ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

Quelques pistes pour réduire ses impôts



Avec la pression fiscale qui devient de plus en plus importante en France, de nombreux contribuables recherchent des solutions pour réduire leurs impôts. Ces derniers ont parfois de véritables impacts sur le budget des ménages. Défiscalisation, crédit d'impôt, investissement ou autre, différentes options sont possibles selon la situation et le profil des concernés. Voici quelques méthodes accessibles pour optimiser la gestion de son patrimoine et réduire les montants versés à l'administration fiscale.

Temps de lecture : 4 minute(s) - | Mis à jour le 16-08-2022 12:15 | Publié le 16-08-2022 12:07
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Des déductions fiscales pour réduire le revenu imposable

La déduction fiscale ou déduction d'impôt est un droit qui permet de réduire le montant global des revenus déclarés. On pourra l'appliquer avant le calcul de l'impôt, lors de la déclaration de ses revenus. L'abattement des frais réels fait par exemple partie des déductions d'impôt. C'est un droit qui concerne tous les ménages imposables, mais cela sera surtout avantageux au niveau des foyers lourdement imposés. La plupart du temps, les montants déductibles ne sont pas limités ou alors fixés à un plafond élevé. Les économies réalisées sont alors bien plus importantes qu'avec une simple réduction d'impôt.

La déduction fiscale est une somme qui pourra être retirée du :

- revenu brut global tel que la pension alimentaire des enfants,
- revenu catégoriel comme les frais professionnels qui sont enlevés de la catégorie « traitement et salaire ».
Dans le cas où un contribuable a par exemple 2000 euros de frais professionnels, ce montant sera déduit de ses revenus au moment de la déclaration. Il est important de conserver tous les justificatifs, car l'administration fiscale peut effectuer un contrôle et demander ces documents. La déduction des frais réels est un bon moyen pour réduire ses impôts en étant célibataire, en enlevant des dépenses liées spécifiquement à l'emploi exercé. Ce sont des frais comme le transport du domicile au travail, les tenues de travail, etc.

>> A LIRE : Évaluation immobilière ou expertise : que choisir ?



Profiter des crédits d'impôt pour récupérer de l'argent

Le crédit d'impôt est une solution fiscale qui permet de réduire son impôt sur le revenu en bénéficiant d'un remboursement. Contrairement à la réduction d'impôt, cet avantage peut être appliqué aux personnes imposables comme non imposables. Le remboursement est donc effectué via un virement des impôts ou alors par chèque selon le cas.

Aujourd'hui, on parle également de crédit d'impôt immédiat. C'est une solution qui permet au contribuable de ne plus avoir à avancer des frais comme l'aide-ménagère, le professeur de soutien scolaire, le jardinage, etc. En effet, les personnes ayant recours à un prestataire de service qui entraine l'emploi d'un salarié dans leur domicile profitent désormais d'un crédit d'impôt instantané. Plus besoin d'attendre une année entière pour bénéficier de cet avantage fiscal. La réduction effectuée est de 50 % des dépenses réalisée sur l'année d'imposition, avec le montant éligible limité à 12 000 euros par an.

Une réduction d'impôt est également possible lorsque des travaux ont été effectués pour adapter son logement aux personnes âgées ou handicapées. Il s'agit des aménagements comme les WC surélevés, les lavabos à hauteur réglable, etc. Toutefois, le membre du foyer fiscal doit disposer d'une pension d'invalidité de 40 % au moins : souffrir d'une perte d'autonomie ou alors être titulaire d'une carte d'invalidité. Ici, le crédit d'impôt correspond à 25 % des dépenses effectuées au cours de l'année d'imposition. Le plafond est de 5000 euros pour une personne seule (10 000 euros pour un couple), et majorée de 400 euros par personne invalide.

>> A LIRE : Le pilotage de la performance : une démarche décisive pour les entreprises


Investir dans l'épargne retraite pour alléger sa facture fiscale

Le Plan d'Épargne Retraite (PER) consiste à préparer sa retraite tout en bénéficiant de réductions sur son impôt sur le revenu. En y plaçant ses économies, le contribuable se constitue un capital pour son départ en retraite et ses versements sont déductibles du revenu imposable. L'économie fiscale réalisée est alors proportionnelle au taux marginal d'imposition (TMI) de l'épargnant.

Plus le TMI est élevé, plus l'intérêt du PER est grand. D'un autre côté, le déblocage de l'épargne accumulée est soumis à l'impôt. On recommande alors à l'épargnant de faire une sortie en capital fractionnée pour limiter le revenu imposable, appliqué maintenant sur plusieurs années.

>> A LIRE : Déduire la TVA : qui est concerné, comment faire ?



Faire des dons de charité pour réduire son revenu imposable

Des réductions d'impôts sur le revenu peuvent être octroyées aux personnes qui font des dons ou qui versent une cotisation à des associations d'intérêt général. Ces diminutions varient notamment selon les montants versés. Pour être éligible, le don doit être fait à un organisme qui respecte ces trois conditions :

- c'est un organisme à but non lucratif,
- il dispose d'un objet social et d'une gestion désintéressée,
- il ne profite pas uniquement à un cercle restreint de personnes.
Les taux de réduction varient également selon le type d'organisme : d'intérêt général (ou d'utilité publique), des aides aux personnes en difficulté ou dons aux cultes. Pour les organismes d'intérêt général par exemple, une réduction de 66 % du montant des dons est appliquée, dans la limite de 20 % du revenu imposable. En ce qui concerne les aides aux personnes comme le logement ou les soins, 75 % de réduction est effectué pour un don inférieur à 1000 euros. Pour la partie du don supérieure à 1000 euros, on appliquera 66 % du montant.



>> A LIRE : Les 6 avantages qui rendent le dispositif Pinel intéressant


Consulter un cabinet de conseil pour connaître les autres moyens de réduire ses impôts

Demander les services d'un cabinet de conseil permet de découvrir toutes les astuces à sa portée pour optimiser ses dépenses fiscales. Les particuliers et professionnels qui désirent réduire leurs impôts peuvent bénéficier de l'accompagnement d'un conseiller fiscal. Celui-ci peut les aider à remplir leur déclaration annuelle tout en leur proposant des options de placement et d'investissement qui vont avec leur profil. Ils pourront ainsi souscrire aux réductions et déductions fiscales les plus avantageuses.

Le conseiller fiscal est un professionnel qui maîtrise parfaitement la fiscalité et ses limites légales. Il est en mesure d'analyser chaque situation qui lui est soumise pour proposer des produits financiers et commerciaux pour maximiser ses revenus et optimiser l'imposition. Grâce à un diagnostic personnalisé de l'état financier du client, il apporte des réponses et des stratégies adaptées. Les services proposés s'adressent en grande partie aux investisseurs ayant un certain patrimoine et qui sont fortement imposés. Cependant, un cabinet de conseil pourra aussi apporter son aide aux ménages qui veulent avoir des réductions sur leurs impôts avec des solutions comme le crédit d'impôt.


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !