout, le dispositif est populaire pour sa simplicité : est-il utile de rappeler qu'en Pinel il n'y a pas de tracasseries au niveau des travaux ni de charges importantes à payer pendant de longues années...



>> A LIRE : Grand Paris : les villes où investir et celles où s'abstenir



Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur
merci magazine ideal investisseur

   


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




ideal investisseur magazine banniere