ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

Prime de fin d'année : êtes-vous éligible ?



Prime Macron, chèque énergie, prime inflation, prime de Noël... Plusieurs dispositifs peuvent donner un coup de pouce à votre pouvoir d'achat cette année.

Temps de lecture : 5 minute(s) - | Mis à jour le 17-12-2021 14:31 | Publié le 16-12-2021 12:18
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Prime « Macron » : jusqu'à 2000 euros versés sur décision de l'employeur

Annonce

La prime « PEPA »prime « Macron », concerne les salariés qui ont un salaire mensuel inférieur à 3 fois le SMIC, soit 4 768,41euros bruts.

Cette prime est avantageuse : jusqu'à 1000 euros, elle est exonérée de cotisations sociales et n'entre pas dans le calcul de l'impôt sur le revenu. Ces exonérations peuvent être portées jusqu'à 2000 euros dans les cas suivants :
- Entreprise de moins de 50 salariés,
- Signature d'un accord d'intéressement,
- Salariés de « première ligne » exposés aux risques sanitaires.

Tous les salariés qui travaillent pour une même entreprise peuvent en bénéficier : CDI, CDD ou intérimaires. Les administrations ne sont concernées que dans quelques cas, notamment lorsqu'elles emploient des personnes sous un régime de droit privé.

Le versement de la prime « Macron » n'est pas systématique : elle dépend de la volonté de l'employeur. Celui-ci a la possibilité de la verser jusqu'au 31 mars 2022.

>> A LIRE : Salaires : voici les métiers les mieux payés (mais moins pour les femmes)



Le chèque inflation : 100 euros pour ceux qui gagnent moins de 2000 euros par mois

Face à la flambée des prix, le gouvernement a annoncé le versement d'une prime inflation exceptionnelle de 100 euros. Elle sera versée en une seule fois aux personnes touchant moins de 2000 euros nets par mois avant prélèvement à la source.

Cette prime est individuelle, c'est-à-dire que le revenu global du foyer n'est pas pris en compte. Les personnes concernées ont plus de 16 ans et sont salariés, travailleurs indépendants, fonctionnaires, demandeurs d'emploi, retraités et étudiants bénéficiant d'une bourse ou des APL.

Cette indemnité sera versée automatiquement aux personnes concernées entre le 13 décembre 2021 et le 28 février 2022.

>> A LIRE : Salaire médian / salaire moyen : quelle différence ?


Chèque cadeaux employeurs : jusqu'à 250 euros

Les chèques cadeaux distribués par les entreprises bénéficient cette année d'une exonération de cotisations sociales jusqu'à 250 euros, contre 170,40 euros habituellement (en 2020, cette exonération avait toutefois été portée à 342,80 euros).

La distribution des chèques-cadeaux dépend de la volonté de l'employeur.

>> A LIRE : Revenu fiscal de référence : qu'est-ce que c'est, comment le trouver, quel calcul ?



Chèque énergie : de 48 à 277 euros pour les foyers les plus modestes

Le chèque énergie est attribué aux personnes qui disposent d'un revenu inférieur à 10.800 euros sur l'année pour un célibataire et 16.200 euros pour un couple. Ce plafond est augmenté de 3.240 euros par personne à charge. Par exemple, un couple avec 2 enfants peut y prétendre si le foyer a perçu moins de 22.680 euros en 2020 (16.200 + (3240 x 2)).

Son montant dépend de la composition du foyer. Pour cette année, il est compris entre 48 et 277 euros.

Les chèques sont envoyés automatiquement aux foyers concernés. Ils pourront être dépensés jusqu'au 31 mars 2023 pour payer :

- les factures de gaz,
- les factures de fioul,
- les dépenses de combustible,
- dans certains cas, les charges de chauffage et des travaux de rénovation dans les logements.



>> A LIRE : Quel capital pour devenir rentier grâce à la bourse ?


Chèque énergie exceptionnel : 100 euros de plus

Pour 2021, la hausse des prix de l'énergie a poussé le gouvernement à prévoir une rallonge de 100 euros pour les foyers déjà concernés par le chèque énergie. Ce chèque sera envoyé automatiquement entre le 13 et le 22 décembre aux ménages bénéficiaires.

Prime de Noël : de 76,22 (DOM) à 152,45 euros (Métropole)

Comme chaque année, la prime de Noël est versée à partir de mi-décembre. C'est une aide de l'État dont le montant n'a pas été mis à jour depuis 2009. Elle est destinée aux foyers ayant des revenus modestes et bénéficiaires de minima sociaux. Voici ce qu'il faut savoir sur ce dispositif.

Prime de Noël : comment fonctionne-t-elle ?

Le versement de la prime de Noël a commencé dès le 15 décembre 2021. Elle sera donc sur le compte des bénéficiaires avant les fêtes. La somme à percevoir par ces ménages a déjà été dévoilée : à partir de 152,45 euros pour les habitants de la Métropole ainsi que les départements d'outre-mer et 76,22 euros pour Mayotte. Le montant reçu varie en fonction de la composition des foyers.

En fonction de leur situation, c'est l'administration qui procède aux virements bancaires. Il n'y a donc aucune démarche à effectuer pour entrer en possession de cette prime.

C'est depuis 1998 que les personnes recevant diverses aides sociales ont également droit à une aide exceptionnelle durant le mois de décembre. La prime de Noël leur est ainsi directement versée compte tenu de leur situation familiale, sans qu'aucune procédure ne soit requise. Selon les cas, la prime peut être versée par la caf (Caisse d'Allocations Familiales), la caisse de mutualité sociale agricole (CMSA) ou Pôle Emploi.

Quelles conditions pour en bénéficier ?

Les personnes éligibles à la prime de Noël 2021 sont celles qui ont déjà bénéficié durant le mois de novembre de la même année (ou en décembre) de l'une de ces allocations :

- Revenu de Solidarité active (RSA),
- Allocation de solidarité spécifique (ASS),
- Allocation équivalent retraite (AER),
- une prime forfaitaire pour reprise d'activité.

Ceux qui perçoivent la prime de Noël sont pour la plupart les allocataires du RSA. Le montant versé sur leur compte varie selon leur situation respective. Certains bénéficiaires vont recevoir leur prime de la CAF, alors que ceux qui sont rattachés au régime agricole la reçoivent de leur MSA. Dans l'un ou l'autre des cas, la prime est déclenchée automatiquement.

Pour ce qui est des allocataires de l'ASS et de l'AER, le versement de leur prime est du ressort de Pôle emploi. Le bénéficiaire est identifié directement comme c'est le cas pour la CAF et il reçoit donc automatiquement sa prime sur son compte bancaire.

Il est tout à fait possible d'être prévoyant et de signaler son cas. Attention, les chômeurs n'ont pas droit à la prime de Noël. Ceux qui ont reçu une prime forfaitaire pour la reprise d'activité sont concernés, mais pas les personnes touchant des allocations chômage.

Prime de Noël : quand est-elle versée et quelles modalités ?

Le versement de la prime de Noël est souvent effectué à mi-décembre, dans la semaine qui vient après l'annonce officielle du montant. L'année 2020, les bénéficiaires ont commencé à recevoir leur dû autour du 16 décembre. En 2021, cela a démarré à partir du mercredi 15 décembre.

À compter de cette date, les personnes remplissant les conditions requises se sont attendues à ce que le montant correspondant soit versé automatiquement sur leur compte bancaire. Aucune demande n'est requise, elles n'ont besoin d'entreprendre aucune démarche particulière pour entrer en possession des fonds. En cas de non-versement, une réclamation pourra cependant être adressée à l'organisme qui est chargé du versement.

Pour les modalités, les bénéficiaires du RSA ont droit à une prime de Noël dont le montant varie selon la composition de leur foyer. Les autres ayants droit (les personnes qui reçoivent l'ASS ou l'AER) perçoivent quant à eux une prime de Noël forfaitaire fixe de 153,45 euros, peu importe le nombre de personnes dans le ménage. Comme les années précédentes, le montant de la prime de Noël est de :

- 153,45 euros pour une personne vivant seule,
- 228,67 euros pour une personne en couple, mais sans enfant ou une personne seule avec 1 enfant,
- 274,41 euros pour une personne en couple avec 1 enfant ou une personne seule avec 2 enfants,
- 320,14 euros pour une personne vivant en couple et ayant 2 enfants,
- 335,39 euros pour une personne seule avec 3 enfants à charge,
- 381,12 euros si la personne est en couple avec 3 enfants,
- 396,37 euros si le bénéficiaire est seul avec 4 enfants,
- 442,10 euros lorsque le bénéficiaire de la prime est en couple avec 4 enfants.

Un montant de 60,98 euros est prévu en plus pour chaque enfant supplémentaire. En principe, quelle que soit votre situation, le montant correspondant vous est automatiquement versé sans aucune démarche de votre part. Vous avez la possibilité de vérifier en ligne si vous êtes éligible ou non au RSA, ou à une autre aide qui donne également droit à la prime de Noël.

Annonce


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




Corum