Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Vie perso, vie pro


IA : les Français entre crainte, indifférence et méfiance, selon une étude IFOP



Les Français sont plus inquiets qu'enthousiastes quant à l'essor de l'intelligence artificielle (IA). Selon une enquête de l'IFOP, la technologie génère des peurs quant à son impact sur l'emploi et son utilisation régulière dans le monde professionnel.

Temps de lecture : 1 minute(s) - Par | Publié le 18-01-2024 06:30  Photo : Dall-e  
IA : les Français entre crainte, indifférence et méfiance, selon une étude IFOP

Plus de la moitié des Français craignent l'essor de l'IA

Selon une étude conduite par l'IFOP pour Learnthings.fr et l'agence FLASHS, l'opinion des Français concernant l'intelligence artificielle (IA) est mitigée. Les résultats de l'enquête mettent en exergue à la fois les craintes et les espoirs associés à l'essor rapide de l'IA dans les sphères professionnelles et quotidiennes.

Il ressort que plus de la moitié des sondés manifestent une certaine appréhension vis-à-vis de l'IA, alors que seulement 14% se montrent ouvertement enthousiastes. Un groupe non négligeable, représentant 35% des interrogés, reste indifférent. Ce chiffre est équivalent à celui des personnes estimant que l'IA pourrait éventuellement surpasser les capacités humaines.
Annonce
Assurance Vie

L'IA entre dans le monde de l'entreprise par la petite porte

Ces résultats témoignent d'un scepticisme notable face à un secteur technologique en pleine expansion. Les implications de l'IA dans le milieu professionnel ne sont pas moins partagées. Plus d'un salarié sur deux admet ainsi utiliser l'IA sur leur lieu de travail, mais sans en informer leur hiérarchie. Ce constat pourrait indiquer une adoption tacite de l'IA dans les habitudes de travail, révélant un décalage entre les compétences numériques personnelles et la vitesse d'adoption de l'IA au sein des entreprises.

Le paradoxe est que la majorité des salariés semblent réticents à se former à l'IA : 63% se déclarant opposés à une telle formation. Cette prudence s'accentue lorsqu'il s'agit de l'avenir de l'IA : 68% des participants anticipent un impact négatif sur leur entreprise. 40% pensent que l'IA pourrait assumer la majeure partie de leurs tâches à l'avenir, avec 27% envisageant cette possibilité dans les dix prochaines années.


Une réglementation pour améliorer la confiance


Cette situation s'inscrit dans un contexte où l'IA reste au cœur de débats éthiques et sociaux. La complexité de cette nouvelle technologie et son potentiel perturbateur soulèvent des questions légitimes concernant la sécurité de l'emploi et la préparation nécessaire des travailleurs face à un paysage professionnel en mutation.

Face à ces observations, il est important de souligner la récente initiative de la Commission Européenne visant à développer l'IA de manière responsable et à établir un cadre réglementaire pour renforcer la confiance du public dans ces technologies. Ces mesures, ainsi que les débats en cours, visent à apaiser les inquiétudes en établissant des normes éthiques et de transparence pour l'utilisation de l'IA, dans un contexte où celle-ci devient un élément clé de la transformation numérique mondiale.


La rédaction vous suggère :

-> Réarmement économique : un défi pour la région EuroMed-Afrique évoqué à l'ESCP

-> Comprendre l'augmentation de capital : modification des statuts et gestion de l'opération

-> L'économie mondiale pourrait s'affaiblir en 2024, selon un rapport du World Economic Forum


Annonce Coinhouse

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires (3)

C'est pas un tabou ça, l'IA fait peur à beaucoup d'entre nous. Entre le risque de perdre son boulot ou de se retrouver avec un robot comme collègue, on a pas fini de stresser. Peut-être qu'avec une meilleure régulation ça pourra aider à rassurer la populace?

J'suis pas surpris de voir ces resultats. Avec toutes les avancees technologiques, on se demande tous ou on va atterrir. Faudrait plus de transparence de la part de ces entreprises qui developpent l'IA pour nous aider ? comprendre ce qui nous attend, et pas juste pour les job mais aussi pour nos vies quotidiennes. Y'a pas a dire, les temps changent et ca fout les boules !

J'suis pas surpris de voir ces résultats. Avec toutes les avancées technologiques, on se demande tous où on va atterrir. Faudrait plus de transparence de la part de ces entreprises qui développent l'IA pour nous aider à comprendre ce qui nous attend, et pas juste pour les job mais aussi pour nos vies quotidiennes. Y'a pas à dire, les temps changent et ça fout les boules !