ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Bourse & Cryptomonnaies

Actions Korian et Orpéa : acheter, vendre ou conserver face à l'effondrement des cours ?



Orpéa a chuté de 50% et Korian de 30%. Le secteur fait face à une lourde crise, mais les actions seraient sous-valorisées.

Temps de lecture : 3 minute(s) - | Mis à jour le 09-02-2022 14:18 | Publié le 01-02-2022 10:31
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Les EHPAD : un sujet qui s'impose dans le débat public

Investir en bourse sur du moyen-long terme nécessite de réfléchir avec la tête froide. Or, les accusations portées à l'encontre d'Orpéa dans le livre « Les Fossoyeurs » de Victor Castanet (éditions Fayard) sont encore trop récentes pour que la totalité de leurs retombées soient connues.

Depuis le 21 janvier dernier, le cours des actions des 2 mastodontes des maisons de retraite médicalisées s'est effondré. Le titre Orpéa a perdu la moitié de sa valeur et l'action Korian encaisse une baisse de 30%.

Le sujet des maisons de retraite, porté sur la place publique de façon récurrente, fait une irruption fracassante dans le débat public. Dans un contexte de campagne électorale, il n'est pas impossible qu'il reste d'actualité. Aussi, les points bas des actions Orpéa et Korian n'ont peut-être pas encore été atteints.

Pour les investisseurs particuliers, 3 réponses peuvent être apportées à cette situation : empocher sa moins-value immédiatement en revendant ses titres ; les conserver en misant sur une reprise à moyen ou long terme ; acheter des actions pour profiter de la baisse des cours avant une reprise. Quelle stratégie adopter ?

>> A LIRE : Influenceurs et cryptomonnaies : la publicité déguisée dans le viseur des autorités


Etoro pas de commissions


Korian : conserver pour le long terme ?

Korian a passé sa ligne de cassure de 20 euros le 31 janvier. Selon Le-cercle-finance.com « La cassure des 20 euros en clôture serait très alarmante, elle libèrerait un potentiel de repli de 20%, en direction du 'gap' des 16E du 22/08/2013, puis des 15E (zénith de mi-mai 2013). »

Si l'on s'en tient à cette analyse, le cours de l'action pourrait encore plonger. Mais pour certains analystes, le titre Korian est actuellement sous-valorisé par rapport à la croissance que connaît la société ainsi qu'à son potentiel de marge. Les actions pourraient donc rebondir rapidement.

Il n'en reste pas moins que beaucoup d'entre eux ont dégradé leurs recommandations à « conserver » voire « vendre ». Par ailleurs, il n'est pas exclu qu'avec la tornade autour d'Orpéa, Korian fasse à son tour l'objet de polémiques. Selon les informations du Parisien, un numéro du magazine d'Elise Lucet Cash Investigation serait en préparation. Il mettrait en cause « les dérives des groupes Korian et DomusVi ».

L'autre risque est celui d'un désinvestissement des fonds ISR*, faisant suite aux doutes quant à la pertinence des notations ESG* des sociétés du secteur de la dépendance. Si le cours de l'action peu remonter, il est moins certain qu'il regagne un bon niveau dans les mois qui viennent.

>> A LIRE : 7 actions d'avenir à suivre en 2022


Orpéa : la descente n'est peut-être pas finie

Orpéa est en ce moment au cœur de la polémique. Bien que la direction ait rapidement réagi pour tenter d'éteindre l'incendie, les dommages pourraient être de grande ampleur sur la réputation de l'entreprise.

Plusieurs analystes, jugeant le livre « accablant », ont passé leur recommandation à « conserver » voire « vendre ». Selon Jefferies, il reste néanmoins difficile de bâtir une opinion avant que la visibilité sur la situation ne s'améliore.

Le gouvernement a annoncé le 1er février « vouloir taper fort » et lancer des enquêtes dans les EHPAD. Or, les considérations éthiques prennent une importance croissante dans le choix des stratégies d'investissement. L'évolution à moyen-long terme du cours de l'action sera tributaire de la suite des évènements et de leur ampleur.

Reste que si l'on s'en tient à une analyse purement technique, le prix de l'action est actuellement sous-valorisé par rapport à la valeur théorique de l'entreprise.

>> A LIRE : Cryptomonnaies : 3 raisons d'abandonner le Bitcoin... ou pas

etoro-stocks

Les 2 actions seraient sous-valorisées, mais...

La prise en charge de la dépendance est une nécessité avec le vieillissement de la population et l'allongement de l'espérance de vie. Or, en l'absence d'investissements publics, il n'existe que peu d'alternatives aux EHPAD, dont beaucoup appartiennent au secteur privé. Dans ce contexte, il pourrait conserver du potentiel.

Néanmoins il faut garder en mémoire que les critères éthiques et la notation ESG pourraient évoluer et impacter négativement le cours des actions, ce qui pourrait, à terme, entraîner un retrait de grands investisseurs. Enfin, si certaines des accusations sont confirmées, le secteur devra nécessairement investir pour améliorer la qualité de ses services aux résidents et aux familles et regagner la confiance de tous.



>> A LIRE : Livret A : le taux boosté à 1% fera toujours perdre de l'argent aux épargnants





Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de partager un commentaire ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires (2)

Christian BACHER

Bonjour,

J'ai horreur de me cacher lâchement derrière un pseudonyme ; j'affiche donc clairement mon patronyme.

Ceci étant, quelle orthographe ! ! ! Quel manque de respect pour vos lecteurs !

Lisez donc davantage au lieu de regarder des futilités à longueur de journée sur des écrans.

Christian BACHER

Stean

Domusvi (ex Dolcea) a vu son fondateur JF Gobertier condamné pour détournement de fonds, alors même que nombre d’investisseurs qui lui ont confiance ont été floués avec contentieux à l’appui. Franchement c’est vraiment honteux tout ça! Nos pauvres anciens!





E-toro