ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

Ardian Clean Energy Evergreen Fund : Ardian se mobilise sur les énergies renouvelables



Début avril, la société d'investissement française Ardian a frappé un grand coup en lançant son premier fonds ouvert Evergreen, entièrement dédié à la transition écologique et tourné vers le financement des énergies renouvelables.

Temps de lecture : 4 minute(s) - | Mis à jour le 28-09-2022 08:54 | Publié le 28-09-2022 08:43
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur
Annonce

Un milliard d'euros. Le budget visé par le fonds Ardian Clean Energy Evergreen Fund (ACEEF) pour son premier cycle d'investissements constitue un message clair : le nº1 français du capital-investissement assume sa stratégie en inscrivant sa démarche dans le cadre de la transition énergétique. Le 8 avril dernier, le groupe – nº6 mondial – a ainsi lancé sa première levée de fonds 100% verte, dont la durée ne sera pas limitée dans le temps. Objectif : 1 milliard d'euros donc, qui seront alloués par tranches de 150 millions d'euros maximum à différents projets. Plus de la moitié de ce budget a été attribuée à un portefeuille de douze actifs éoliens et photovoltaïques, équivalents à une capacité de production de 1 gigawatt (GW).

>> A LIRE : La filière télécom cherche un nouveau souffle



Défricher les nouvelles pistes

Ardian et ses partenaires investisseurs vont donc cibler des technologies renouvelables qui ont déjà fait leurs preuves, comme l'hydroélectrique, l'éolien, le solaire, la biomasse et le biogaz, mais vont également prospecter les champs qui restent à défricher pour l'avenir, telles que les technologies de stockage de l'électricité verte. Les possibilités sont vastes, et la nécessité d'agir évidente dans un monde qui doit impérativement se décarboner. « Nous croyons à la transition énergétique parce que nous sommes convaincus que l'énergie coûtera plus chère dans le futur et que les consommateurs devront payer le prix d'une énergie propre et indépendante, avance Mathias Burghardt, membre du comité exécutif d'Ardian et responsable de l'activité Infrastructure du groupe. Il est donc naturel pour nous de nous exposer sur ce marché. Évidemment, avoir la capacité d'analyser cette exposition commerciale et de savoir comment réagir fait partie de nos compétences et de notre travail. »

Un travail qui va d'ailleurs évoluer. Pour ce projet, Ardian s'est en effet aligné sur différents cadres techniques et réglementaires, afin de rentrer dans les clous des critères ESG (environnemental, sociétal et gouvernance) européens, réunis sous l'article 9 du règlement Sustainable Finance Disclosure Regulation (SDFR). Ce règlement, entré en vigueur en 2021, édicte les impératifs des investissements responsables et durables, dont l'objectif est la réduction des émissions carbone chez les 27 Etats membres de l'Union européenne. Un fonds de financement comme ACEEF aura donc pour cibles les projets ne portant pas atteinte à la biodiversité et présentant les meilleurs standards en termes de gouvernance. « Ce type de fonds devra s'aligner sur au moins l'un des critères de la taxonomie européenne, précise le cabinet d'audit Deloitte. Tout fonds relevant de l'article 9 ayant un objectif de réduction des émissions carbone devra potentiellement suivre l'indice de référence de l'Union européenne pour la transition climatique. Cela impliquera plus de travail pour les gestionnaires de ces fonds. »

>> A LIRE : Préparer sa retraite avec un PER


Une nouvelle étape vers un monde plus vert

Que ce soit dans leurs investissements tournés vers l'innovation ou le développement durable, les équipes d'Ardian regardent donc vers l'avenir. « S'inscrivant dans une démarche novatrice, ACEEF permet de fournir aux actifs qu'il accompagne du capital sur le long terme afin d'accélérer la transition énergétique, ajoute Mathias Burghardt. Le fonds, géré par une équipe extrêmement qualifiée, forte d'une expérience de 15 ans et d'un important réseau d'experts industriels, offre à nos clients une plateforme unique pour investir dans le secteur des énergies renouvelables en adoptant une approche industrielle. La stratégie d'Ardian pour accélérer la transition énergétique est plus pertinente que jamais pour lutter contre le changement climatique et contribuer à l'indépendance énergétique. »

S'il y aura probablement un avant et un après-ACEEF pour Ardian, le fonds de capital-investissement français n'en est pas à son coup d'essai en faveur de la transition énergétique. Dès 2007, il a commencé à réaliser des investissements au sein de la classe d'actifs tournée vers les énergies renouvelables. « L'un des changements majeurs de la dernière décennie a été pour nous de réaliser par nous-même des investissements dans les énergies renouvelables, explique Marion Calcine, directrice des investissements Infrastructure chez Ardian. En 2007, lorsque nous avons réalisé nos premiers investissements en Italie, nous étions un actionnaire minoritaire travaillant aux côtés d'un partenaire industriel, car nous ne connaissions pas trop le métier des énergies renouvelables. Depuis lors, nous avons rassemblé suffisamment d'intelligence et de talents via nos équipes de direction pour le faire nous-mêmes, ce que nous avons commencé à faire en 2009. » Le département Infrastructure du groupe opère désormais des unités de production d'une capacité totale de 7,6GW d'énergie renouvelable, en Europe et en Amérique du Nord. Plus récemment, en octobre 2021, Ardian a également lancé un autre fonds en partenariat avec FiveT Hydrogen en faveur du développement de la filière de l'hydrogène vert, baptisé Hy24. Objectif annoncé : 1,5 milliard d'euros à boucler courant 2022.

Tous ces projets axés autour des énergies renouvelables s'appuieront par ailleurs sur Opta, l'outil digital maison, chargé de collecter et d'analyser les données du marché des énergies renouvelables. Avec cet outil, le groupe Ardian permet en effet à ses investisseurs de rester informés des dernières tendances du secteur énergétique, et optimise ainsi la performance des actifs investis. « Avec Opta, nous équipons notre portefeuille dédié aux énergies renouvelables des meilleurs logiciels d'exploitation du marché afin de mettre en œuvre une plate-forme de surveillance de ces énergies de bout en bout, poursuit Marion Calcine. Cela aidera nos équipes de gestion à créer des évaluations et à suivre en parallèle les risques techniques et les risques du marché. »

Cette orientation marquée chez Ardian vers les investissements responsables et éthiques s'inscrit dans la même logique que l'orientation des grandes institutions internationales. L'Union européenne en tête qui, avec la taxonomie destinée à flécher les investissements vers les industries de demain, donne le ‘la' à la planète finance.

>> A LIRE : Impôts : vers qui se tourner en cas de question ou problème ?



>> A LIRE : Taxonomie européenne : quand l'UE incite à la finance verte


Annonce


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




Corum