ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Euronext, Alternext... quelles sont les différences ?

| Publié le 09-03-2020 12:14 | Mise à jour le 09-03-2020 15:44
🏠 Accueil   ➤    Economie
Euronext, Alternext... quelles sont les différences ?
Crédit(s) photo(s) : © Pixabay  

Euronext, Alternext, bourse de Paris, NYSE... Que sont ces places boursières et quelles spécificités se cachent derrière ces noms ?

Les marchés financiers se sont réorganisés depuis quelques années

L'accès d'une entreprise à la bourse lui permet de se financer. En y émettant des titres financiers comme des actions, elles cèdent une partie de leur capital et récolent en échange de l'argent frais pour leurs projets. Lorsqu'elles émettent des obligations, elles réalisent un emprunt auprès des investisseurs.

Ces titres peuvent ensuite s'échanger librement entre investisseurs sur les marchés financiers. Le détenteur d'un titre peut décider de le vendre à quelqu'un qui souhaite l'acheter. Schématiquement, c'est le volume d'offre et de demande qui va fixer ce que l'on nomme le « cours » du titre. Plus le nombre d'investisseurs se portant volontaires pour l'acheter est important, plus sa valeur augmente. A l'inverse, plus les détenteurs de titres vendent, plus le cours descend.

Euronext, Alternext et le New York Stock Exchange (NYSE) sont des termes qui évoquent bien sûr l'univers de la finance. Mais pour le grand public, ces terminologies sont désormais un peu nébuleuses.
Auparavant, citer la « bourse de Paris » ou le « palais Brongniart » était sans doute plus explicite. Mais les marchés financiers se sont considérablement réorganisés depuis 2 décennies. Désormais ils sont d'envergure européenne.

Euronext est ainsi né le 22 septembre 2000 de la fusion des places boursières de Paris, de Bruxelles et d'Amsterdam. Par la suite, la bourse de Lisbonne a été intégrée ainsi que celle de Londres pour le marché des dérivés (LIFFE).

Initialement créé par le NYSE Euronext Paris en 2005, Alternext s'est également européanisé, rejoint par Bruxelles et Amsterdam en 2006 puis par Lisbonne en 2011. Euronext et Alternext représentent désormais un vaste marché d'actions et de produits dérivés européens dont ils sont les 2 principaux compartiments. Des règles de fonctionnement très différentes opposent néanmoins ces 2 marchés de cotation en continu.

A lire également : Une crise financière avant 2025 ?


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Euronext : principal marché boursier européen

La bourse de Paris, que l'on appelle désormais le NYSE Euronext Paris, est organisée autour de différents marchés de cotation. Avec les places de Bruxelles et d'Amsterdam, elle s'inscrit dans un vaste ensemble que l'on nomme Euronext et qui fait figure de principale place boursière européenne.

Ce marché, qui gère à la fois des produits actions et obligataires, des ETFs et des produits dérivés sur actions, n'occupe pas une place physique comme autrefois la bourse de Paris au palais Brongniart. Euronext gère plusieurs marchés de cotations eux-mêmes sous-compartimentés. Certains sont réglementés, d'autres sont des marchés non réglementés ou des marchés libres.



Quelles différences entre un marché réglementé et un marché non réglementé ?

Les sociétés cotées sur un marché réglementé sont soumises à des obligations plus contraignantes que celles admises sur un marché non réglementé.

Leur accès à la cote est d'abord subordonné à un processus de validation. Un pourcentage minimal de leur capital doit être mis sur le marché. Leur comptabilité doit être établie selon les normes IFRS (International Financial Reporting Standards). Elles ont une obligation de transparence vis-à-vis du public et se doivent de publier des comptes trimestriels et semestriels.

Les entreprises cotées sur un marché non réglementé n'échappent pas pour autant à une forme de régulation. Ce marché accueille généralement de plus petites capitalisations boursières.

Une société qui y est cotée pourra être soumise à l'obligation de publier des comptes certifiés. La fréquence de ces publications sera moindre que sur un marché réglementé. De même, la proportion de titres à émettre sera moins importante que sur un marché réglementé.

Il ne faut pas faire l'amalgame entre marché non réglementé et marché libre. Ce dernier, s'il fait également partie des marchés non réglementés, n'est pas régulé. Les sociétés qui y accèdent sont soumises à des contraintes allégées. Mais attention, les titres cotés sur ce type de marché sont peu liquides, c'est-à-dire qu'ils peuvent être difficiles à revendre, faute d'acheteurs.

Fonctionnement et caractéristiques d'Euronext

EURONEXT réunit les plus fortes capitalisations de la zone euro. Ce marché est divisé en 3 compartiments nommés A, B et C. Chacun regroupe respectivement les sociétés avec une capitalisation boursière supérieure à 1 milliard d'euros, comprise entre 150 millions et 1 milliard d'euros et inférieure à 150 millions d'euros.

Les titres de l'EURONEXT sont cotés en continu de 9h à 17h30. Leurs valeurs varient en fonction de l'offre et de la demande, à mesure que les titres sont achetés et vendus. EURONEXT regroupe 1 400 émetteurs de titres et affiche une capitalisation boursière totale qui dépasse 3 800 milliards d'euros. Son indice de référence est l'EURO STOXX 50, qui regroupe les 50 plus grosses sociétés de la zone euro.

A découvrir :
Les marchés financiers plein d'agitation en décembre 2019
La prévision des marchés financiers est-elle encore possible ?

Fonctionnement et caractéristiques d'Alternext

ALTERNEXT est une plateforme de cotation qui a été créée pour permettre à des petites et moyennes entreprises (PME) d'accéder aux marchés financiers et de s'y financer. Ainsi la capitalisation boursière minimale exigée est de 2,5 millions d'euros. Les obligations en matière de publications des comptes sont semestrielles et non trimestrielles.

Quoique le nom d'ALTERNEXT continue d'être largement utilisé, cette place de cotation a été rebaptisée Euronext Growth en 2017. ALTERNEXT est un marché non réglementé au sens des directives européennes. Ce n'est pas moins un marché régulé et sous contrôle des autorités de tutelles des marchés financiers comme l'AMF.

Les valeurs de l'ALTERNEXT sont cotées en continu ou une fois par jour à 15 heures.

Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !



Mieux comprendre l’article

Les mots soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Autorité des Marchés Financiers (AMF) :
L'AMF (Autorité des Marchés Financiers) est chargée de réguler les acteurs de la finance. Parmi ses principales missions, l'institution créée les règles à respecter, surveille les acteurs, autorise la mise sur le marché de produits financiers, sanctionne ceux qui ne respectent pas les règles, et informe les épargnants.