ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Bourse : les valeurs du secteur « santé » portées par la crise du coronavirus

| Publié le 02-04-2020 16:47 | Mise à jour le 02-04-2020 17:14
Bourse : les valeurs du secteur « santé » portées par la crise du coronavirus
Crédit(s) photo(s) :  

L'épidémie de coronavirus a remis le secteur de la santé sur le devant de la scène. Petites et grandes entreprises bataillent pour développer des tests et trouver un traitement ou un vaccin. Ces efforts se traduisent en bourse par un intérêt croissant des investisseurs et une valorisation de leurs titres.

Le secteur de la santé résiste à la crise

Toutes les valeurs boursières ne sont pas pénalisées par le confinement. Si la plupart des secteurs sont contraints au ralentissement du fait de la crise du coronavirus, les entreprises de la santé ont globalement bien résisté au krach boursier.

L'action Sanofi a baissé de 15% là où le CAC 40 a lourdement chuté de 30% depuis la mi-février. Le cours de Eurofins Scientific, spécialiste du diagnostic, a déjà presque retrouvé son niveau d'avant crise. BioMérieux enregistre une hausse de 17% en un mois et demi. Il faut dire que ces trois entreprises françaises sont en bonne position sur le front de la guerre contre le covid-19.

A lire : Bourse : pas de dividende cette année ?


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Sanofi recherche un vaccin et un traitement

Leader mondial du vaccin contre la grippe, Sanofi travaille à la fois sur un vaccin et sur un traitement. Le laboratoire français commercialise également l'hydroxychloroquine, traitement potentiel désormais devenu célèbre suite à la médiatisation des résultats de l'infectiologue marseillais Didier Raoult.
Cette avance, ainsi que le récent repositionnement des activités de l'entreprise, pourraient permettre à Sanofi de voir son titre se valoriser sur le long terme.

A lire : Bourse : où investir malgré la baisse ?



BioMérieux va lancer un nouveau test de dépistage

Spécialiste du diagnostic in-vitro des maladies infectieuses, la société française BioMérieux s'est positionnée sur les tests. Le laboratoire a récemment annoncé être sur le point de produire plusieurs centaines de milliers de tests PCR dédiés au coronavirus, à destination des hôpitaux et des laboratoires de ville. Un élément important, puisqu'il est probable que la France adopte une stratégie de dépistage massif à l'issue du confinement. BioMérieux vient par ailleurs d'obtenir une autorisation de l'agence du médicament américain pour la commercialisation d'un autre test de diagnostic pour le covid-19.
Le secteur reste néanmoins concurrentiel.

A lire : Du krach à la crise économique : mécanismes d'une contagion

Eurofins Scientific lance un test pour détecter la présence du virus dans l'environnement

Eurofins Scientific est un groupe de laboratoires d'analyses notamment spécialisé dans la pharmacie, l'environnement et la biologie médicale. La société vient d'annoncer le lancement prochain d'une solution pour détecter la présence du coronavirus sur des surfaces. Certaines études tendent en effet à démontrer qu'il pourrait y rester infectieux jusqu'à 3 jours.

A lire : Docadom, l'application qui digitalise l'accès aux soins

Des entreprises moins connues pourraient entrer dans la lumière

Des entreprises de taille plus modeste travaillent également à trouver des solutions à la pandémie du coronavirus, et pourraient venir bouleverser le secteur de la santé.

Le laboratoire Eurobio Scientific, spécialiste du diagnostic in vitro, a annoncé avoir obtenu la norme CE pour un test de dépistage du covid-19. Bilan, le cours de son action a plus que doublé depuis mi-février. Le laboratoire de biotechnologie franco-anglais Novacyt a également vu la valeur de son titre bondir après le lancement de son test à la norme CE dans plus de 50 pays.

Enfin, l'entreprise alsacienne Biosynex, spécialisée dans les auto-tests (grossesse, infections urinaires...), a annoncé lancer prochainement un test rapide pour détecter les anticorps liés à la maladie à partir de quelques gouttes de sang. Cette sérologie permettra de savoir si le patient a déjà été en contact avec le coronavirus. Le cours de son action a été multiplié par 5 depuis mi-février.

Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !