ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Prêt Atout de la BPI : les professions financières désormais éligibles

| Publié le 30-03-2020 14:39 | Mise à jour le 01-04-2020 16:23
🏠 Accueil   ➤    pros
Prêt Atout de la BPI : les professions financières désormais éligibles
Crédit(s) photo(s) : ©  

Les conseillers en gestion de patrimoine, les conseillers en investissement financier et les courtiers crédit et immobilier pourront bénéficier du Prêt Atout délivré par BPI France. Un dispositif conjoncturel exceptionnel qui soutiendra la trésorerie des cabinets dans le cadre de la crise sanitaire. Explications.

Un premier temps exclus du dispositif, les conseillers en gestion de patrimoine, les conseillers en investissement financier et les courtiers crédit/immobilier pourront bénéficier du Prêt Atout délivré par BPI France, suite à la mobilisation de la CNCEF auprès de l'organisme de financement et du gouvernement.

Selon Didier KLING, Président de la Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF), "L'exclusion concerne uniquement les entités financières comme le précise l'article 511-1 du Code monétaire et financier et non les professionnels que nous représentons".

Sur le même thème : Les mesures pour soutenir entreprises et entrepreneurs individuels


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Négociations fructueuses

Les négociations menées par la CNCEF ont permis d'écarter les difficultés liées à l'interprétation de la Loi. L'ensemble des CGP, des CIF et des courtiers crédit/immobilier en France, pourra ainsi avoir accès à ce prêt sans sûretés dédié aux TPE, PME et ETI dont ils font partie intégrante. Conjoncturel, il est dédié aux entreprises dont la trésorerie doit être renforcée des suites de la crise sanitaire.

Garanti par l'Etat, ce prêt pourra couvrir l'équivalent de 25 % du chiffre d'affaires 2019 constaté — soit l'équivalent d'un trimestre d'activités — ou du dernier exercice clos. Accessible à toutes les entreprises réalisant jusqu'à 50 millions d'euros de chiffre d'affaires ou plus, les dossiers bénéficieront d'un taux fixe ou variable très faible, sans aucun remboursement exigé pendant la première année. De même, aucune garantie sur les actifs de la société (ou de son dirigeant) ne sera demandée.

A lire également :
Ce que les "ordonnances coronavirus" changent pour les salariés
Le secteur aérien en souffrance




Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !



Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à commenter :


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site




Mieux comprendre l’article

Les mots soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

BPI (Banque Publique d'Investissement) :
La Banque Publique d’Investissement (BPI) est une institution financière. Elle soutient des projets d’entreprises au travers de crédits ou d’investissement au capital, des stades de création à la cotation en bourse.