Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Vie perso, vie pro


Quelles démarches effectuer avant d'emménager ?



Que vous soyez locataire ou propriétaire, que vous emménagiez dans un logement neuf ou ancien, voici 3 étapes importantes avant de déménager.

Temps de lecture : 4 minute(s) - | Mis à jour le 11-05-2023 11:38:00 | Publié le 09-05-2023 07:03  Photo : Shutterstock  
Quelles démarches effectuer avant d'emménager ?

Souscrire une assurance habitation

C'est probablement la première démarche à effectuer dès que vous obtenez les clés du logement, voire dès la signature du bail où de l'acte de vente chez le notaire. L'assurance habitation va couvrir le logement en cas de dégâts matériels, notamment provoqués par les incendies, les dégradations, les inondations, les catastrophes naturelles, les dommages électriques, le vandalisme, le bris de vitre, les vols... Elle est donc indispensable.

En tant que locataire, la souscription d'une assurance habitation est obligatoire. En tant que propriétaire occupant, seule la garantie responsabilité civile vie privée l'est (sauf si elle est imposée par le règlement de copropriété). Mais les personnes qui font l'impasse sur cette assurance primordiale prennent de gros risques financiers et matériels en cas de problème : elles ne seront pas indemnisées si leur logement brûle, en cas de dégâts des eaux ou de tout autre sinistre. Certains ménages ont hélas fait les frais de cette économie, perdant tout lorsque leur maison a été ravagée par les flammes.

Les tarifs des assurances habitation dépendent du logement et des garanties. L'assureur va ainsi prendre en compte la surface habitable, le nombre de pièces, la localisation et même l'étage s'il est situé dans un immeuble. Attention à déclarer correctement ces éléments, car en cas d'erreur l'intégralité du risque n'est pas couverte. Les indemnités peuvent alors être rognées en proportion.

Les compagnies d'assurances vont aussi considérer les autres aléas que le client souhaite couvrir pour proposer un tarif. Si les garanties de base se limitent aux dégâts matériels sur l'habitation, il est possible de les étendre par exemple aux appareils électriques, aux équipements extérieurs tels que les piscines, aux animaux domestiques ou aux instruments de musique dans certaines conditions.

Le contrat d'assurance peut être transféré lors d'un déménagement, de l'ancien logement vers le nouveau. Mais pour que cela soit possible, il faut que les garanties incluses à l'origine soient les mêmes pour le nouveau logement. Si cette opération est souvent réalisée entre 2 appartements, elle est plus rare lorsque le changement de domicile fait passer d'un appartement à une maison, puisque le risque à assurer change alors beaucoup. Il est généralement préférable de résilier le contrat pour en souscrire un nouveau.

La plupart des assurances habitation disposent d'une franchise. Il s'agit de la somme que l'assuré devra payer de sa poche en cas de sinistre. Ce reste à charge est clairement indiqué dans les contrats. Il peut être plus ou moins important en fonction des garanties souscrites. Par exemple, 100 € de franchise en cas de vol pour un contrat de base, ramenés à 0 € pour la souscription d'une garantie supérieure.

Enfin, il faut savoir que la plupart des assurances habitation ne se contentent pas de couvrir les dommages au logement. Elles couvrent la famille proche du souscripteur en responsabilité civile. Dans tous les cas, lisez bien le contrat pour découvrir l'étendue des garanties et les exclusions.

En tant que propriétaire bailleur, il n'est pas nécessaire de souscrire à une assurance habitation. Toutefois, l'assurance propriétaire non occupant (PNO) est indispensable pour s'assurer contre les dégâts matériels fortuits qui peuvent intervenir dans le logement, qu'il soit occupé par un locataire ou durant les périodes où il est vide. Cette garantie est déductible des revenus fonciers pour les contribuables qui sont imposés au régime réel. Là encore, une lecture attentive des garanties et exclusions est indispensable.

Annonce
Assurance Vie

Ouvrir un contrat pour l'électricité, le gaz et l'eau

Lors d'un emménagement, il est agréable d'avoir directement de l'éclairage, du chauffage et de l'eau. Mais pour cela, mieux vaut s'y prendre un peu en avance et souscrire les contrats nécessaires. En effet, dans un logement ancien, il est possible que l'occupant précédent ait déjà résilié ses contrats. Dans le neuf, ils n'ont tout simplement jamais été mis en place.

Les démarches pour ouvrir l'électricité et le gaz (si le logement en est équipé) sont, en principe, assez simples. Il suffit de contacter l'un des fournisseurs d'énergie muni du numéro de PDL pour l'électricité (point de livraison) et du numéro PCE (Point de Comptage et d'Estimation) pour le gaz.

Ces informations permettront de localiser les compteurs et d'ouvrir un contrat au nom du nouvel occupant. Elles peuvent être trouvées en demandant au propriétaire ou au gestionnaire. Parfois, les opérateurs peuvent aussi retrouver le compteur avec le nom de l'ancien occupant.

Pour l'eau, les choses peuvent être encore plus simples. La plupart des immeubles disposent d'un contrat collectif, ce qui n'exige aucune démarche de la part du nouvel arrivant. La facture incluse dans les charges et répartie sur les occupants en fonction de la clé de répartition mise en place dans la copropriété.

Les particuliers doivent cependant souscrire un contrat lorsqu'ils emménagent dans un logement individuel, puisque le compteur d'eau est indépendant. Il faut alors contacter le service des eaux dont dépend la commune. Le contrat pourra alors être établi grâce à l'adresse du logement, au RIB de l'occupant, et à un relevé du compteur. Le tarif est ensuite calculé selon un montant fixe (l'abonnement) et un montant variable, qui correspondra aux consommations effectives.

- Il faut aussi savoir que l'ouverture des contrats peut parfois être payante.
- Pour l'électricité, l'eau et le gaz, pensez à relever les consommations avant de changer le titulaire du contrat, histoire de ne pas être confronté à de mauvaises surprises.
- Si l'ouverture de ces contrats est indispensable lorsque vous emménagez, n'oubliez pas de résilier vos contrats existants lorsque vous quittez un logement.



Souscrire un abonnement Internet et activer la ligne téléphonique


Dernier élément indispensable lors d'un emménagement : l'ouverture d'une ligne téléphonique et/ou la souscription d'un abonnement Internet. Si vous voulez être rapidement connecté, mieux vaut s'y prendre à l'avance : les démarches peuvent parfois prendre plusieurs semaines.

La première étape avant de souscrire auprès d'un opérateur est de vérifier à quel type de ligne le logement est éligible. Ce test permettra de déterminer si l'adresse est équipée de la fibre, ou si elle relève de l'ADSL ou du VDSL. Cette information permettra de choisir une offre Internet correspondant aux possibilités techniques du logement.

Pour les logements neufs ou récemment transformés, le raccordement du logement au réseau téléphonique doit parfois être réalisé. Cette ouverture de ligne nécessite dans la plupart des cas le passage d'un technicien pour raccorder la ligne. Lorsque des travaux doivent être effectués dans l'enceinte d'une propriété privée, ceux-ci sont à la charge du propriétaire. À l'inverse, si les travaux doivent être réalisés dans la rue, c'est l'opérateur qui devra les prendre en charge financièrement.

Si le logement est éligible à la fibre, deux cas de figure peuvent se présenter. Lorsqu'il s'agit d'une copropriété, c'est cette dernière qui doit sélectionner un fournisseur et demander le raccordement. Lorsque le logement est individuel, c'est aux propriétaires de choisir le fournisseur et effectuer les démarches.

Si le logement était déjà habité avant l'emménagement, un appel ou une demande par Internet suffisent normalement à souscrire un nouveau contrat, à condition d'être muni du numéro de téléphone de la ligne. Les particuliers peuvent ici facilement transférer leur abonnement d'un logement à l'autre. La bascule peut être effectuée le jour du déménagement. Si le nouvel occupant n'en dispose pas déjà, il lui faudra ici souscrire un abonnement et demander à recevoir une box, qui peut arriver après plusieurs semaines.

Il faut signaler que si le logement n'a pas été habité depuis au moins six mois, il est possible que la ligne ne soit plus active. Il faut donc en ouvrir une nouvelle, ce qui suppose se tourner vers Orange ou de demander conseil à son opérateur en fonction de la situation.


La rédaction vous suggère :

-> Le crowdfunding immobilier : comment ça marche ?

-> Compte à terme : un outil d'épargne peu utilisé mais intéressant

-> Mouvement Fire : l'indépendance financière avant 40 ans


Annonce Trading

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !