ideal investisseur
Le magazine en ligne qui décrypte les placements et l'économie


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Loi Malraux : l'importance de bien choisir son logement et ses travaux

| Publié le 15-07-2014 | Mise à jour le 04-03-2019 11:23
Loi Malraux : l'importance de bien choisir son logement et ses travaux
Crédit photo : (c)Fotolia  

Investir en loi Malraux suppose de bien choisir son emplacement : le bien doit être situé en Secteur Sauvegardé ou en ZPPAUP, et le potentiel locatif doit bien-sûr être étudié et validé avec le plus grand soin. Mais quels sont les biens et les travaux éligibles ?

Investir dans un logement locatif, au sein d'une zone éligible

La loi Malraux ne peut être appliquées que dans des secteurs biens précis, déterminés par l'Etat et les communes : secteurs sauvegardés, ZPPAUP ou QAD. Il est donc important de bien vérifier que le futur logement respecte cette condition.

Pour être éligibles à la loi Malraux, les biens doivent également être des logements destinés à la location en tant qu’habitation principale pendant au moins 9 ans.
Comme pour d’autres lois de défiscalisation, la location doit prendre effet dans les 12 mois suivant la Déclaration d’Achèvement des Travaux. Vous ne pouvez néanmoins pas louer à un de vos enfants, ou démembrer le bien si vous souhaitez bénéficier de l’avantage fiscal.

La loi Malraux permet d'investir dans un logement entièrement rénové

Côté travaux, la restauration doit aboutir à la restauration complète de l'immeuble et les travaux doivent être suivis par un Architecte des Bâtiments de France. C'est lui qui aura suivi la demande d'autorisation d'urbanisme liée à la restauration du bien (permis de construire par exemple), il sera donc saisi très tôt du dossier.

Enfin, les travaux doivent faire l'objet d'une autorisation spéciale délivrée par le préfet (ASP) avant le démarrage des travaux.

Les travaux pouvant entrer dans le cadre de la défiscalisation Malraux sont :
- Les démolitions
- Les reconstructions de toitures
- Les travaux sur les façades existantes
- Les travaux de transformation de l'immeuble ou d'aménagement des combles ou greniers
- Les travaux déclarés d'utilité publique
- Plus généralement, les travaux d'entretien, de réparation et d'amélioration de l'habitation

De quoi défiscaliser la plus grande partie, si ce ne sont tous les frais de rénovation.


Article noté  4.9/5 (9 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souaihtez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site






Newsletter ideal-investisseur.fr


Brèves

  • Placements • Swiss Life AM - Real Estate France achète 5 commerces en Espagne et en Allemagne. Ils seront alloués au fonds luxembourgeois Swiss Life REF (LUX) European Retail SCS, SICAV-SIF. 11/03
  • Art • Le Groupe Arcange crée Art'ange pour soutenir la création artistique émergente, signant la charte « 1 immeuble, 1 ?uvre » du Ministère de la Culture. L'objectif est d'intégrer l'oeuvre d'un artiste vivant dans chaque futur projet immobilier. 08/03
  • Immobilier • Bouygues Immobilier restructure un immeuble à la Défense Axe Défense se métamorphose et devient NE.ST, un immeuble de bureaux de 12 300 m2 entièrement restructuré par Rehagreen de Bouygues Immobilier. Il avait été acquis par le groupe en mai 2018 auprès de la Française REM. 08/03
Rechercher un article