ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

Le pilotage de la performance : une démarche décisive pour les entreprises



Piloter les facteurs de performances de l'entreprise au quotidien et impliquer toutes les parties prenantes permet de tendre vers la réalisation des objectifs fixés.

Temps de lecture : 4 minute(s) - | Mis à jour le 05-07-2022 08:30 | Publié le 05-07-2022 08:21
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Pilotage de la performance : de quoi parle-t-on ?

Annonce

Toute entreprise fonctionne en vue d'atteindre des objectifs fixés à l'avance. Cela peut être en termes de chiffre d'affaires, de production, de productivité, de marge et évidemment de plusieurs de ces caractéristiques à la fois. La réalisation de ces objectifs constitue la finalité du pilotage de sa performance. Grâce à une approche adaptée, les obstacles qui pourraient empêcher de les atteindre peuvent être identifiés, anticipés et gérés.

L'analyse critique est en cela un bon outil. Elle consiste essentiellement à analyser plusieurs métriques ainsi que les écarts par rapport aux objectifs, afin d'appliquer des contre-mesures. Cela dit, loin d'être une évaluation ponctuelle d'objectifs collectifs ou individuels fixes, il s'agit surtout d'un suivi en continu d'un ensemble de processus dynamiques. Ainsi, ce processus peut s'appliquer aux domaines professionnels agiles et aux environnements changeants.

Un pilotage qui améliore la performance traduit la capacité de l'entreprise à mettre en place une dynamique de progrès permanent. Souvent, cela se matérialise par la création d'une culture d'entreprise dans laquelle chacun donne régulièrement à l'autre des feedbacks et une appréciation constructive. Tous les membres développent alors une compréhension et une prise en charge commune de l'amélioration perpétuelle. C'est d'une importance capitale pour développer en permanence l'ensemble de l'organisation et exploiter au maximum son potentiel.

>> A LIRE : Entreprises : assurez vos factures impayées



Le pilotage de la performance se décline à tous les niveaux de l'entreprise

Toutes les entités de l'entreprise sont engagées dans le processus de performance.

o Cadres dirigeants : plan stratégique, suivi des KPIs (trs, lead time, agilité, mentoring)
Au cœur de la définition précise des responsabilités, les cadres dirigeants assurent le suivi des « KPIs », ou « Indicateurs Clés de la Performance ». Ils présentent les avantages du programme de performance, ce qui sera déterminant dans l'adhésion des parties prenantes. En outre, ils sont la « courroie de transmission » dans le déploiement et la mise en œuvre de la stratégie.

o Empowerment
Obtenir l'adhésion des parties prenantes via l'implication et la motivation demeure un levier critique dans le pilotage de la performance. Les collaborateurs sont beaucoup plus susceptibles d'adhérer avec enthousiasme à tout plan d'amélioration s'ils ont joué un rôle dans son élaboration. Dès lors, il convient de s'asseoir avec l'employé et d'avoir une discussion franche sur les préoccupations du manager et sur ce qui doit changer.

o Traduire les objectifs stratégiques en actions du quotidien qui impactent tous les processus
Le pilotage de la performance n'existe pas en plus des affaires quotidiennes, c'est une affaire quotidienne. Les objectifs stratégiques doivent se refléter dans les opérations quotidiennes. Pour cela, les managers restent en communication constante avec leur équipe pour se tenir au courant. De cette façon, ils peuvent réagir rapidement aux problèmes et prendre des contre-mesures si des écarts apparaissent entre les actions et la trajectoire souhaitée.

>> A LIRE : Déduire la TVA : qui est concerné, comment faire ?


Identifier les leviers du pilotage de la performance

o Centralisation de l'information
Le pilotage de la performance nécessite de gérer une quantité importante de données disparates et variées. Par conséquent, les programmes d'amélioration se reposent généralement sur la centralisation de l'information. À défaut, des doublons et des erreurs peuvent survenir et fausser l'appréciation des données. L'enjeu est crucial : établir un point de vérité unique et permettre une vue synchrone de l'état actuel des processus.

o Reporting & alertes
Pour un suivi de l'évolution des performances de l'entreprise, des rapports à jour, cohérents et précis deviennent essentiels. Le rapport des données basé sur un modèle de données cohérent et la visualisation des données à l'aide de tableaux de bord servent à décrire l'état actuel aussi précisément que possible et avec autant de détails que nécessaire. Un système d'alerte est non moins pertinent pour indiquer que les objectifs sont atteints ou dépassés.

o Engagement des plans d'actions
Les plans d'actions doivent être suivis comme des recettes. Ils doivent aboutir à l'élimination des faiblesses. Ils obéissent à différentes étapes de mise en œuvre.

o L'information, un atout stratégique
Une information de qualité demeure un atout de première importance. La maîtrise de cette information devient un besoin vital pour les entreprises qui souhaitent réussir l'amélioration de la performance.

>> A LIRE : Créer un business plan : modèle Excel et Word téléchargeable



L'ERP, l'incontournable pour le pilotage de la performance

o Collecte, stockage et exploitation des données
Le grand avantage d'une solution ERP est de centraliser l'information à travers un processus de collecte et de stockage qui permet ensuite d'exploiter les données. Concrètement, l'ERP récupère différents types de données à partir de sources disparates souvent mal organisées ou non structurées. Ensuite, il est possible de consolider, de traiter et d'affiner les données afin qu'elles puissent être stockées (sous forme de rapports) en un seul endroit pour être exploitées.

o Visibilité en temps réel
Une solution ERP peut aussi permettre une visibilité, des rapports et une intelligence économique en temps réel, ce qui le rend encore plus précieux pour les dirigeants et les employés.
Par ailleurs, l'intégration d'un ERP permet d'envoyer automatiquement des signaux aux parties prenantes appropriées. Par conséquent, ce système aide à créer des réactions rapides et appropriées de la part de la direction et des employés.

o Base de données centralisée
La caractéristique centrale de tous les systèmes ERP est une base de données commune qui relie tous les domaines les uns aux autres. Cette dernière prend en charge diverses fonctions et est utilisée par les différents départements. En pratique, les employés de différents domaines (production, comptabilité ou ventes) peuvent ainsi accéder aux mêmes informations pour leurs besoins spécifiques.

o Le pilotage de la performance permet de faire le tri et prendre les bonnes décisions au moment opportun
Dans leur phase de transformation, les données sont triées, organisées et nettoyées. Les entrées en double sont supprimées et les valeurs manquantes sont supprimées ou complétées. De plus, des audits ont lieu pour générer des données fiables, cohérentes et utilisables. Dès lors, dirigeants et employés peuvent prendre de meilleures décisions, plus flexibles et plus rapidement sur la base de données précise, valides et non redondants.



>> A LIRE : Créer une entreprise sans argent ni relations, c'est possible !

Les ERP peuvent être développés en fonction des besoins spécifiques des entreprises. La société D-Xperts accompagne les PME dans leurs projets de transformation numérique grâce à une équipe pluridisciplinaire. En savoir plus ici.


Annonce


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




Corum