ideal investisseur
La synthèse de l'actualité économique et patrimoniale
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Politique

Élections régionales : à quoi servent les régions ?

Les 20 et 27 juin, les Français pourront se déplacer pour élire leur Conseil régional. Quel est leur rôle ? Pour qui vote-t-on ?

Par | Publié le 12-05-2021 11:15, Mis à jour le 12-05-2021 12:35
Photo :  

A quoi servent les régions ?

Les élections régionales concernent 17 territoires : 14 conseils régionaux et 3 assemblées territoriales (Corse, Martinique et Guyane). Au travers de ce scrutin, les Français vont désigner les 1.758 conseillers régionaux qui les représenteront à l'échelle de ces grands territoires.

Mais à quoi servent les régions ? Quel est leur champ de compétences ? Si elles sont traditionnellement assez discrètes dans les médias nationaux, les régions ont été particulièrement mises en avant lors de la crise sanitaire. Beaucoup ont pris des initiatives pour aider leurs administrés à faire face en commandant des équipements, en distribuant des aides financières et en prenant part à l'organisation de la campagne de vaccination.

Car depuis 1982, les régions ont progressivement gagné en autonomie au fil des différentes lois de décentralisation. Loin de faire de la France un État fédéral, comme par exemple les États-Unis ou l'Allemagne dans lesquelles les territoires ont une grande liberté de gestion, les fonctions des régions françaises ont un impact important dans le quotidien des particuliers.

Les régions sont officiellement chargées du développement économique, sanitaire, social et culturel de leur territoire. Cela passe par exemple par l'allocation d'aides aux entreprises et à l'innovation, le soutien de l'accès au logement et l'amélioration des habitats, la participation à la rénovation urbaine, la préservation de l'identité et la conservation des langues régionales...

Elles sont aussi en charge des lycées et de la formation professionnelle, et responsables de l'aménagement de leur territoire et d'une grande partie de ses transports (dont les TER). Elles interviennent dans la gestion de l'eau.

>> A LIRE : Élections : à quoi servent les départements ?



Les régions ont un budget pour gérer leur territoire de façon autonome

Pour gérer les domaines qui sont de leurs compétences, les régions disposent d'un budget qu'elles mobilisent au travers de dépenses de fonctionnement et d'investissement. Elles sont les seules à décider comment employer cet argent. Voter aux élections régionales, c'est choisir le projet que l'on souhaite voir mis en oeuvre. Les réalisations et la dépense du budget peuvent être très différentes en fonction de la couleur politique représentée au Conseil régional.

En 2020, l'ensemble des régions a dépensé 35 milliards d'euros en tout. L'Île-de-France (4,6 milliards), l'Auvergne Rhône-Alpes (3,9 milliards), l'Occitanie et les Hauts-de-France (3,3 milliards chacune) sont celles qui ont affiché le budget le plus élevé.

Pour financer leurs dépenses de fonctionnement et d'investissement, les régions ont encaissé 32 milliards des recettes (notamment des dotations de l'État, le transfert de recettes fiscales dont une fraction de la TVA, et la cotisation foncière des entreprises). Les 3 milliards restants ont été financés par de la dette publique. Sur les 17 régions et territoires, aucun n'a trouvé un équilibre budgétaire en 2020. Mais selon les chiffres du ministère de la Cohésion des Territoires, ces emprunts concernent uniquement des dépenses d'investissement, c'est-à-dire censées permettre d'accroître le développement économique des régions à plus ou moins long terme.

Découvrir au détail les budgets des régions et des départements

>> A LIRE : Ministres, députés, maires... : combien gagnent les élus ?


Pour qui vote-t-on aux régionales ?

Bien que la personne qui brigue le mandat de Président de région soit la plus mise en avant dans les médias, les électeurs ne votent pas directement pour elle. Pour les élections régionales, ils votent pour une liste de candidats à l'échelle de leur département. Chaque département dispose d'un nombre de sièges à pourvoir en fonction de sa population. Par exemple, les électeurs de Gironde et des Landes, deux départements de la région Nouvelle-Aquitaine, voteront pour deux listes différentes mais menées par une personne « tête de liste » pour l'ensemble de la région (vraisemblablement celle qui se présentera pour le rôle de Président de région).

L'élection est organisée en 2 tours. Pour chacun département, les listes qui obtiennent au moins 10 % des voix exprimées accèdent au second tour (sauf si l'une d'entre elle recueille au mois 50% des suffrages, auquel cas elle est directement élue). À l'issue du deuxième scrutin, la liste qui arrive en tête remporte une « prime » de 25 % des sièges à pourvoir. Le reste des sièges à pourvoir est réparti proportionnellement entre les listes qui ont obtenu au moins 5 % des voix, y compris celle qui est arrivée en tête. Tous les conseillers sont élus pour 6 ans.

Ce sont ensuite les conseillers régionaux qui désignent le Président dans chaque région.

>> A LIRE : Loi Climat : certains logements vont être interdits à la location

2 scrutins en même temps en 2021
45 millions d'électeurs pourront faire entendre leur voix lors des deux tours des élections régionales et départementales, organisées les 20 et 27 juin prochains (ces dates ont été décalées d'une semaine dans un contexte de crise sanitaire). Les candidatures peuvent être déposées jusqu'au 17 mai à midi, et la campagne officielle débutera le 31 mai.




Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !



S'abonner à la newsletter